Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Nous observons tranquillement l’érosion au sein de ce qui reste de ceux qui se nomment le groupe du 14 mars

Posted by jeunempl sur avril 22, 2009

Tayyar.org

aoun_2Présidé par le chef du Courant Patriotique Libre (CPL), le général Michel Aoun, le bloc du Changement et de Réforme a tenu hier à Rabieh sa réunion hebdomadaire.

A la suite de la réunion, le général Aoun s’est adressé aux journalistes, dont voici un résumé de ses déclarations :

« Nous avons discuté lors de notre réunion de ma dernière visite en Russie et des affaires que nous avions discuté avec les responsables russes. Nous nous sommes entretenus avec les Russes à propos du terrorisme et des moyens de le combattre ainsi que de la question palestinienne. J’ai prononcé un discours à Moscou au cours duquel j’ai présenté notre approche vis-à-vis de la question palestinienne. En fait, ce problème ne peut pas être résolu avant d’accorder au peuple palestinien ses droits. Il ne s’agit pas uniquement de la question de la terre mais aussi la question de l’Homme.

En ce qui concerne le Tribunal Spécial pour le Liban (TSL), nous adressons la question suivante au ministère de la Justice libanaise et au ministère de l’Intérieur : Après que Zouheir Siddiq se soit dirigé vers les Emirats Arabes Unis, les Forces de Sécurité Intérieure (FSI) ont reçu un appel pour que Siddiq soit délivré aux autorités libanaises, sachant qu’il est recherché par les autorités libanaises et les Nations Unies (UN). Les UN ont répondu qu’ils ne voulaient pas de Siddiq alors que le gouvernement libanais n’a pas répondu jusqu’à l’heure. Nous voulons savoir si ceci est véridique ou pas. Si cela est vrai, nous voulons savoir pourquoi, sachant que les autorités libanaises avaient présenté une demande pour son extradition. Même si l’autorité juridique libanaise s’est dessaisie du dossier Hariri, elle a le droit car il est recherché par les autorités libanaises. De là, elle peut le transférer au TSL.
S’il est inutile d’enquêter avec Siddiq, alors pourquoi les quatre officiers ont été arrêtés ? Il y a des questions qui doivent être clarifiées par les autorités libanaises. Nous souhaitons que la justice libanaise fasse une demande d’extradition de Siddiq. Ensuite, soit elle le transfère à son tour au TSL, soit elle enquête avec lui selon la loi libanaise. Siddiq nous a causé le problème des 4 officiers. C’est suite à ses attestations sur le rôle des 4 officiers dans l’assassinat de Rafic Hariri qu’ils ont été arrêtés.

A l’égard des prochaines élections législatives, nous annonçons que le candidat du CPL au Akkar est Joseph Chahda. Nous avons discuté de plusieurs sujets électoraux lors de notre réunion. Nous observons tranquillement l’érosion au sein de ce qui reste de groupe qui se nomme le 14 mars. Ce groupe n’a aucun projet national ou réformateur qu’il l’unisse. Il était uni par suite des intérêts étrangers qui commencent à disparaitre. Toute personne, cherchant à donner un sens à sa vie politique, quitte ce groupe car elle a perdu l’espoir de réaliser le minimum. Les autres sont en conflit sur les postes et non pas sur le soutien des buts nationaux qu’ils n’ont même pas identifiés. Ils n’ont pas d’objectifs nationaux, ni internes, ni politiques, ils ne visent qu’à réaliser leurs propres intérêts. L’alliance du 14 Mars n’a pas d’objectif national. Que l’électeur libanais soit attentif à l’anarchie s’ils votent pour un groupe qui ne voit pas plus loin que ses sièges parlementaires », a-t-il conclu.

En réponse aux questions des journalistes, le général Aoun a affirmé qu’il s’attendait à une telle déclaration de la part de Joumblatt, surtout que la relation entre ce dernier et ses alliés n’est pas équitable. « Joumblatt insulte ses amis, pourtant ils restent avec lui sur les mêmes listes durant les élections. Ils n’osent pas lui demander de s’excuser, surtout qu’il les a déjà avertis qu’il ne s’excusera jamais. Il est normal que ceux qui mendient leurs sièges parlementaires, reçoivent un tel comportement de la part de Joumblatt », a-t-il dit.

Abordant l’arrestation d’une cellule en relation avec Israël, le général Aoun a appelé la justice libanaise à poursuivre les investigations, à les révéler et à ne pas se contenter d’arrêter ces cellules.

Au sujet de la résistance: « Si Carlos Eddé a honte de la Résistance, nous n’avons pas honte de notre Résistance et nous la défendons partout. Nous informons le monde entier que la Résistance a libéré les terrains qui étaient occupés par Israël et travaille toujours pour libérer les fermes de Chebaa et les collines de Kfarchouba selon les principes des Nations Unies et la charte des droits de l’Homme. Ce n’est pas un travail terroriste. Il est naturel que nous soutenions la Résistance. La fameuse phrase qui dit que le Liban est fort dans sa faiblesse a échoué… le Liban faible est mort. Nous voulons préserver un Liban fort. Qu’ils nous disent ce qu’ils ont fait pour écarter la menace de l’implantation des Palestiniens au Liban et assurer le droit de retour.

Le général enfin a répété qu’il n’y a pas de problème majeur entre les chefs de l’opposition et que le bloc du Changement et de la Réforme sera au service de la légitimité et du président de la république.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :