Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Odette s’en est allée

Posted by jeunempl sur mai 20, 2009

Frenchy

Ishtar et moi, nous avons rencontré Odette Adib grâce à une amie, Nayla l’année dernière dans une tente du Centre-Ville, tente tenue par les familles des disparus durant les années de souffrance. Syriens, Israéliens, miliciens bien de chez nous du Liban… comme toutes les mères, son histoire est partagée par la douleur des autres mères, ensembles elles, ses mères ont décidé de s’unir pour ce Liban de coexistence, également disparu avec les évènements.

Son histoire personnelle était émouvante, mère de Christine et Richard, ils avaient tous les deux disparus à quelques pas de leur domicile, dans Beyrouth-Ouest, pris par dans les tourments de 1982. Malgré les “conseils” appuyés des miliciens et hommes de main, elle est restée à son domicile, attendant ses enfants, durant bien des années.

Depuis ils n’ont jamais réapparu, mais la mère qu’elle était, elle ne pouvait accepter leurs disparitions.

La foi qu’elle portait en elle dans une prochaine réapparition s’était peu-à peu transformée en simple demande, elle disait, devant nous, simplement, au bout de 26 ans, pouvoir faire son deuil. Elle voulait la vérité, celle qu’on nous promet sans jamais l’accorder à nous simples mortels, au sujet de ses enfants.

Elle demandait à ces politiciens qui l’ont tant déçu, ces criminels qui étaient au pouvoir, cette vérité sur ses enfants, elle et d’autres demandaient qu’une enquête internationale soit menée pour pouvoir atténuer sa souffrance, elle savait que cela ne ramènerait pas ses 2 enfants uniques, mais du moins qu’elle pourrait enfin se reposer, faire son deuil, elle ne réclamait que cela.

Sa rencontre nous avait énormément émue, simplement en nous mettant à sa place, sa place de parents de victimes, non pas qu’on est victime nous même, nous avons eu la chance de ne pas connaître ce désespoir mais …

Il est dur d’écrire ce qu’on ressent… Odette a été tuée alors qu’elle se rendait à la khaimé en face du Grand Sérail, la ou elle siégeait, en face de l’Escwa, elle a été tuée par un chauffard, qui l’a emporté, elle et son fardeau, sa peine, il y a 2 jours de cela.

Elle emporte dans sa tombe, sa souffrance, sans avoir pu faire son deuil. Elle rejoindra peut-être la haut, ses enfants, elle sera alors contente … au bout de 26 ans de les retrouver.

Quant à nous, fils et filles du Liban, nous ne pouvons qu’espèrer que les autres mères de la Khaimé du centre ville connaitront un épilogue plus heureux, celui de retrouvailles avec leurs fils, filles, maris, épouses et parents.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :