Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Henri Chedid tient le gouvernement responsable: « si vous aviez agi, nous n’aurions pas atteint cette situation critique

Posted by jeunempl sur mars 24, 2009

Tayyar.org

Henri ChedidLe comité Environnement du Courant Patriotique Libre (CPL) a mené une campagne de reboisement dans la ville de Libbaya, dans la Bekaa-Ouest, en hommage aux martyrs de la guerre de Juillet 2006. 500 arbres et 1000 arbres fruitiers (200 pins et 800 cerisiers) ont été plantés.

Avant la reforestation, une réunion s’est tenue en ville en présence du député Nasser Nasrallah. La réunion a débuté avec quelques mots de deux poètes, M. Atef Moussa, le maire Hussein Abbas, ainsi que le candidat CPL pour le siège maronite Henri Chedid et la présidente du comité Environnement du CPL, Mme. Georgette Haddad.

M. Moussa a souhaité la bienvenue aux invités, affirmant que Libbaya se réjouit de recevoir aujourd’hui les alliés qui vont changer et réformer le pays à partir du 7 juin.
M. Abbas a rendu hommage aux martyrs Rafic Hariri et Kamal Joumblatt, ajoutant que Saad n’est pas Rafic et que Walid n’est pas Kamal. M. Abbas a aussi demandé au premier ministre Fouad Siniora de faire couler ses « généreuses larmes » en faveur de l’existence fière de la résistance libanaise et a ajouté à son adresse: « La Palestine a été vendue, ne vous mettez pas à vendre le Liban ».

Quant à M. Chedid, il a évoqué la rencontre historique qui a réuni les Héros libanais, Sayyed Hassan Nasrallah et Général Michel Aoun, faisant ressortir que le Document d’Entente est la flamme du dialogue qui éloignera la tyranie sombre, les divisions et le clanisme ainsi que la haine et les projets suspects. Il ouvrira les esprits et les consciences des électeurs à qui M. Chedid a adressé un message:  » Accordez-nous vos votes, choisissez-nous et nous vous surprendrons ainsi que le monde entier! Tenez les autorités responsables parce que si nous l’avions fait, nous ne serions pas là où nous sommes aujourd’hui ».

M. Haddad a insisté sur la nécessité d’une révolution politique et agricole afin d’aider la Bekaa à sortir de son marasme économique. Ceci requiert des candidats qu’ils travaillent contre la globalisation économique et qu’ils fassent grandir les arbres autour des champs dans la Bekaa, demandant à ce que cette requête fasse partie du programme de chaque candidat.

Les officiels se sont alors dirigés vers la place de la ville où ils y ont planté le premier cèdre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :