Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Le député Kanaan: La sécurité des citoyens est plus importante que celle des responsables

Posted by dodzi sur mars 18, 2009

Tayyar.org

ibrahim-kanaanNous appelons à renforcer le nombre de FSI au Metn ; les législatives auront lieu le 7 juin et personne ne peut y échapper à cause de la situation sécuritaire.

Le secrétaire général du bloc du Changement et de la Réforme a tenu hier une conférence de presse au bureau du secrétariat général du bloc à Jdeideh. Le député du Metn a exposé les différents incidents sécuritaires qui ont eu lieu dans la région du Metn, notamment l’enlèvement de voitures et de personnes, les accidents de vol et les attaques contre les bureaux de certains partis, les écoles, les lieux de cultes et autres.

Voici un extrait de la conférence de presse tenue par le député Ibrahim Kanaan :

« Cette question n’est pas en relation avec les prochaines législatives. Étant un citoyen et un député pour la région du Metn, nous avons le droit d’interroger les responsables de sécurité sur le fait que la situation persiste et qu’aucune mesure n’ait été prise.

Tous les responsables de sécurité assument la responsabilité, non seulement le ministère de l’Intérieur comme répandent  certains. Le ministère de la Défense, tous les services de sécurité et même les partis politiques qui se trouvent dans la région doivent coopérer avec les ministères en charge ainsi qu’avec les services de sécurité de sorte à œuvrer pour maintenir un climat de calme dans cette période cruciale.

Nous voulons croire que la loi est respectée et que ces incidents sont le fait de certaines fuites sécuritaires. En réalité ce n’est pas une question de fuite sécuritaire. Comme le général Michel Aoun hier, nous abordons aujourd’hui ce dossier pour arrêter l’exploitation de ces sujets dont le but est d’entraver les élections. Ces incidents se déroulent et s’accentuent avec l’approche des élections. Assurer la sécurité aux citoyens est une question sacrée pour nous. Nous appelons ceux qui n’arrivent pas à tailler leurs alliances électorales à ne pas imaginer qu’à travers ces incidents ils peuvent entraver les élections. Les législatives auront lieu a temps, nul n’a le droit de menacer ou d’intimider les citoyens. Il faut assurer un climat sécuritaire stable pour que les citoyens soient tranquilles et puissent voter librement.

La sécurité des citoyens est plus importante que la sécurité des responsables. Nous appelons les forces de sécurité intérieure (FSI) à ne pas prétendre qu’il manque d’effectif, car le nombre des FSI est le même depuis des années.

Depuis un certain temps, nous avons abordé ce sujet. A cet instant, des mesures exceptionnelles ont été prises au Metn, le nombre des FSI a été renforcé, mais ces mesures étaient occasionnelles. Face à cette situation sécuritaire critique, il faut que tous les responsables interviennent rapidement. Nous sommes sûrs que le ministre de l’Intérieur a pris des mesures et a l’intention d’exécuter ces mesures afin de maintenir la situation et de répandre le calme, mais le ministre de l’Intérieur n’assume pas seul les responsabilités. Les causes et les prétextes qu’on nous présente, notamment la sécurité privée des responsables, ne sont pas acceptables. Il n’y a pas d’équilibre dans la répartition des FSI entre les différents Mouhafazats et Cazas ; entre 2004 et 2005, il y avait 900 membres des FSI au Mont-Liban, aujourd’hui il n’y a plus que 350 membres. Il semble que les renforcements sécuritaires et les mesures prises sont occasionnels. Il existe une absence de décision définitive pour résoudre le problème.

Pourquoi après 2005, le nombre des FSI au Metn a diminué de 900 à 350 membres ?

Il est vrai qu’il y a la confidentialité des enquêtes mais nous avons le droit de savoir la vérité. Pourquoi jusqu’à l’heure aucune vérité n’a été révélée et aucun voleur n’a été arrêté.

Quel est le groupe responsable d’arrêter les voleurs et ceux qui commettent ces incidents ? Quelles sont les mesures exceptionnelles qui ont été prises face à ces attaques ?

Le soulèvement de ce sujet n’est pas lié à l’approche des élections. Nous n’avons aucun problème si la législation assure les droits des citoyens avec l’approche des élections. Si le fait d’exercer une pression sur les services de sécurité et les politiciens avec l’approche des élections assure la sécurité, nous n’avons aucun problème.

Qui cherche à causer le désespoir chez nos citoyens ? Quel est le but ?

Nous demandons que le nombre des FSI soit renforcé au Metn, c’est une responsabilité commune entre les ministères en charge, les FSI et les politiciens.

Nous appelons à tenir une session parlementaire pour discuter du sujet sécuritaire à l’approche des élections. Nous sommes certains que le président Berri nous soutient dans notre demande.

C’est vrai que le Liban est en premier, mais nous voulons le Liban qui a une culture de 6 mille ans, le Liban où la constitution et les lois sont respectées et non pas le Liban que nous avons vu durant les 18 années précédentes.

Il est important que les investigations aboutissent à un résultat car ce sujet est très important pour tous les Libanais. Il est urgent que les politiciens arrêtent leurs interventions dans le travail de l’autorité juridique », a conclu M. Kanaan.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :