Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Hariri: décision publique du TSL mercredi sur la détention de généraux

Posted by jeunempl sur avril 27, 2009

AFP

Tribunal Special - Rafik HaririLe Tribunal spécial pour le Liban (TSL) va annoncer mercredi en audience publique, qui sera transmise par la télévision libanaise, sa décision sur la détention de quatre généraux liés à l’assassinat de l’ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri, a annoncé le TSL lundi.

« Le Bureau du Procureur a présenté aujourd’hui sa requête au juge de la mise en état », qui prépare les affaires avant qu’elles ne soient jugées, sur le maintien en détention ou la remise en liberté des quatre suspects actuellement aux mains de la justice libanaise, indique le TSL dans un communiqué.

« Une audience préliminaire a été convoquée à cet effet le mercredi 29 avril 2009 à 14 heures » (12H00 GMT) à La Haye, précise le TSL. « Cette audience servira à annoncer la décision du juge » sur la requête du procureur, a précisé le porte-parole de ce dernier, Radhia Achouri.

« Au vu du bref délai pour la tenue de cette audience et conformément à l’engagement du TSL d’en garantir l’accès à tous, cette audience sera retransmise sur Internet et diffusée à la télévision au Liban », ajoute le TSL.

Le bureau du procureur ne peut pas rendre public le contenu de sa requête concernant la détention des quatre généraux jusqu’à ce que le juge de la mise en état ne le révèle en annonçant sa décision, a précisé Mme Achouri.

Les règlements du tribunal prévoient que si le juge donnait une suite favorable à une demande de maintien en détention de l’accusation, il devrait néanmoins organiser une audience pour entendre à ce sujet les suspects et leurs avocats, éventuellement par vidéo-conférence.

Premier tribunal international antiterroriste, le TSL, créé en 2007 par une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, a ouvert ses portes le 1er mars à Leidschendam, dans la banlieue de La Haye.

Il est chargé de juger les auteurs présumés d’attaques terroristes au Liban, dont l’assassinat de Rafic Hariri, tué avec 22 autres personnes dans un attentat à la camionnette piégée à Beyrouth le 14 février 2005.

Quatre généraux libanais sont détenus au Liban depuis août 2005 dans le cadre de l’enquête sur l’attentat contre Rafic Hariri.

Il s’agit de l’ex-chef de la garde présidentielle, Moustafa Hamdane, de l’ex-directeur général de la Sûreté générale, Jamil Sayyed, l’ex-chef des Forces de sécurité intérieure, Ali Hajj, et de l’ancien chef des renseignements de l’armée Raymond Azar. Ils avaient été arrêtés en août 2005.

Les deux premiers rapports de la commission d’enquête de l’ONU, créée deux mois après l’assassinat de Rafic Hariri, avaient conclu à des « preuves convergentes » sur l’implication des services de renseignements syriens et libanais dans l’attentat.

Les noms de proches du président syrien Bachar al-Assad avaient été cités par les enquêteurs, mais la Syrie nie toute implication.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :