Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

quatre soldats tués dans une attaque dans l’est du pays

Posted by jeunempl sur avril 14, 2009

AFP / Libération

armee_libanaiseQuatre soldats libanais ont été tués lundi et un autre a été blessé dans une embuscade contre une patrouille de l’armée dans la région de la Békaa (est), selon un communiqué de l’armée, une attaque qui pourrait être liée à la mort récente d’un baron de la drogue.

« A 11h00 (08H00 GMT), un véhicule de l’armée a été pris dans une embuscade tendue par des hommes armés (…). Quatre soldats ont été tués et un officier a été blessé », indique le communiqué.

Le véhicule de l’armée a été attaqué à un tournant de l’autoroute reliant la localité de Rayak à Baalbeck, la grande ville de la Békaa. L’armée n’a pas précisé le type d’armes utilisé dans l’embuscade.

Un responsable des services de sécurité avait auparavant affirmé à l’AFP que les militaires avaient été tués par une roquette de type RPG, qui se trouvait près du véhicule endommagé. Selon des témoins, des hommes armés ont également mitraillé le véhicule.

L’armée a intensifié ses patrouilles le long de l’autoroute Rayak-Baalbeck et installé des barrages à l’entrée de la grande ville, selon le correspondant de l’AFP. Des hélicoptères de l’armée suvolaient également la ville.

Le Premier ministre Fouad Siniora a condamné l’attaque, soulignant « la nécessité d’appliquer la loi à tous les citoyens et dans l’ensemble du territoire libanais », selon l’agence nationale d’information.

Le président du Parlement Nabih Berri a estimé de son côté qu’il s’agissait d’une « atteinte à la sécurité nationale », appelant dans un communiqué « les habitants de la Békaa à soutenir les efforts visant à renforcer la sécurité et la stabilité et à refuser de se laisser entraîner par ceux qui y portent atteinte ».

A Baalbeck, des proches d’un baron de la drogue tué le 27 mars par l’armée ont tiré en l’air en signe de joie, laissant supposer que l’attaque contre la patrouille pourrait être liée à cette affaire, selon le correspondant de l’AFP.

Ali Abbas Jaafar, un baron connu de la drogue dans cette région, avait été tué près de Baalbeck par des soldats.

Il faisait l’objet de 172 mandats d’arrêt pour trafic de drogue, tirs sur des postes militaires, tentatives d’assassinat de soldats et de civils et possession de faux documents.

Récemment, les proches d’Ali Jaafar avaient menacé de « venger » sa mort dans des déclarations à des médias libanais.

L’armée a appelé les habitants de la Békaa à « coopérer » avec elle et à « ne pas donner refuge aux criminels ».

La plaine de la Békaa est réputée fertile pour la drogue. Pendant la guerre civile de 1975-1990, le trafic de drogue était une industrie générant des milliards de dollars.

Ensuite, les cultures illégales se sont un temps effondrées sous la pression des Etats-Unis, avant de profiter des dernières années de l’instabilité politique dans le pays. Récemment, les raids de l’armée contre les barons de la drogue se sont intensifiés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :