Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

L’avertissement de Joe Biden

Posted by jeunempl sur mai 22, 2009

Radio Canada

Joe Biden« Les États-Unis détermineront leur programme d’aide en fonction de la composition et des politiques du [prochain] gouvernement », a déclaré à Beyrouth le vice-président américain Joe Biden. Une déclaration qui vise, à mots couverts, le Hezbollah chiite, allié de l’Iran et de la Syrie, et classé comme groupe terroriste par les États-Unis.

Selon plusieurs observateurs de la scène libanaise, le Hezbollah et ses alliés, dont le dirigeant chrétien Michel Aoun, ont des chances de réaliser des gains substantiels aux élections législatives du 7 juin. Ce qui conduirait à la formation d’un gouvernement d’union nationale avec une forte présence du parti chiite.

« J’appelle ceux qui pensent se ranger du côté des parties hostiles à la paix à ne pas rater cette occasion [les législatives] et à s’éloigner de ces gens-là », a insisté M. Biden, appelant à des élections « équitables, libres et transparentes ».

Avant l’arrivée de M. Biden, le député du Hezbollah, Hassan Fadlallah, a qualifié sa visite d’ingérence dans les législatives.

« Nous demandons à tous les Libanais, toutes tendances confondues, d’empêcher une telle ingérence qui représente une violation flagrante de la souveraineté libanaise », selon M. Fadlallah.

Par ailleurs, le numéro deux du Hezbollah, Naïm Kassem, a affirmé, dans une entrevue, que son mouvement ne craignait pas d’être boycotté par la communauté internationale en cas de victoire aux législatives, comme ce fut le cas avec le Hamas palestinien en 2006.

Espionnage

À quelques semaines des élections législatives, les arrestations d’espions au profit d’Israël se multiplient au Liban. Le quotidien français Libération a rapporté que 18 personnes sont accusées d’espionnage par la Cour militaire libanaise.

Libération rapporte également qu’un professeur de mathématiques, paraplégique, a réussi à franchir la frontière avec Israël, échappant ainsi à son arrestation.

La liste des personnes accusées d’espionnage ne comprend pas que des anonymes. Un ex-général de la Sûreté générale a avoué avoir travaillé pour les Israéliens durant 15 ans.

Le maire d’une localité de la vallée de la Bekaa, connu pour être proche de Saad Hariri, a été également arrêté.

Le gouvernement et les services secrets restent discrets sur cette affaire. La même attitude est observée par Israël.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :