Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Raciste, tueur, voleur, collaborateur, sans dignité… féodal

Posted by jeunempl sur avril 21, 2009

Bernard Mikael – RPLFrance.org

Walid Joumblatt

Il ne savait pas (probablement) que la caméra tournait, c’était lors d’une réunion avec la référence spirituelle druze Sheikh Abu Muhammad Jawad Wali Al-Din. Joumblatt dit : « Au sujet des chiites, la Grande-Bretagne s’ouvre sur le Hezbollah et les Etats-Unis discutent avec l’Iran. D’où est ce que vous voulez que je ramène les armes, de la mer ? La Syrie ? Israël ? Israël, ce n’est plus possible, je n’ai plus le contrôle de la mer… nous sommes encerclés. Et quand je négociais le 50+1 (au sujet de sa proposition d’élire le président à la majorité absolue des députés), constitutionnellement parlant, c’était possible d’élire Nassib Lahoud, n’est-ce pas ? Mais à l’époque, comment s’appelle-t-il, Samir Geagea, il voulait voir les druzes en guerre avec les chiites, même certains sunnites le souhaitait. On a vu les sunnites à Beyrouth… il a ramené 1000 combattants de Akkar, ils n’ont pas résisté un quart d’heure (allusion au conflit armé qui a éclaté à Beyrouth le 7 mai 2008), ils souhaitent aussi un conflit interne druze, pour le plaisir de nous regarder ».
A la question d’un sympathisant, Joumblatt répond : « Nous avons gardé la tête haute, nous ne sommes pas vaincus, mais nous ne pouvions pas assumer une guerre ouverte, morale, politique et communautaire contre les chiites ».

Joumblatt s’étend et dit : « les prochaines élections ne feront aucun changement fondamental, mais le problème du Chouf, c’est que nous ne maîtrisons plus la liste avec le retour de l’isolationnisme (chrétien), (et continue sur les chrétiens) la mauvaise race maronite restera mauvaise, malheureusement. Quant à Saad Hariri, il nous utilise en laboratoire, avec son avidité pour Ghattas Khoury… on va essayer de régler ça dans les prochains jours, sinon, je fermerai la liste contre Dory Chamoun et Ghattas Khoury ». Fin de l’enregistrement…

Si le titre paraît violent, cet article se contente de mettre des qualificatifs à des aveux faits par M. Joumblatt lui-même.

Raciste : les propos traduits parlent d’eux-mêmes, pas besoin d’en rajouter. Dans toute son intervention, M. Joumblatt tient des propos communautaires, racistes, il n’écarte pas un réarmement de sa milice pour combattre les chiites et les maronites et refaire la purge communautaire qu’il a fait en 1977 et 1983 à 1984. L’arrêt de la purge est alors une question de moyen et d’accès aux armes, plutôt qu’une question de principe.

Tueur : Après la fin des confrontations armées en 1990, et quand le dossier des libanais disparus a été ouvert, M. Joumblatt s’est défendu en confirmant qu’il a liquidé tous les blessés et prisonniers de guerre qui étaient détenus par sa milice. A cela s’ajoute :
• Le massacre de Damour en 1976, avec ses alliés palestiniens de l’époque, qui a fait des centaines de civils tués en sang froid, par des méthodes très barbares (hache, mutilations, égorgement…)
• Les massacres du Chouf, 107 villages chrétiens rasés en 1984 et 1985 et leurs populations massacrées. Par ailleurs, à ce jour, seuls 17% des déplacés ont pu revenir à leurs villages.

Voleur : là aussi M. Joumblatt se défend en disant « Oui j’ai volé, j’ai mis les mains dans les caisses de l’état, j’avais besoin d’argent et je m’en suis servi ».
A cela s’ajoute le pillage par sa milice des villages chrétiens du Chouf et de Aley, mais aussi, le pillage de la Caisse des Déplacés, dédiée au financement du retour des déplacés de la guerre du Liban, dont M. Joumblatt était en charge de les massacrer durant la guerre et de leur retour après la guerre.

Collaborateur : Encore une fois, rien de nouveau, M. Joumblatt admet avoir collaboré avec les Syriens. De toute façon, il aura du mal à cacher ses 29 années de collaboration avec les armées d’occupation, soient-elles syriennes, israéliennes ou même palestinienne.
En plus, dans ses propos traduits dans cet article, Joumblatt écarte le réarmement de sa milice par Israël parce qu’il ne contrôle plus la mer, et non pas parce qu’il considère Israël comme son ennemi !

Sans dignité : (Bala Karaméh) est un qualificatif attribué à M. Joumblatt suite à sa déclaration après le retrait des troupes syriennes en avril 2005. Il a dit être passé durant 28 ans à côté de la tombe de son père Kamal Joumblatt, assassiné par les syriens, sans oser regarder la tombe. Il n’y a pas d’autres adjectifs pour qualifier quelqu’un qui collabore avec l’assassin de son père (selon lui) pour toutes ses années… Par ailleurs, le lendemain de cet assassinat, la milice de M. Joumblatt massacre 177 chrétiens ! Pourquoi a-t-il accepté ces massacres alors qu’il savait que ce sont ses alliés les syriens qui l’ont commis ?

Féodal :
Etre féodal dans cette région n’est pas une exception, mais être féodal et socialiste, habitant un palais et ayant toutes ses fortunes « volées », la question doit se poser au socialisme international sur les critères d’acceptation d’un nouveau membre au groupe socialiste, et la participation du « féodal socialiste » aux séminaires des socialistes, et les rencontres des socialistes en visite au Liban avec ce « féodal socialiste assassin affiché ».

La question qui se pose : comment est-ce qu’une personne ayant commis tous ses horreurs peut rester dans ses responsabilités ?
En effet, le Liban est probablement le seul pays dans l’histoire moderne dans lequel les collaborateurs d’hier sont les gouverneurs aujourd’hui. Un petit tour sur le panorama des politiciens libanais le confirme : Saad Hariri, Amine Gemayel, Samir Geagea, Ahmad Fatfat, Marwan Hamadé, Boutros Harb… Après tout, il est peut-être excusé M. Joumblatt, quand on regarde ses alliés chrétiens l’entourant, ses propos racistes se relativisent.

De toute façon, comme l’a dit le général Aoun le 14 mars dernier : « Si la corruption de l’état libanais est la responsabilité des dirigeants, leur maintien au pouvoir est la responsabilité du peuple ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :