Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Accentuation des activités électorales à la veille du 22 avril

Posted by jeunempl sur avril 21, 2009

El Nashra

ElectionsLa chaleur électorale s’est ranimée après l’achèvement des vacances de Pâques. Cependant, la situation demeure brumeuse.
Mais les « surprises » ont été la caractéristique remarquable de la scène électorale. Elles devanceraient ainsi le « grand jour », le 7 juin, jour des législatives.

D’abord, la coalition du 14 mars semble n’avoir pas encore assimilé la surprise que lui a réservée l’un de ses principaux pôles: le ministre d’Etat Nassib Lahoud. Il s’est définitivement retiré de la course électorale. Mais d’autres « catastrophes » se sont succédées, menaçant jusqu’à « rompre » l’alliance entre le courant du Futur et Al-Jamaa Al-Islamiyya.

Toutes ces surprises n’étaient pas du même carat que la « vidéo des confessions » dont le héros était, par excellence, Walid Joumblatt, député chef du groupe parlementaire Rencontre démocratique… « Adoptant » la vidéo en question, il a refusé de commenter, de nier, ou même de s’excuser de ses alliés… malgré l’insulte qu’il leur a adressée, en les qualifiant de « mauvaise espèce ».
Mais les répercussions de cette vidéo continuent de dominer les dernières attitudes, surtout que « ces alliés ne dissimulent pas leur ressentiment suite aux déclarations du beyk.

A ce niveau, la chaîne télévisée Murr TV a rapporté que le patriarche maronite Nasrallah Sfeir est « indigné » des propos de Abou Taymour. Le ministre d’Etat Waël Abou Faour s’est d’ailleurs rendu à Bkerké, pour confirmer par la suite, la solidité de l’entente au sein de la coalition du « 14 mars ».

Quant à Dory Chamoun, président du Parti national libéral et candidat maronite au Chouf, il a commenté les propos de Joumblatt: « Le jour efface les paroles prononcées de la nuit ».

De leurs côtés, les chrétiens de la coalition du 14 mars ont conservé leur silence total. La réplique est venue d’ailleurs… Azzam Dandachi, député chef du groupe parlementaire Futur, a assuré que les habitants de Akkar « font confiance à la Révolution des Cèdres » et « ne se départiront pas de leurs engagements » même si les faits internationaux ont changé.
A son tour, l’ancien ministre Stéphan Doueihi a dénoncé « cette atteinte portée contre les chrétiens et contre leur rôle national important ».

En dépit de toutes ces complications, la majorité a continué de lancer ses machines électorales. Saad Hariri, député chef du groupe parlementaire « Futur », s’est dirigé vers la Békaa Ouest, inaugurant officiellement « la plus dure des batailles ». Dans son « discours émotionnel », il a incité les habitants de la région à « voter telle quelle » la « liste de la dignité » de la Békaa Ouest. Hariri a également assuré que « la majorité ne cèdera pas la circonscription de la Békaa Ouest aux candidats de la tutelle syrienne », faisant ainsi allusion aux candidats de l’opposition. Il a ajouté: « Ils essaient de vous imposer des chefs qui sont les pionniers de la corruption au pays. Ils veulent restituer la tutelle que vous avez repoussé grâce à votre lutte ». Poursuivant sa campagne contre « la liste de la référence de la Békaa », il a martelé: « Ils pensent que vous allez croire à leurs ruses. Ils prétendent avoir été les amis de Rafic Hariri; mais ils sont complices de l’administration qui l’a assassiné ». Saad Hariri a conclu son discours en annonçant la liste de la majorité dans la région en question: Robert Ghanem; Jamal Al-Jarrah et Ziyad Kadry (courant du « Futur »); Waël Abou Faour et Antoine Saad (parti socialiste progressiste); Amine Wehbé (mouvement de la Gauche démocratique).

De plus, dans les prochaines heures, le député Hariri annoncera sa liste à Akkar, lors d’une cérémonie qui aura lieu au village Khreibet-el-Joundi. Cette liste regroupe: Khaled Zahraman, Khaled Daher et Khaled Sleiman (Sunnites); Hadi Hbeich (Maronite); Riyad Rahhal et Nidal Tohmé (Grecs Orthodoxes); Khodr Habib (Alaouite).

Quant à la liste de Meniyeh – Donniyé, Hariri l’annoncera demain. A ce niveau, le député Kassem Abdel Aziz conservera son siège aux côtés du député Ahmad Fatfat. D’ailleurs, le ministre de l’Economie et du Commerce Mohammad Safadi insistait sur la candidature soir d’Abdel Aziz à Meniyeh – Donniyé, soit sur celle d’Antoine Habib pour le siège grec orthodoxe de Tripoli. Mais la situation actuelle, note le quotidien As Safir, a suscité des problèmes avec Al-Jamaa Al-Islamiyya, dont la candidature d’Assaad Harmouche à Meniyeh ne sera plus appuyée.

Dans cet ordre, l’entente de l’association en question avec le courant du Futur semble bloquée à une impasse. Des sources responsables de l’association ont rapporté que « l’entente avec Saad Hariri est quasiment rompue ». Hariri a accepté de soutenir la candidature de Imad Hout à Beyrouth et a promis un cabinet ministériel au cas où il présiderait le prochain gouvernemental. Ce que Al-Jamaa Al-Islamiyya ne peut accepter, estimant que « les sacrifices qu’elles a présentés dans le passé n’ont guère été valorisés ».

En parallèle, la situation sécuritaire dans la ville de Saïda était « en état de contrôle parfait »… Ses rues principales et son marché commercial ressemblaient à une caserne… Objectif: préserver la sécurité du premier ministre Fouad Siniora, candidat pour l’un des deux sièges sunnites de Saïda, en visite dans la cité. Se rendant chez les références religieuses, dans le cadre de sa campagne électorale, Siniora a dit: « Nous encourageons la formation d’un gouvernement d’unité nationale, sans qu’il ne renferme cependant un tiers de blocage ». Répondant à une question se rapportant à son absence prolongée hors de Saïda, il a répondu, plaisantant: « Est-ce je vivais en Alaska? » Et de rajouter: « Je vivais à Beyrouth, parce que mes obligations nationales et mes occupations m’obligent à s’y trouver en permanence, mais je viens à Saïda, dès que les circonstances me le permettent ».

En revanche, le député Oussama Saad, chef de l’Organisation Nassérienne Populaire, a affirmé que la ville de Saïda témoignera d’une « bataille électorale enflammée ». Il a évoqué son insistance à « triompher de tous les projets des capitalistes et des projets de tensions dans le pays ». Saad a mis le ministre de l’Intérieur en garde contre l’abus du poste de premier ministre font fait état Siniora en menant sa campagne électorale, surtout en ce qui concerne les mesures sécuritaires dans le marché, « ce qui a dérangé les intérêts quotidiens des habitants ».

En ce moment, au niveau de l’opposition, la problématique relative à Jezzine et à Baabda, est en cours de solution. Le général Michel Aoun, député chef du groupe parlementaire Changement et Réforme, insiste à décider lui-même des trois candidats de Jezzine, renonçant ainsi au siège chiite de Baabda en faveur d’un candidat que nommerait le président de la Chambre des députés Nabih Berry.

D’autre part, le général Aoun devrait annoncer aujourd’hui ses listes du Metn et à Jbeil, mais il a reporté cet évènement en raison de la session parlementaire.

Toujours au niveau électoral, l’opposition a proclamé hier sa liste dans la circonscription de Koura, qui regroupe les trois candidats orthodoxes suivants: Fayez Ghosn, vice président du courant Marada; Salim Saadé, candidat du Parti social nationaliste syrien; et Georges Atallah, candidat du Courant Patriotique Libre. De même, le général Aoun a adopté la candidature de Joseph Chahda à Akkar, comme candidat du CPL dans cette région.

D’un autre côté, le candidat Emile Emile Lahoud s’est retiré de la bataille électorale. Ainsi, pour la première fois depuis l’Indépendance, la famille Lahoud ne présente pas de candidat aux élections législatives. Selon le quotidien Al Akhbar, les visites des délégations du Changement et de la Réforme et du groupe parlementaire Fidélité à la Résistance chez l’ancien président Emile Lahoud, en présence de son fils, étaient organisées de manière à éviter tout embarras dans le retrait de la candidature de ce dernier.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :