Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Les paris sont lancés: Sayyed Nasrallah révèle les noms des candidats du Hezbollah, Aoun ceux de Beyrouth I et le Tachnag refuse l’offre de Hariri

Posted by jeunempl sur avril 2, 2009

El Nashra

cpl-logoLe paysage électoral semble se clarifier surtout du côté de l’opposition à mesure que la date fatidique du scrutin approche.

Après le Tachnag qui a annoncé ses candidatures dimanche dernier, le général Michel Aoun, chef de la formation chrétienne de l’opposition, a choisi d’annoncer hier la liste de l’opposition dans la première circonscription de Beyrouth. Dans la soirée, ce fut au tour de Sayyed Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah, de révéler les noms de tous les candidats du parti de Dieu aux législatives de juin 2009.

Le chef du Courant Patriotique Libre, Michel Aoun, a rendu publique, lors d’une conférence de presse hier, la liste électorale de son parti dans la première circonscription de Beyrouth (Achrafieh-Rmeil-Medawar). Cette liste compte le vice-Premier ministre, le général Issam Abou Jamra, Freij Sabounjian, Massoud Achkar, Nicolas Sehnaoui et Grégoire Kaloust.

« Je souhaite plein succès à cette liste, a affirmé Michel Aoun. Nos amis qui voulaient se porter candidats à Beyrouth I ont toutes les compétences nécessaires pour être députés. Mais nous avons choisi nos candidats conformément à l’opinion des électeurs de la circonscription. J’espère que ceux qui n’ont pas été sélectionnés soutiendront notre liste qui a adopté le programme de réforme que nous annoncerons le 7 mai prochain. »

Le général Aoun a ajouté que les listes restantes du CPL seront elles aussi annoncées bientôt. Aoun a par ailleurs noté, au sujet de la bataille électorale au Metn que « l’alliance entre le Tachnag et Michel Murr est unilatérale. » « Le Tachnag votera pour Michel Murr si sa liste ne compte pas de candidats arméniens, a-t-il ajouté. Dans le cas contraire, notre liste sera complète. »
Acteur de poids dans la campagne législative et après avoir été sollicité par le chef du courant du Futur, Saad Hariri, le Tachnag a refusé le « deal » proposé par Hariri: l’octroi de 4 sièges au parti arménien en contrepartie d’un vote arménien en faveur des listes du 14 mars dans leur totalité.

Le bureau de presse de Hariri n’a pas manqué de répondre au Tachnag dans un communiqué spécial: « En réalité, la proposition (de Saad Hariri) était d’aboutir à un vote des partisans du 14 Mars en faveur des candidats du Tachnag en contrepartie du vote des partisans du Tachnag en faveur des candidats du 14 Mars dans les mêmes régions », écrit le texte.

« Le dialogue électoral avec le Tachnag est une affaire qui reste entre les mains du député Michel Murr, à l’aune de ce qu’il représente sur la scène chrétienne. Mais le plus important, c’est que nous prenons note de la rétraction du Tachnag, qui nous avait assuré avant-hier soir qu’il allait privilégier la neutralité entre les forces du 8 et du 14 Mars après les élections, alors que dans son communiqué, il insiste sur son alliance politique – et pas seulement électorale – avec le CPL et le ministre Skaff », conclut le communiqué de Koraytem. Les choses semblent très claires du côté du Tachnag, on ne voit pas comment il pourrait y avoir un revirement de situation… Mais à en croire les déclarations du député du Futur, Serge Torsarkissian, « le Tachnag est maître dans l’art des manigances politiques en tout genre », et donc tout peut encore arriver à 65 jours du scrutin.

Pour ce qui est du Hezbollah, le secrétaire général du parti, Hassan Nasrallah, a annoncé hier les noms de ses candidats dans les circonscriptions où son parti livrera bataille. Trois nouvelles figures ont été désignées: Nawaf Moussaoui, responsable actuel des relations extérieures du parti, Ali Fayad, responsable des études stratégiques, et Hussein Moussaoui, responsable des municipalités, qui remplaceront les députés Hassan Hoballah, Mohammad Haïdar et Ali Takch.

Les candidats du Hezbollah seront les suivants: Mohammad Raad (Nabatiyeh), Mohammad Fneich et Nawaf Moussaoui (Tyr), Hassan Fadlallah (Bint Jbeil), Ali Fayad (Marjeyoun-Hasbaya), Hussein Moussaoui, Hussein Hajj Hassan, Nawar Sahili et Ali Mekdad (Baablbeck-Hermel), Ali Ammar (Baabda) et Amine Cherry (Beyrouth II).

Le secrétaire général du Hezbollah a par ailleurs annoncé que, sur le plan de l’organisation interne au parti, Ammar Moussaoui succédera à Nawaf Moussaoui aux relations extérieures, Abdel Halim Fadlallah à Ali Fayad à la tête du centre de recherches et d’études, et Hussein Chami à Hussein Moussaoui pour ce qui est des affaires municipales.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :