Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

La machine à mensonges médiatiques mise en place par Saad Hariri depuis 4 ans continue de tourner à merveille

Posted by jeunempl sur juin 24, 2009

MPLBelgique.orgLe télégramme

En parcourant les articles de médias internationaux qui traitent l’information libanaise, nous sommes tombés sur une analyse, comme d’habitude tendancieuse, de ces dernières élections législatives.

Évidemment, l’analyste en question n’est autre qu’un partisan de Hariri qui se reconnaît facilement au taux de mensonges particulièrement élevé retrouvés dans cet article. Le voici avec en orange les corrections apportées aux manipulations que tente d’imposer Oussama Safa, analyste haririste, aux lecteurs peu avertis.


Le Télégramme – Propos recueillis par Thierry Dussard

Le MPLBelgique.org décortique un exemple de propagande. Il s’agit de l’interview d’un pseudo-analyste libanais, Oussama Safa, pour le compte d’un média peu soucieux de la neutralité ou de l’indépendance de son information.

safaDirecteur du Lebanese Center for Policy Studies, Oussama Safa revient sur les législatives du 7 juin. Photo T.D.

Liban. «L’attitude du Hezbollah dépend de l’Iran» (importance du titre, toujours mettre en avant le méchant Hezbollah et l’Iran que trop peu de gens font l’effort de chercher à comprendre le fond… et surtout éviter de parler du véritable danger de l’implantation palestinienne au Liban que Hariri père a entamé inconstitutionnellement en 1994 à travers la naturalisation de 100.000 d’entre eux)

Les élections législatives n’ont pas l’air d’avoir bouleversé la donne libanaise, quel bilan en tirer?

Elles se sont déroulées sans incident majeur, ce qui constitue déjà un succès (ne remettez surtout pas en question la propagande selon laquelle l’opposition devait semer le trouble après ces élections). Le scrutin traduit aussi le recul de certains clans traditionnels, ces zaïms locaux pourvoyeurs d’avantages de toutes sortes afin de récupérer des voix, au profit de machines politiques modernes comme celles de Saad Hariri (bizarre exemple de modernité, ce dernier a basé sa campagne sur l’argent, la peur de l’autre et le sectarisme), qui est le mieux placé pour devenir Premier ministre, et prendre la suite de son père (tiens, ne mérite-t-il dès lors pas le titre de zaïm familial?), assassiné en 2005.

Le général Michel Aoun reste le principal leader chrétien, et retrouve les 21 (il a pourtant augmenté à 27) députés qu’il avait au départ, est-ce pour lui une opération blanche?

Non (attention, le Haririste a pour spécialité depuis 1992 de marginaliser le Courant Patriotique Libre du général Aoun, et à travers lui, les chrétiens), il est le grand perdant (passer de 21 à 27 députés et former le second bloc parlementaire signifie perdre) de ces élections, et ne rassemble plus que 48% des chrétiens (plus de 52% au minimum selon les chiffres officiels), contre 70% auparavant (tient, pour la première fois, un haririste accepte de parler des 70% et démontre dès lors qu’il a tout fait pour marginaliser les chrétiens lors de ses 4 dernières années de règne), il ne peut donc plus prétendre être le patriarche politique des maronites. Après son échec à la présidentielle (le président est élu par les députés dont la majorité est détenue par son ennemi politique qu’est Hariri) l’an dernier, c’est une deuxième défaite (passer de 21 à 27 députés et conserver le leadership chrétien est une défaite) très dure pour un homme de 76 ans (il en a 73, mais peu importe, que Dieu nous le préserve assez longtemps que pour évincer ceux qui souhaitent, aussi indirectement soit-il, sa mort). Son entente avec le Hezbollah (dont voici le lien) a dissuadé (ça, c’est l’affaire de la propagande) une partie des chrétiens de voter pour lui, et ses voyages à Damas et Téhéran ont été rejetés par (une partie minoritaire de) cet électorat.

Quels rôles ont joué la visite du vice-président américain à Beyrouth fin mai, et les déclarations du président iranien souhaitant un «nouveau visage pour le Liban»?

Le Liban reste une boîte postale qui sert à Washington et Téhéran pour échanger des messages, et plus largement entre l’axe américano-saoudien (en effet, depuis le 7 juin, Hariri séjourne en Arabie Saoudite sans jamais être retourné au Liban, pour y former son futur gouvernement) et irano-syrien. On assiste depuis mars à une détente entre Riyad et Damas. Mais l’attitude du Hezbollah (attention, faire peur) dépend du résultat des élections en Iran (Renseigne-toi un minimum. Moussavi a fait partie des gardiens de la révolution ayant participé à la naissance du Hezbollah et cette question ne dépend pas des présidents iraniens…). Le second tour des législatives libanaises s’est joué à Téhéran (L’histoire a prouvé que seuls les ennemis de l’Iran souhaitent l’intégrer de force dans les questions libanaises, à l’insu des Libanais eux-mêmes). Mais au moins, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou ne peut plus crier au loup, en disant que le Hezbollah a pris le pouvoir au Liban (par contre, au lendemain des élections, Saad Hariri n’a aucun scrupule à garantir au Hezbollah la protection de ses armes dans la prochaine déclaration ministérielle… mais shuuut, ne surtout pas en parler).

L’objectif du clan Hariri a toujours été de se débarasser du général Michel Aoun, malheureusement pour eux, ils ont encore raté leur coup puisque le voilà encore plus présent que jamais. Mais que vont-ils encore nous inventer pour justifier sa mise à l’écart alors qu’en contrepartie, ils n’auront aucun mal à s’assoir avec le « méchant » Hezbollah? Et ces gens qui entrent dans le jeu de cette propagande, n’ont-ils pas une ombre d’honneur personnel à défendre face à l’arnaque dont ils ont été victimes?

Le Courant Patriotique Libre, après avoir traversé la pire propagande pré-électorale, est dans la situation la plus tranquille par rapport à ses électeurs et à sa puissance parlementaire.

pour le compte d’un média peu soucieux de la neutralité ou de l’indépendance de son information.

Directeur du Lebanese Center for Policy Studies, Oussama Safa revient sur les législatives du 7 juin. Photo T.D.

Liban. «L’attitude du Hezbollah dépend de l’Iran» (importance du titre, toujours mettre en avant le méchant Hezbollah et

l’Iran que trop peu de gens font l’effort de chercher à comprendre le fond)

Les élections législatives n’ont pas l’air d’avoir bouleversé la donne libanaise, quel bilan en tirer?

Elles se sont déroulées sans incident majeur, ce qui constitue déjà un succès. Le scrutin traduit aussi le recul de certains

clans traditionnels, ces zaïms locaux pourvoyeurs d’avantages de toutes sortes afin de récupérer des voix, au profit de

machines politiques modernes comme celles de Saad Hariri (bizarre exemple de modernité, ce dernier a basé sa campagne sur la

peur de l’autre et le sectarisme), qui est le mieux placé pour devenir Premier ministre, et prendre la suite de son père

(tient, ne mérite-t-il dès lors pas le titre de zaïm?), assassiné en 2005.

Le général Michel Aoun reste le principal leader chrétien, et retrouve les 21 (il a augmenté à 27) députés qu’il avait au

départ, est-ce pour lui une opération blanche?

Non (attention, le Haririste a pour spécialité depuis 1992 de marginaliser le Courant Patriotique Libre du général Aoun, et à

travers lui, les chrétiens), il est le grand perdant (passer de 21 à 27 députés signifie perdre) de ces élections, et ne

rassemble plus que 48% des chrétiens (52%), contre 70% auparavant (tient, pour la première fois, un haririste accepte de

parler des 70% et démontre dès lors qu’il a tout fait pour marginaliser les chrétiens lors de ses 4 dernières années de

règne), il ne peut donc plus prétendre être le patriarche politique des maronites. Après son échec à la présidentielle (le

président est élu par les députés dont la majorité est détenue par son ennemi politique qu’est Hariri) l’an dernier, c’est

une deuxième défaite très dure pour un homme de 76 ans (il en a 73, mais peu importe, que Dieu nous le préserve assez

longtemps que pour évincer ceux qui souhaitent, aussi indirectement soit-il, sa mort). Son entente avec le Hezbollah (dont

voici le lien: …) a dissuadé (ça, c’est l’affaire de la propagande) une partie des chrétiens de voter pour lui, et ses

voyages à Damas et Téhéran ont été rejetés par (une partie très minoritaire de) cet électorat.

Quels rôles ont joué la visite du vice-président américain à Beyrouth fin mai, et les déclarations du président iranien

souhaitant un «nouveau visage pour le Liban»?

Le Liban reste une boîte postale qui sert à Washington et Téhéran pour échanger des messages, et plus largement entre l’axe

américano-saoudien et irano-syrien. On assiste depuis mars à une détente entre Riyad et Damas. Mais l’attitude du Hezbollah

dépend du résultat des élections en Iran (qu’espères-tu? Renseigne-toi un minimum. Moussavi a fait partie des gardiens de la

révolution ayant participé à la naissance du Hezbollah…). Le second tour des législatives libanaises s’est joué à Téhéran

(??). Mais au moins, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou ne peut plus crier au loup, en disant que le Hezbollah

a pris le pouvoir au Liban (par contre, au lendemain des élections, Saad Hariri a tout de suite garanti au Hezbollah la

protection de ses armes dans la prochaine déclaration ministérielle… mais shuuut, ne surtout pas en parler).

16 Réponses to “La machine à mensonges médiatiques mise en place par Saad Hariri depuis 4 ans continue de tourner à merveille”

  1. Jihad Mouracadeh said

    C’est quand meme incroyable que les partisans du CPL soeint a ce point aveugles
    Pour commencer, Aoun ne represente plus les Maronites du Metn qui ont vote contre ses candidatys, ni ceux de Beyrouth et a [peine ceux de Baabda 50,5% ou Jbeil. Il represente encore la majorite des maronites du Kesrouane 52% mais son score perso est tombe de 70% a 52%, dire a quel point les Kesoaunais ont rejette Aoun perso

    Quant aux orthodoxes ils ont vote enm majorite contre Aoun partout ainsi que les grecs catholiques ca soit au Metn a Zahle ou au Koura.

    Ceci sans oublier Beyrouth ou toutes les communautes chretiennes sauf les armeniens ont rejette les candidats du CPl par un score de 60%/40%

    Pas mal pour un parti qui preend representer les chretiens et qui a ete rejette par la majorite d’entre eux

    Si seulement le CPL faisait une autocritique au lieu de contioner ses pretentions de representativite basees sur les mensonges de Michel Aoun, on pourrait enfin unifier les chretiens

    Un megalo, passe encore mais que des egns soient disant serieux boivvent ses mensonges comme du petit lait en dit long sur les qualites intellectuelles et politiques des partisans du general

  2. jeunempl said

    Je ne perdrai pas mon temps à répondre à vos insultes, après tout c’est une marque de fabrique bien conservée au sein des partis/milices qui nous opposent et elle donne déjà une explication sur le pourquoi du soutien indéfectible de la société civile dans son ensemble au Courant Patriotique Libre.

    C’est tout de même malheureux de voir que plusieurs mois après ces élections, vous persistez dans votre propagande non seulement mensongère, mais aussi sectaire.

    Ces élections ont prouvé que le général Aoun bénéficiait toujours du soutien de la majorité des Chrétiens. Malgré la propagande axée sur le « danger » de son allié le Hezbollah, malgré l’intervention illégale du patriarche Sfeir la veille des élections ainsi que sa campagne de terreur, sans oublier l’argent électoral et les avions défrettés par Hariri pour attirer des votes chrétiens… malgré tout cela, si on tient compte de la moyenne de toutes les listes opposantes et majoritaires, les Chrétiens ont voté à 52-54% pour les listes du général Aoun.

    Ce qui est interpellant dans vos chiffres, c’est que vous vous basez à chaque fois sur le plus petit score de la liste du général Aoun et sur le plus gros score de la liste des chrétiens de Hariri. A ce rythme, il est normal que l’écart vous apparaisse si petit. Il serait donc plus honnête de se contenter des moyennes de chacune des listes.

    Si j’ai un conseil à vous donner, c’est de simplement vous faire votre opinion à partir des faits et non à partir de chiffres lancés par les médias pro-Hariri tels l’Orient le Jour, An Nahar ou Al Moustakbal.

    Les chiffres sont publiés sur le site du ministère de l’Intérieur, pourquoi ne vous basez-vous pas sur ceux-là?

    • Jihad Mouracadeh said

      Mon cher ami,

      je me base porecisement sur les chiffres du M inistere de l’interieur et j’ai fait des moyennes. De cela il ressort que Aoun ne represente pas les maronites du Metn , ni ceux de Beyrouth ni ceux de Zahle, ni ceux de Batroun, ni ceux de Becharre ou du Chouf ou de Aley. Tous ces marnites ont vote contre les candidats du general
      Il ne represente ni les Orthodoxes ni les GC pour les memes raisons car les electeurs de ces communautes ont vote contre les candidats du general tant a Beyrouth qu’a Zahle a Aley ou dans le Koura

      Et surtout les candidatys du general nne representent pas les Armeniens car c’est le Tachnag, le Henmtchag et le Ramgavar qui les representent

      Pretendre aujourdhui que Aoun represente les chretiesn est un odieux mensonge car ils ont vote dans la majorite des circonscriptions contre lui

      Il ne represente que les maronites du Kesrouane, la moitie de ceux de Jbeil et de Baabda te ceux de Jezzine. Ce n’est pas du tout tous les chretiens.

      Vous pouvez faire vos propres verificatiosn chiffres a l’appui

      Michel Aoun est un imposteur et il est regrettable que des gens intelligents ne puissent pas verifier par eux memes que sa propagande mensongere vise a leurrer le public chretien

      Donc je n’ecoute aucune propagande, je vois les chiffres qui confirmewnt ce que j;avance

      Et je suis heureux d’avoir contriubue a la defaite des candidats du CPL dans l’electorat chretien dont il solicitait les suffrages. Soit dit en passant les candidats de Aoun n’etaient pas Armeniens que je sache

  3. jeunempl said

    Cher monsieur,

    Il est tout de même malheureux que vous persistiez à réduire l’analyse des résultats de ces élections à une sélection de communautés au sein d’une sélection de régions qui vous conviennent bien.

    2 régions chrétiennes, les plus petites, n’ont pas voté en faveur des listes du général Aoun: Becharré et Batroun. Le reste, vous pouvez tourner votre analyse dans tous les sens, les chrétiens ont manifesté leur appui majoritaire au CPL, et ce malgré les menaces du patriarche Sfeir. Ce n’est pas rien.

    Les résultats le prouvent par eux-mêmes puisque les victoires du CPL ont été engrangées dans les circonscriptions à majorité chrétienne et même maronites (Kesrouan, Jbeil, Metn, Baabda, Zgharta, Jezzine). A Koura, Achrafieh et Zahlé, malgré une avance dans les votes chrétiens, c’est le vote sunnite qui a fait pencher la balance contre les candidats du CPL.

    Certes, ce fut serré, mais compte tenu des moyens mis en oeuvre par l’Arabie Saoudite pour écarter le CPL, on peut légitimement considérer ces résultats comme un fiasco pour l’équipe Hariri/Sfeir. Le général Michel Aoun est désormais à la tête d’un bloc de 27 députés, au lieu de 21 auparavant. Il constitue de loin le second bloc parlementaire du pays par son importance. Et cela représente 2 fois plus de députés que les blocs des Forces Libanaises, du Patriarche Sfeir et des Phalangistes réunis ensemble…

  4. Jihad Mouracadeh said

    Votre analyse est fausse parceque vous partez d’une base fausse.

    Vous melangez chretiens et communautes chretiennes. La representation politique au Liban est basee sur l’appartenance communautaire. Il y a des deputes maronites, orthodoxes etc…et non pas des deputes chretiens.

    Sur cette base, et pour reprendre votre propre analyse:

    Au Metn par exemple les electeurs non armeniens ont vote en majorite contre les candidats aounistes. On peut donc dire que iobrahim Kanaan [par exemple depute maronite du Metn ne represente pas les amronites du Metn qui ont vote contre lui, pareil pour les autres

    A Baabda, il est les chiffres prouvent que les deputes Aounistes chretiens ont passe grace aux voix des electeurs Chiites de Hezbollah. Ils ne representent donc pas l’electorat chretien de Baabda mais surtout les Chiites

    A Beyrouth 1 ce n’est pas le vote sunnite qui afait passer les listes du 14 Mars mais ;le vote maronite, orthodoxe et catholique qui s’est [porte sur les candidats du 14 Mars dans une proportion 60%/40%

    Finallement a Zahle vous pouvez verifier qu’independament du vote sunnite, les eelcteurs chretiens de Zahle se sont portes en majorites pour les candidats du 14 Mars

    Donc quand on pretend representer les chretiens et que les chretiens de Zahle, Beyrouth, du Metn de Baabda du batroun de Koura et de Becharre ont vote contre les candidats du CPL, on commet une faute de jugement serieuse qui ne passe pas chez le peuple chertien dont je fais partie

    Quant a Zghorta, ce n’est pas Aoun qui a gagne mais Frangieh. Nuance de taille

    A Zahle

  5. jeunempl said

    Ce que je retiens de votre analyse, c’est que vous ne vous basez pas sur les chiffres officiels, que vous retirez des votes chrétiens là où cela vous arrange et dernière nouveauté, vous incluez les chiites à Baabda, là où ils ont autant de poids que les sunnites/druzes réunis ensemble contre le CPL.

    En bref, toute votre analyse est construite pour vous convaincre vous-mêmes d’une impression que certains médias ont cherché à mettre en scène, avant la publication des chiffres du ministère de l’Intérieur.

    Pendant 4 ans, à la suite des élections de 2005, votre seul soucis était de contester les 70% de représentation chrétienne du général Aoun. J’ai l’impression qu’aujourd’hui, vous êtes repartis pour contester de manière aussi ridicule la majorité chrétienne que représente le général Aoun au sortir des élections de juin 2009. Or, il suffit simplement d’accepter les résultats tels qu’ils sont. Malheureusement, les chrétiens du 14 Mars semblent condamnés à jouer ce rôle tout au long de leur parcours politique. Ne vous êtes-vous jamais demandés que ce pays a besoin d’avancer et de passer outre ce petit jeu de gamins?

    En tant que laïc convaincu, j’estime avoir été déjà très loin dans la discussion communautaire. C’est une honte, 3 mois après ces élections, de se focaliser sur une vision purement sectaire de la situation alors que des chiffres permettent à chacun de se faire sa propre opinion s’il en a envie. Si j’ai pris le soin de vous répondre, c’est pour prévenir le lecteur neutre des mensonges diffusés sur le net.

    Notre pays mérite mieux que cela et il est temps que les médias et les politiques se préoccupent des besoins des gens. Pendant 4 ans, la priorité a été de créer des mensonges dans les médias et d’attiser la haine sectaire. Quand vont-ils enfin dépasser ce cap?
    Votre discussion n’est que la conséquence de cette atmosphère sectaire. Je ne perds pas espoir qu’elle évolue avec le temps.

  6. dodzi said

    J’adore ton analyse Jihad: ainsi, Aoun ne représente ni les maronites, ni les Grec Catholiques, ni les Orthodoxes et ni les arméniens… Je suppose donc que c’est grâce aux Syriaques que nous avons fait penché la balance! lol

    Ecoute, je ne vais pas me mettre à rentrer dans une analyse noir sur blanc. Si tu veux dire que les arméniens sont représentés par d’un côté le Tashnag et de l’autre le Ramgavar et le Hunchak, il n’est que logique de faire pareil chez les autres chrétiens, mais également chez les sunnites:

    – les chrétiens sont représentés d’une part par le CPL, Marada, Skaff et le Tashnag, de l’autre par un fourre-tout de petits partis (Kataeb), milices (LF) ou dinosaures féodaux (si nombreux que je ne vais nommer personne), le Hunchak et le ramgavar, le patriarche et le président, ainsi que les avions de Hariri
    – les sunnites sont représentés par Hariri, Safadi, Miqati les islamistes d’une part, et de Karame, Saad et les autres nassériens de l’autre

    Somme toute, l’opposition a reçu plus de voix que les loyalistes! Amenez donc une loi à la représentation proportionnelle, dans laquelle tous les partis seront représentés et mis à leur vrai valeur! Et avec une loi proportionnelle, l’opposition l’aurait remporté, et j’ai les chiffres!

    Mais tant que nous sommes dans un système majoritaire (que vous avez choisi), il serait bon que tu te calmes, et admettes que vous avez perdu les élections côté chrétien, car mis à part quelques qadas, le CPL et ses alliés ont remporté la majorité des voix chrétiennes et des sièges chrétiens!

  7. Jihad Mouracadeh said

    Comment peut on pretendre representer els chretiens quand la majorite de ceux ci dans la majorite des circonscriptions ont vote contre els candidats de Aoun

    Les chretiens du Metn ne sont pas representes par Aounm ni ceux de Beyrouth ni de Aley ni Batroun ni …..Zahle

    C’est un mensonge grotesque de dire que Aoun represente les chretiens d’ailleurs s’il le CPL a 17 deputes chretiens que dire dee autres deputes chretiens? Il y en a quand meme 64 au total dont seuls une dizaine se sont joints a Aoun.

    Les deputes de Beyrouth 1 et 3 de Zahle du Chouf de Aley de Becharre du Nord de Batroun de Koura sont bien plus nombreux que ceux du CPL

    Arretons nous la. Aoun est un imposteur qui bne represente qu’unme minorite des chretiens. Les Armeniens sont representyes par leurs partis et pas par le CPL quant aux autres communautes chretiennes a part les maronites elles ne sont nullement representees par Apoun etant donne qu’ils ont rejette les candidats du CPL dans pratiquement toutes les circonscriptions y inclus dans le Metn

    En fait Aoun est un pretentieux et les chretiens de Beyrouth du Metn et toutes les autres regions ne le reconnaissent nullemnt comme leader des chretiens, sur base des fresultats electoraux

    D’ailleurs la gaudruche s’est degonflee car il a ete rejette par les chretiens et en 2013 soit il sera mort soit il aura disparu dans les oubliettes de l’histoire.

  8. Jihad Mouracadeh said

    Alors Dodzi, je vous adore

    Il y a un systeme electoral sur lequel tout le monde est tombe d’accord et qui ne tiens nullement compte du nombre des electeurs mais du nombre des elus. d’ailleurs ds tous les pays du monde le ,meme prob;leme se pose. des circonscriptions ou les elus re[presentent un nombre plus ou ,moins important d’electeurs. Et partout au monde on se retrouve ds des cas de figure ou le vote populaire est superieur chez les vaincus que chez les vainqueurs. Cela est du au decoupage electoral. Aionsi chez nous Jbeil aurait du avoir un depute maronite de plus s’ils devaient adopter les memes propotions que le Kesroun. Le Sud aurait du avoir bien plus de deputes Chiites sur base du vote populaire suivant les memes proportions. Or il se fait que le nombre de deputes par circonscription est celui agree par tous. Se prevaloir apres coup du vote populaire n’a aucun sens democratique car ce n’est pas le systeme adopte.

    En ce qui concerne la proportionelle acceptez vous donc que les deputes CVhiites et sunnites soeint plus nombtreux que les deputes chretiens? Si oui, vous etes un drole de defenseur des interets politique sdes chretiens. Sinon votre argument de proportionelle ne tient plus la route

    Quant aux chiffres, je les ai tpous et Aoun est un imposteur que j’ai deja denonce dans les journaux et la je le fais sur ce forum. Chifffes a l’appui. En excluant les armeniens qui ne sont nullement representes par le CPl mais par leurs partis. Aoun a presente ses candidats pour des sieges maronites orthodoxes et catholoiques et il a perdu le vote total de ces communautes et parfois par des scores impressionants comme a Batroun ou Gebrane bassil a perdu par une marge plus importante que Issam abou Jamra a Beyrouth 1. C’estr dire que vous ne choisissez que le plus impopulaire de vos politiciens pour vous rep[resenter au gouvernement et en plus vous faborisez la naissance d’une dynastie politqieu que vosu denoncez chez les autres Gemayel, Hariri. Joumblat mais qui ne vous gene pas quand il s’agit des votres, Aoun pere fils et saint esprit, frangie, Karame, Skaff, etc….

    Vous etes non seulement incroyables de mauvaise foi mais en plus quand els chiffres jouent contre vous vous ajoutez les armeniens avec lesquels vois n’avez rien a voir car vous n’avez presente aucun candidat pour un siege armenien pour vous prevaloir d’un total tout aussi faux par ailleurs

    Aoun ne represente ni les chretiens de Beyrouth ni ceux de la montagne ni ceux de Zahle. Il represente une poignee des chretiens de Baabda et de Jbeil et les chretien du Kesrouan
    C’est loin d’etre la majorite des chgretiens

    Jusquy’a quand va durer cette imposture? Jusqu’a ce que il se retrouve avec 2 ministres CPL au gouvernement ou s’il n’est pas content il se casse. il suffit que la Syrie donen ordre a ses allies de le lacnher et hop iul se retrouvera tout seul dans l’opposition

    faites le calcul

    5 sieges au bloc de la reforme

    1 a Frangieh
    1 au tachnag
    1 a Arslane qui l’a exige haut et fort
    2 au CPL

    tant que les Syriens demandent a leurs allies de soutenir les positions jusqu’auboutistes de Aoun y aura pas de gouvernement
    Des qu’ils ddonneront le feu vert soit il plie, soit alors il se casse

    Ya byemchi ya byemchi

    Vous oubliez que Aoun est un pion qui n’a aucune importance politique sru l’echiquier regional car il n’est soutenu par personne. Il est juste utile pour jouer ls troubles fete

    Il a gueule en disant qu’il voulait uen representation proportionelle cad 12 ministres ds un gouvernement de 30
    Quand le deal 15 10 5 a ete accepte par les syriens on lui a demande de la boucler et il a obtempere car sans ses maitres syriens et elrus allies il ne vaut rien politqiuement

    C’est ca la vraie valeur de Aoun. trouble fete pour le compte des syriens

  9. jeunempl said

    Waw, je crois que vous êtes atteint par ce que l’on appelle la « Aounophobie ». Cet homme vous hante l’esprit.

    Quelles peuvent être les raisons pour lesquelles quelqu’un peut être à ce point haï alors que, contrairement à de nombreux chefs (dont le boucher de Becharré ou son copain de Moukhtara) que vous soutenez, il n’a pas de sang sur les mains, ni d’argent sale et n’est dépendant d’aucune puissance étrangère. D’ailleurs, bien que vous le présentez comme un défaut, ce dernier point est au contraire une fierté à nos yeux.

    Vous avez posté 5 messages avec pour unique raison, de contester la popularité du général Aoun sur base de chiffres qu’on ne voit jamais. Au-delà de cet ensemble de mensonges, il serait bon de préciser aux lecteurs les possibles raisons de cette haine gratuite:

    – Avant les élections, votre campagne se basait sur les armes du Hezbollah, pour faire peur à l’électorat chrétien. Il n’a pas fallu attendre plus d’une journée pour vous entendre dire que ces armes ne représentaient pas le danger attendu et qu’elles étaient au contraire nécessaires pour la défense du pays. La seule chose qui vous gêne dans ce dossier, c’est que la solution finale a été proposée par le général Aoun (stratégie de défense nationale avec intégration au sein de l’armée), et c’est encore la seule acceptée par le Hezbollah jusqu’à ce jour.

    – Le général soutient le projet d’un Liban uni et laïc adoptant un système décentralisé, par opposition au Liban fédéral que vous semblez favoriser par votre discours ultra-communautaire.
    Cela passe bien entendu par l’adoption d’une loi proportionnelle (les quotas communautaires n’ont aucune importance dans ce type de configuration)…
    Cela passe aussi par l’interdiction de l’intervention religieuse au sein du système politique. Malheureusement, trop de partis (et de religieux) profitent de cette intervention et n’accepteront jamais cette évolution.

    – Le général prime les intérêts nationaux avant les intérêts communautaires. Lorsque les Chiites se font massacrer et déporter par l’armée israélienne, son réflexe est de mobiliser les gens (son électorat) afin d’alléger/partager la souffrance de ses frères libanais, contrairement à la politique de « non-assistance à personne en danger » traditionnellement suivie par les chefs de guerre locaux que vous soutenez sans aucun esprit critique à leur égard et vis-à-vis de leur comportement irresponsable.

    – Le général Aoun souhaite mener un audit des comptes de l’état depuis l’époque de la guerre civile jusqu’à nos jours, afin de punir les responsables de la dette colossale que le Liban doit supporter pour des décennies maintenant. En cela, il est un danger pour la survie des partis et mafias que vous soutenez car leur manne financière et leur pouvoir politique seront menacés une fois ces responsables arrêtés.

    – Il y a aussi ces disparus dont l’état se moque bien et ces criminels de guerre, toujours en liberté. Ces gens doivent êtres jugés et l’amnistie générale décrétée au sortir de la guerre doit être rayée de notre constitution. Il est temps que que les criminels de guerre dévoilent les charniers et que les familles fassent le deuil de leurs disparus. Ces criminels doivent tout simplement disparaitre de la scène politique libanaise pour que le pays puisse respirer. Il est hallucinant qu’il soit tabou d’aborder leur passé sanguinaire.

    – L’implantation palestinienne est le scénario rêvé pour les pro-fédéralistes, ainsi que pour la communauté internationale qui souhaite se défaire de l’épineux dossier israélo-palestinien. Le général Aoun en a fait son principal combat et a rallié le Hezbollah dans ce défi contre l’implantation palestinienne au Liban. Voilà 2 grands groupes libanais qui réclament désormais haut et fort le droit au retour de ces familles sur leurs terres. C’est pourquoi la communauté internationale souhaite se débarrasser du général Aoun. Elle ne peut avoir d’autres raisons, sachant que cet homme ne représente aucun danger militaire ou sécuritaire pour quiconque.

    Il y a tellement d’autres sujets qui expliquent le combat que mènent les médias pro-Hariri contre cet homme. Leur technique de terreur fonctionne chez des gens sectaires et faibles, qui succombent à la moindre tentation. Mais elle ne peut cacher les réels défis auxquels le Liban est confronté. Le fait que le général ait couté plus de 715 millions de dollars à l’Arabie Saoudite (déclaration d’un responsable saoudien au Newsweek) démontre bien que les intentions de cet état ne sont pas les plus rassurantes pour un pays qui a déjà subi l’implantation de 100.000 Palestiniens grâce à un décret anti-constitutionnel promulgué par Hariri père. Continuez de courir après les mensonges de son fils et oubliez les principaux défis du pays. Continuez de croire que le salut du Liban passe par un tribunal mort-né, alors que les agressions dont nous sommes victimes sont quotidiennes et que nos revendications légitimes ne sont même pas prises en compte par le moindre état dit « démocratique » dans ce monde.

    Demain, Hariri visitera la Syrie la tête basse… mais le pire, c’est qu’on vous trouvera toujours une raison pour justifier l’injustifiable. Tout sera de toute façon la faute du général Aoun qui ne représente personne. Et le cirque continuera d’exister grâce à des gens comme vous…

  10. Jihad Mouracadeh said

    Il se fait que je considere que le general Aun comme vous l’appelez mais que j’appelerais plutot le depute du Kesrouan Aoun est un homme qui a detruit le Liban pour des ambitions politiques personelles qui n’ont rien a voir avec ses convictions de base.

    Quand on est pret a s’associer avec ceux qui pendant 15 ans ont mis le Liban sous coupe reglee uniquement pour satisfaire ses desirs de grandeur faisant fi de ses propres principes politiques on ne peut commander le respect

    Quand on s’allie a ceux qu’hier on decriait comme de dangereux agents de la Syrie et qu’on les trouve parfaitement frequentable aujourdhui alors qu’isl n’ont pas bouge d’un iota, que ca soit le PPS, Frangieh Hezbollah ou Amal, on est forcement soit tordu soit alors politiquemnet malhonnete

    Et quand ceux qui se sont battus dans la rue contre les amis de Damas trouvent soudain que ces amis de Damas sont les leurs on ne peut avoir beaucoup de respect pour des gens pareils

    Et quand on reclame le changement et la reforme et qu’on s’allie a cette fin avec precisemnt ceux qui sont responsables des problemes qu’on veut changer et reformer , on prend les gens pour des imbeciles. Quant a ceux qui croient vraiment que Aoun va reformer la republique avec ceux la memes qui l’ont detruite pendant qu’ils etaient au gouvernement sous l’occupation syrienne je suis oblige de croire qu’isl sont soient aveugles par l’aura de leur patron ou alors ils manquent de jugement.

    Pour le reste de vos propos sur le programme du depute du Kesrouan je n’ai aucune envie de repondre ici. Cela on le fait publiquement tous les jours. Juste pour votre gouverne la dette est le cadet des soucis du Liban. Je vous le dit en tant que professionel car c’est mon metier.

    Et avant de parler reformes commencez par regler le probleme de l’etat ds l’etat car comment reformer quand une partie de l’etat fait quelquechose et qu’une communaute libanais efait ce qu’elle veut comme elle veut? Peut il y aavoir du changement quand une partie du peuple ne se soumet pas aux institutions de l’etat? ca ne semble pas vous gener alors qu’hier encore a Paris le general d’alors , devenu depuis depute , disait exactement le contraire?

    Quel respect peut on avoir pour un homme qui renie ses principes a ce point comme si Geagea devenait awmi souri. Et que peut on dire de ceux qui suivent le depute du kesrouan comem des moutons de panurge?

    Lamentable pour ne pas en dire plus

    Non vraiment on peut respecter tous les partios politiques au Liban sauf le CPL car c’est un parti qui est en profond desaccord avec ses principes ou tout bonnement hypocrite.

    Quand Hariri ira visiter Damas il ira en tant que PM du Liban et pas comme Aoun a ete en tant que candidat aux electiosn allant recolter la benediction de Damas et n’obtennant rien pour les detenus libanais ds les geoles syriennes. Il etait tellement imbu de sa personne que tte f;latterie l’egayait au poinbt ou il s’est pris pour le sauveur des chretiens de l’Orient ne pouvant mem pas sauver les chretiens ds les geoles de ses hotes.

    Franchement calamiteux, meme clownesque.

    Rien de personel a l’egard du depute du Kesrouan qui peut etre un chamant monsieur par ailleurs. Mais je deplore sa personalite politique . On aurait ou en rester la n’etait ce que ses elucubrations ces 5 dernieres annees ont cause comme tort au Liban et aux libanais

  11. dodzi said

    Jihad, je ne vais pas te répondre, parce que de tes commentaire, d’abord parce qu’ils sont plein de haine et sans réflexion du tout, et de deux t’as bien l’air de ne t’y connaitre en rien en ce qui concerne les lois électorales! Tu parles comme si le Liban possède une loi électorale semblable à de nombreux pays dans le monde, ce qui n’est pas vrai du tout! Les seuls pays ayant des lois électorales comme la notre, sont le Koweït, les Maldives, le Laos, la Palestine et… la Syrie. Même la Jordanie, la Mongolie, les Philippines et la Thaïlande ont remplacé ce système il y a bien longtemps, à cause de ses effets négatifs.

    Va te renseigner un peu, que ce soit en systèmes politiques, en logique, ou simplement en maths, parce que ça va très mal!

  12. Jihad Mouracadeh said

    Dodzi,

    Tu peux comprendre qu’en la matiere je n’attacherais pas beaucoup d’iomportance sur les jugements que tu portes sur ma comprehension des problemes. Il y a suffisament de gens, autrement plus impliques politiquement qui ne peuvenet pas du tout me reprendre sur ;le plan du raisonnement politique car je connais mes dossiers mieux que la majeure partie des libanais. Je donne des conferences aussi ici et a l’etranger. Donc avec tout le respect que je te dois, je considererais que ton opinion sur mes jugements politiques demeure ton opinion et bne me touche nullement

    Ce qui est grave par contre c’est bien que les Aounistes finissent par perdre toute notion de logique et tout jugement pour accepter n’importe quelle betise sortie par Aoun.

    la loi electorale libanaise est bien ce qu’elle est. Les Libanais ont agree a Taef un nombre de sieges par communaute. Et ca restera ainsi jusqu’a ce qu’on modifie ce nombre. Et ces sieges impliquent par definition des circonscriptions ou il y a plus d’electeurs par siege que d’autre. La consequence logique est que le nom,bre d’electeurs ne compte pas, seuls les sieges comptent. C’est dans la Constitution je n’y peux rien

    Je regrette que vosu trouves que mathematiquement j’ai tort mais si vous voulez des chiffres vous n’avez qu’a poser une question precise et je vous repondrais

    Entretemps vous devez au ,oins admettre que Aounm ne represente bi les Orthodoxes ni les catholiques qui nont vote en majorite contre ces candidats partout ou il en presentait.

    Quant aux maronites demandez moi ce que vous voulez et je vous repondrez

    Bref quand on est rejette tant par les Maronites que par les Orthodoxes et les Catholiques, pretendre representer les chretioens est une imposture. Melanger par ailleurs ttes les communautes chretiennes en est uen autre sinon on n’aurait pas des deputes maronites et d’autres orthodoxes ou d’autres druzes. Chaque depute represente sa communaute d’abord

    En final je suis heureux de constater comme je l’avais toujours predit que Aoun ne represente pas grand chose au Liban sauf une bande de sous doues qu’on retrouve p;lus particulirement au Kesrouan ainsi qu’une soi disant elite qui est d’uen pauvrete intellectuelle a couper le souffle

    Je ne suis jamais tombe sur un Aouniste a commencer par leurs deputes et elurs cadres qui sait de quoi il parle. Pousse dans ses derniers retranchements il se refugie ds la’rgument cle: L’avenir des chretiens au :Liban est assure poar une alliance avec les Chiites

    Si on se tient a la geopolitique de Michel Aoun, on n’est pas sorti de l’auberge. Depuis 1988 il se gourre car il est intellectuellement incapable. On a l’impression d’avoir affaire a un paysan qui joue a la politue ds la cour des grands

    Ca aurait ete drole n’etait ce le danger que ce monsieur fait peser sur le Liban

    Il est regrettable que les non paysans qui le soutiennent puissent a ce point perdre toute faculte de raisonnement. Quant aux paysans on les comprend, ce sont des electeurs aussi et ils peuvent voter Aoun comme en France ils peuvent voter Le Pen

  13. dodzi said

    Oulala, tu pars dans tous les sens!

    Je n’ai pas parlé de la répartition communautaire au parlement, j’ai parlé de la loi électorale en soit! Le fait que tu ne comprennes pas la différence me montre que ta compréhension sur les sujets politiques que tu prétends maitriser est clairement déficiente!

    Le Liban base sa loi électorale sur un système majoritaire plurinominal, qui, comme je l’ai mentionné, n’existe que dans des dictatures ou des pays archaïques!

    Une vraie démocratie possède une loi électorale soit majoritaire uninominale, soit proportionnelle, soit mixte! Et si cela fût appliqué au Liban lors des dernières élections, l’opposition l’aurait remporté quelle que soit sa forme (et cela, sans changer le nombre de sièges par circonscription ou par communauté)!

    Tu as déjà beaucoup écrit ici et tu ne fais que te répéter: non seulement tous tes commentaires sont répétitifs et redondants, mais chaque commentaire est un amas de paragraphes qui se répètent sans cesse!

    Dire que tu donnes des conférences ici et là ne veut rien dire. Par contre, ça dit beaucoup sur ton public…

  14. Jihad Mouracadeh said

    « Le Liban base sa loi électorale sur un système majoritaire plurinominal, qui, comme je l’ai mentionné, n’existe que dans des dictatures ou des pays archaïques! »

    Vous avez vraiment mentionne une ineptie pareille

    pas etonant que vous soyez Aouniste!

    Une vraie démocratie possède une loi électorale soit majoritaire uninominale, soit proportionnelle, soit mixte! Et si cela fût appliqué au Liban lors des dernières élections, l’opposition l’aurait remporté quelle que soit sa forme (et cela, sans changer le nombre de sièges par circonscription ou par communauté)!

    Uninominale, je veux bien. Tous les candidats Aounistes auraient perdu tanat a Baabda qu’a Jbeil car uninominale veut dire la petite circonscription ce qui aurait elimine le poids du bote Chiite ds ces deux circonscriptions. Quant a Beyrouth ou au Metn oj sait parfaitemnent qu’en eliminant le vote armenien centre sur certaines regions les Aounistes perdaient. Donc Uninominal, ca joue contre Aoun

    Quant a la proportionelle , comment delimitez vous les circoncriptions???

    Ceci dit, la raison pour laquelle j;ai essaye de te dire que tu ne faisais pas le poids c’etait uniquement pour te prouver que les Apounistes en general sont des tares sur le plan politique. Peu importe si je donne des confs ou pas.

    je sais ou j’ai de l’influence et c’est uen influence que j’utilise pour demolir ce phenomene. S’il faut sauver le Liban il faut avant tout detruire ses ennemis de l’interieur et le premier ennemi du liban c’est bien Michel Aoun et ses moutons de Panurge.

    On a suffisament rigole. On s’est tretrouve a ses elections et on a detruit ce que vous representiez. A la prochaine on vous eliminera de l’histoire du Liban.

    Je constate que tout comme les autres ici vous manquez de courage vopus cachant sous un pseudo. C’est une caracteristique Apuniste sans aucun doute. Ils pretendent une chose et et font le contraire. Ils sont nes pour se dissimuler derriere de faux slogans.

    Non seulement on n’a aucun respect pour des gens qui pretendent uen chose et font le contraire mais c’est franchement pitoyable pour le Liban

    On continue le combat afin que les Aounistes disparaissent politiquement a jamais!

    je constate en passant que vous etes incapables de repondre aux arguments que j’avance chiffres a l’appui. Mais peu importe. C’est bien la marque de la faiblesse intellectuelle des Aounistes. ils ne savent pas de quoi ils parlent et ils sont incapables d’argumenter et de defendre leurs idees pour la simple raison q’elles sont indefendables

    Allez Ciao l’ami!Il n’est pas encore ne le Aouniste qui saura resister a mes arguments.

    T’as encore du chemin a faire et en particulier a parfaire ton education politique.

    Si tes patrons sont dans l’incapacite de justifier leurs positions je doute fort que tu en sois capable.

  15. dodzi said

    J’adore les expressions que tu utilises: tarés, moutons de Panurge…

    Ce qui est étonnant, c’est que vous nous accusez d’être des moutons, des tarés, des quoi que tu veux, mais au moins notre parti a accompli des choses, au moins notre parti présente un programme politique (il est disponible sur le site), et le publie en trois langues! Tes partis (parce qu’il n’y en a pas qu’un) n’ont ni programmes ni accomplissements! Vous suivez aveuglément un faux-docteur, un député qui a reçu un diplome d’une université qui n’existe pas, quelques gamins et des islamistes venus d’ailleurs!

    En ce qui concerne les lois électorales, sache qu’avec la circonscription uninominale, les résultats auraient été bien différents: d’accord, vous auriez quelques sièges dans le mont-Liban, mais nous en aurions à Akkar, Tripoli, Batroun, Koura, Beirut I, II et III, Aley, Chouf, Zahlé et la Békaa de l’Ouest!

    Et pour la loi électorale proportionnelle, les chiffres sont assez précis:
    – avec une loi proportionnelle basée sur le qada, l’opposition aurait pris 67 sièges, les Hariristes 61,
    – la muhafaza, l’opposition aurait pris 67 sièges, les Hariristes 60,
    – national, l’opposition 68, les Hariristes 57

    Quand à la loi Boutros, l’opposition aurait pris 65 sièges, les Hariristes 63!

    Quel que soit le scénario, l’opposition l’aurait remporté!

    Et que tu dis que je raconte des ineptie concernant la loi électorale actuelle me prouve que tu n’en sais pas vraiment grand chose: la forme de loi actuelle est basé sur le système majoritaire plurinominal, et ce système, je le répète, n’existe que dans quelques pays:
    – le Koweït,
    – les Maldives,
    – le Laos,
    – la Palestine,
    – et… la Syrie!

    Tu parles de démocratie, de « choix du peuple », mais mon analyse ne sort pas de ma propre tête, elle ressort de plusieurs études académiques internationales sur les lois électorales!

    Fais quelques recherches avant de juger mon argument comme « nul »!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :