Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Première circonscription de Beyrouth: prépondérances, transformations et des candidats sur les listes d’attente

Posted by jeunempl sur mars 22, 2009

El Nashra – Christina Chatah

tachnag-flagLa liste électorale du Courant Patriotique Libre dans la première circonscription de Beyrouth n’a pas été officiellement proclamée, parce qu’elle n’est pas encore complète. En effet, le CPL attend que son allié arménien, le parti Tachnag, nomme ses candidats, pour le siège arménien orthodoxe et arménien catholique.
De son côté, le Tachnag vise à « absorber » la division arménienne survenue après que l’ancien premier ministre Rafic Hariri désignait des candidats arméniens, affiliés au courant du Futur, et capables de faire face à ceux du parti arménien. Bien que ce dernier soit considéré comme « la première référence arménienne », les candidats « arméniens – haririens » triomphaient, profitant des anciens découpages et de la précédente loi électorale. Toutefois, Hariri n’a pu totalement anéantir la « symbolique » du Tachnag.

Dans le cadre de restituer « l’entente arménienne interne », le Tachnag essaie d’équilibrer entre ses alternatives et celles de ses rivaux.
C’est pourquoi il est conscient de laisser à la communauté arménienne catholique la liberté de choisir son candidat, surtout qu’il jouit de la capacité de désigner l’arménien orthodoxe. De plus, il essaie de communiquer avec le parti Henchak ainsi qu’avec d’autres candidats à ce siège.

Mais ses efforts n’englobent pas tous les groupes arméniens; à savoir les « arméniens libéraux » guidés par le brigadier licencié Narik Ibrahimian, le « Parti communiste arménien » supervisé par Rafi Madayan, ainsi que ceux qui sont « complètement affiliés à Hariri, comme les députés Serge Torsarkissian et Jean Oghassapian ».

Au niveau des éventuels candidats pour le siège arménien catholique, le Tachnag estime que l’ancien député Jacques Jo Khadarian, membre efficace de ce parti, n’a pas réussi, à partir de son poste parlementaire, à s’attirer la bienveillance des arméniens.

D’autre part, dans la première circonscription de Beyrouth, Torsarkissian est considéré « le plus tenace rival » du Tachnag, surtout que le courant du Futur insiste à soutenir sa candidature dans cette zone, l’imposant au parti arménien au cœur même de son fief traditionnel. D’ailleurs, Torsarkissain jouit de l’appui du patriarche arménien catholique Nersès Bédros XIC Tarmouni. Ce dernier, en conflit avec le Tachnag, soutient les candidats arméniens catholiques nommés par Hariri.

Mais Torsarkissian n’est pas le seul rival du Tachnag.
Un autre candidat, Fatcheh Norbetilian, soutenu par Narik Ibrahimian, recèlerait une « hostilité plus dure et plus violente ».

Toujours au niveau des candidats arméniens catholiques, Michel De Chadarevian, responsable des relations diplomatiques au sein du CPL, est également proche de toutes les parties arméniennes. Mais son adhérence officielle au courant aouniste constituerait l’impasse empêchant le Tachnag d’être libre dans le choix de ses candidats, dans le cadre de son alliance avec le général Michel Aoun.

Un dernier candidat serait Avidis Pachanian, individu indépendant, proche du CPL et du Tachnag. Bénéficiant d’une large popularité au sein de sa communauté ainsi que de l’appui de l’ancien patriarche Hovhannes Bédros XVIII Kasparian, Pachanian s’efforce de « libérer » les arméniens de « l’autorité haririenne » et de rectifier la représentativité des arméniens.

En attendant que le parti Tachnag décide définitivement l’identité de son candidat arménien catholique, la liste de l’opposition ne peut être annoncée.
Dans le même ordre, notons que les deux camps, majorité et opposition, guetteraient la décision du Tachnag qui semble se limiter au choix entre Karim Pakradouni et Arthur Nazarian, avec une légère avance de ce dernier.
A ce niveau, toutes les parties se demandent: « Qui sera ce candidat influent qui œuvrerait d’une façon à permettre à sa communauté de choisir efficacement ses représentants au sein du parlement libanais? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :