Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Liban : Un article incendiaire et manipulateur

Posted by jeunempl sur mai 25, 2009

Kharroubi Habib – Le Quotidien d’Oran

Rafik HaririA quelques jours des élections législatives qui vont avoir lieu au Liban, une inquiétante manoeuvre internationale de déstabilisation du climat politique dans ce pays est à l’œuvre.

Il y a eu d’abord cette flagrante ingérence du vice-président américain, Joe Biden, dans la campagne électorale en cours au pays du cèdre, qui a consisté à sommer les Libanais à « ne pas se ranger au côté des parties hostiles à la paix ». Les forces libanaises ainsi désignées par Biden sont bien évidemment le Hezbollah et les autres formations de l’opposition qui sont en compétition dans ces élections législatives contre la majorité pro-occidentale actuellement au pouvoir.

L’effet de choc de l’intrusion du second personnage de l’Amérique ne s’est pas encore dissipé que voilà qu’un hebdomadaire allemand, Der Spiegel, s’essaie à envenimer le climat politique et électoral au Liban en publiant un article dans lequel ses auteurs affirment que le Tribunal spécial international en charge de l’enquête sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri détiendrait la preuve que le Hezbollah serait l’instigateur de l’attentat qui lui a coûté la vie.

L’article de l’hebdomadaire allemand pue la tentative de manipulation grossière. Et ce n’est pas un hasard si c’est un média allemand qui en est à l’origine. Il faut se rappeler qu’une opération du même tonneau ayant pour source le premier responsable du Tribunal spécial international, un magistrat allemand, avait été tentée pour créditer la responsabilité du régime syrien et de ses services dans l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais. Que ce soit encore la même source qui ait « affranchi » l’hebdomadaire n’est pas pour étonner.

Le choix d’un média allemand pour balancer ce « scoop » a été a notre sens retenu parce que l’Allemagne, étant en apparence moins impliquée dans la crise libanaise que les Etats-Unis, la France et bien entendu Israël, l’information ainsi « révélée » aurait plus valeur de vérité.

Au-delà, il y a évidence que l’on cherche au plan international à s’immiscer dans les élections législatives libanaises, quitte à faire renouer le pays du cèdre avec la guerre civile, dont on sait ce qu’elle lui a coûté. La sommation faite par Joe Biden et l’article publié par Der Spiegel vont dans le même sens : celui de vouloir provoquer le Hezbollah et ses alliés à la faute qui leur aliénerait les sympathies électorales dont ils bénéficient et rallumerait la volonté de leurs adversaires d’en découdre avec eux autrement que par la voie des urnes.

Israël n’est pas en reste dans cette opération de manipulation de l’opinion publique libanaise. Son ministre des Affaires étrangères a aussitôt pris prétexte de l’article de l’hebdomadaire allemand pour demander au Tribunal spécial international de lancer un mandat d’amener contre Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah.

Ce tribunal, qui a eu l’honnêteté d’admettre qu’il n’a eu aucune preuve incriminant l’Etat syrien dans l’attentat contre Rafic Hariri, ne peut laisser se poursuivre cette grave manipulation qui risque d’avoir de tragiques conséquences pour le Liban, d’autant que c’est lui qui est présenté comme étant la « source » de la révélation publiée par Der Spiegel. Il serai dramatique qu’il laisse faire l’intox, dont l’objectif clairement affiché est d’empêcher la réconciliation nationale à laquelle les Libanais sont parvenus malgré les pressions internationales qui ont été à l’oeuvre pour l’empêcher.

Une Réponse to “Liban : Un article incendiaire et manipulateur”

  1. Samy said

    Je m’y attendais à ce type de manipulation et j’en suis sûr que je ne suis pas seul. Je ne pense pas que cette soit disante découverte (même pas officiel étant donné que c’est du mensonge) aurait attiré l’attention des électeurs libanais. Les libanais savent très bien que sans preuves officielles et rendues publiques, ils n’y croiraient pas un seul mot. J’en suis sûr qu’au fond, on entendra plus un mot de cette manipulation… ça doit être un message à faire passer au Hezbollah… Plus que directement après cette déclaration, Israël demanda un mandat d’arrêt international contre Hassan Nasrallah. Mais de quoi ils se mêlent ces quêteurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :