Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

La BMI révise l’économie libanaise à la baisse de 2.5% en 2009

Posted by dodzi sur janvier 31, 2009

iloubnan.info

Dans son rapport hebdomadaire, la Banque Byblos a rapporté dans « Lebanon this Week » que l’institut International pour le Contrôle des Affaires (BMI) a révisé à la baisse de 2.5% les indicateurs de croissance de l’économie libanaise pour l’année 2009 alors qu’ils totalisaient 4.5%.

Elle a renvoyé cette baisse aux facteurs externes négatifs, tels les manques d’infrastructure et la correction foncière potentielle. Selon la BMI, le fait que le Liban a été à l’abri de la crise financière globale ainsi que la faible base de croissance et la disponibilité de financement de la part des bailleurs de fonds sont tous des facteurs qui protègent l’économie de la récession, alors que les résultats des élections et l’amélioration au niveau des réformes seront décisifs quant aux risques.

Cependant, la BMI a prévu une croissance de 4% en 2010 du fait qu’une rapidité de la croissance économique est évidente pour un Etat qui se remet sur les railles après de longues périodes de stagnation, mais surtout grâce aux aides par milliards de dollars et aux crédits. Les prévisions de la BMI se basent sur la situation politique instable actuellement accompagnée d’un ralentissement au niveau des réformes. L’Institut a signalé que tout progrès majeur au niveau des réformes ou de la politique va booster le taux de croissance à 6 ou 7%.

Une Réponse vers “La BMI révise l’économie libanaise à la baisse de 2.5% en 2009”

  1. Rita said

    Bonjour,

    j’étais vraiment ravis de trouver, enfin un groupe de gens libanais qui commencent à s’interesser aux discussions économiques plutot qu’aux discussions politiques, vu que la politique et le social sont basés et orientés aujourd’hui par l’économie, d’ou la nécéssité d’une orientation économique générale au peuple libanais, toujours mal informé et meme présentant des faiblesses graves au niveau des savoirs et informations économiques.
    concernant l’article ci-dessus, j’aimerai bien présenter quelques commentaires concernant la phrase suivante « Elle a renvoyé cette baisse aux facteurs externes négatifs, tels les manques d’infrastructure et la correction foncière potentielle » ces deux facteurs présentés ne sont pas des facteurs externes, selon mon opinion, mais des facteurs internes influencant l’économie libanaise et de plus on ne peut jamais se limiter ou réduire les causes de cette baisse de la croissance économique à ces deux seuls facteurs.
    D’autre part,aucun pays ne peut etre à l’abri de cette crise economique/financière mondiale mais les impacts pourront etre faibles et pourront apparaitre avec le temps ( à moyen terme)et je crois que le problème est dans ce cas, l’absence de transparence, quant aux effets de cette crise , peut etre faible, surtout sur le secteur bancaire libanais.
    Merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :