Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Indignation au Liban suite à une vaste campagne de propagande incitant à la haine inter-communautaire

Posted by jeunempl sur janvier 31, 2009

MPLBelgique.org

elie-makhoulLes Libanais ont assisté la semaine dernière à une vaste propagande médiatique menée par les partisans de Samir Geagea (parti des Forces Libanaises). Ces derniers ont tenté par tous les moyens de mettre en scène une menace musulmane chiite (petit détail) sur les Chrétiens du Liban. Ce détail est bien entendu important dans le cadre des prochaines élections législatives qui verront le jour le 7 juin 2009.

En effet, le principal parti représentatif de l’opinion chrétienne libanaise, le Courant Patriotique Libre, a signé un document d’entente et pacifique avec le Hezbollah, principal parti de l’opinion musulmane chiite libanaise. Ce document est un texte d’ouverture vis-à-vis des deux plus grosses communautés du pays dans un premier temps et ensuite, vis-à-vis de tous les Libanais, puisqu’il invite toutes les parties libanaises à entrer dans le mécanisme du dialogue et de l’entente. Suite à cette entente signée le 6 février 2006, tout porte à croire que le CPL et le Hezbollah mèneront campagne ensemble lors des prochaines législatives, sur base de ce texte.

Il s’agit d’un test important et unique au Liban, puisque pour la première fois, les Libanais seront amenés à démontrer leur capacité à surmonter les différences communautaires, aussi profondes soient-elles, au profit d’un projet politique clair.

Malheureusement, et cela est prévisible, les adversaires politiques du Courant Patriotique Libre jouent sur la fibre sectaire afin de semer la peur dans les rangs chrétiens. C’est exactement ce qui s’est passé cette semaine, puisque coup sur coup, 3 tentatives de discorde chiite/chrétienne ont été fabriquées, avant d’être avortées et contrôlées grâce à l’intervention de l’armée qui a arrêté l’un des auteurs de ces dangereuses pratiques.

Voici en détail les faits:

1- D’abord, un chapelet quelque peu spécial a fait polémique puisqu’il incluait une image de Hassan Nasrallah (Secrétaire Général du Hezbollah) au milieu de Saints libanais. Les partisans de Samir Geagea ont alors dénoncé une volonté de dégrader l’image des Saints locaux. Alors que la propagande visait les partisans du CPL, on ne sait toujours pas qui est à l’origine de ce chapelet… d’autant plus qu’il n’est pas dans la coutume des musulmans de porter ce type de bracelet. L’information a donc été classée sans suite, avec une forte probabilité de manoeuvre électorale.

2- Le lendemain, un clip en hommage à Hassan Nasrallah a de nouveau fait l’objet de critiques des Forces Libanaises. L’image qui fait sensation est celle de la chorale du Hezbollah en train de chanter dans l’église de Haret Hreik (village mixte musulmans/chrétiens et d’où est originaire le général Aoun)… Or, il ne s’agit pas d’une chorale du Hezbollah. Le clip met en avant les liens qui unissent chrétiens et musulmans au Liban, catalysés par l’entente entre le CPL et le Hezbollah. Cette polémique ne repose que sur une volonté de semer la haine entre chrétiens et musulmans… chiites (quand je vous parle de détail…). Par ailleurs, le curé de l’église a démenti l’information et dénoncé cette manipulation qui cherche à briser l’entente islamo-chrétienne dans le village.

3- Enfin, cette propagande atteint son apogée le jour où des écrits de haine anti-chrétiens sont gravés sur les murs d’une école publique de Amchit (village d’origine du président de la République cette fois) où chrétiens et musulmans (chiites, détail toujours important) cohabitent depuis des lustres. Ces graffitis avaient pour objectif de pointer du doigt la communauté chiite et son soit-disant « extrémisme ».
Les adversaires électoraux du CPL s’étaient alors empressés de diffuser l’information, en prenant soin d’insinuer l’implication de la communauté chiite de Amchit. Très vite, ils souhaitent exploiter la situation et aller encore plus loin, en soulevant les masses chrétiennes de la région à travers des protestations, sit-in et actions en tout genre préfabriquées…

C’était sans compter sur l’armée libanaise qui a arrêté l’auteur de ces actes graves. Il s’agit d’Elie Makhoul, le chef estudiantin des Forces Libanaises au sein de l’école publique de Amchit. Elie Makhoul, qui n’est pas un enfant de coeur, a avoué être à l’origine de ces insultes gravées sur les murs de son école. Connu pour son extrémisme, on le retrouve dans plusieurs clichés entrain de manier armes en tout genres.

elie-makhoul-ecole elie-makhoul

4- La veille ainsi que le jour-même de cette polémique, on observe un montage photos sur le site des Forces Libanaises, opposant d’une part majorité et opposition en vue des prochaines élections législatives.

fl-propagande

Montage photos pour le moins malhonnête et caricaturant à outrance le schéma actuel des alliances électorales. Ajoutez à cela l’appropriation de l’image du président dans le camp de Samir Geagea et vous avez une polémique qui incite le président Sleiman à répondre, tant aux Forces Libanaises qu’à tous ceux qui ont essayé d’utiliser son nom durant cette semaine (cela va du patriarche Sfeir à Michel Murr… en passant par Hariri et tous ses médias corrompus, L’Orient le Jour en tête): « Personne n’est habilité à parler en mon nom et je ne présenterai aucun candidat aux prochaines élections législatives », a-t-il martelé à l’adresse du « 14 Mars ».

Voilà qui est clair mais encore faut-il que les Libanais ne tombent pas dans le piège de la haine que certains médias sont entrain d’alimenter. Ces évènements sonnent donc comme un avertissement en prélude à d’autres tentatives de semer la discorde avant les élections prévues le 7 juin prochain. Au citoyen de les déjouer!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :