Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Le Patriarche Sfeir a reçu le ministre Bassil et les députés Arraji et Frangié

Posted by dodzi sur mars 24, 2009

Tayyar.org

Bkerke - Patriarcat maroniteLe député Abi Nasr: Il est normal d’octroyer le droit de vote aux jeunes de 18 ans.

Le patriarche maronite Mar Nasrallah Boutros Sfeir a reçu aujourd’hui le ministre des Télécommunications Gebran Bassil, venu à la tête d’une délégation de la famille Bassil, pour le remercier de ses condoléances suite au décès du père de ce dernier, Georges Bassil.
Par ailleurs, le patriarche a reçu le député Neemtallah Abi Nasr qui a déclaré à l’issue de sa rencontre avec Sfeir avoir évoqué les retombées de la réduction de l’âge de vote à 18 ans, sujet qui a été ajourné pendant très longtemps. Selon lui, il est finalement normal d’octroyer aux jeunes de 18 ans le droit au scrutin.
M. Abi Nasr a ajouté que le Patriarche craint que la proportion d’électeurs chrétiens diminue suite à l’application de cette loi, retombant à 39 au lieu de 40% sur les listes. Ceci ne sera résolu que lorsque nous ajouterons les noms des émigrés libanais à nos listes, a ajouté M. Abi Nasr.

Le patriarche maronite a rencontré le député Issam Arraji avec lequel il a passé en revue les derniers développements. Sfeir a notamment reçu le député Samir Frangié, le coordinateur du secrétariat général des forces du 14 mars, M. Fares Souaid, puis Antoine Khoja, suivi du chef du rassemblement islamique au Liban et dans les pays arabes, le Dr. Mohammad el Dayé, en présence du père Elie Nasr et du brigadier général à la retraite Nabil Ghafari.
Le patriarche Sfeir a d’autre part reçu une délégation de l’union des instituts privés de l’enseignement gratuit au Liban, présidée par le coordinateur de l’union, le secrétaire général des écoles catholiques, père Marwan Tabet. Ce dernier a remis au patriarche un dossier complet sur l’état de ces écoles, leur avenir et leurs difficultés ainsi que les 220 milliards de livres libanaises que ces dernières épargnent au gouvernement. La délégation s’est donc interrogée à qui servait la fermeture de ces écoles et pourquoi l’aide gouvernementale n’a pas encore été payée depuis 2005-2006, menaçant l’avenir des étudiants.

Le patriarche a reçu une délégation de la famille Saadé et une délégation de l’institution culturelle Louis Abou Charaf. Parmi les nombreux visiteurs de Bkerké aujourd’hui, le candidat au siège maronite du Metn Nord, Emile Kanaan, et l’évêque de Baalbeck-Deir el Ahmar, Semaan Atallah.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :