Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Le Hamas semble résister à l’offensive israélienne

Posted by jeunempl sur janvier 3, 2009

AP

Avion israelienIsraël, qui poursuit son offensive aérienne dans la Bande de Gaza, bombarde de manière méthodique les installations liées au Hamas, notamment les bâtiments gouvernementaux, mais aussi des cliniques ou des mosquées. Pourtant, les dirigeants du Mouvement de la résistance islamique ne montrent pour l’heure aucun signe notable d’affaiblissement.

Selon l’Etat hébreu, le Hamas détient toujours des milliers de roquettes. La chaîne de télévision du Hamas Al Aqsa TV et sa radio continuent de diffuser leurs programmes, avec des reportages destinés à remonter le moral des habitants. Les chefs militaires et politiques du Hamas communiquent entre eux depuis des endroits tenus secrets par talkie-walkie. Les premiers bombardements ont frappé des installations clé de la police et selon le Hamas, 185 membres de ses forces de sécurité figurent parmi les plus de 400 morts de l’offensive. Les policiers du mouvement islamiste ont enfilé des tenues civiles mais patrouillent toujours dans les rues pour empêcher d’éventuels pillages. Ils font aussi le tour des boulangeries, des épiceries et des stations-service pour vérifier que les commerçants ne profitent pas de la situation pour relever leur prix. « Israël a détruit le bâtiments, mais le Hamas est toujours là », affirmait jeudi Ahmed Youssef, un porte-parole du Hamas, au sixième jour de l’offensive aérienne. « Il n’y a pas d’inquiétude concernant l’existence du Hamas, même s’ils détruisent entièrement Gaza, parce que nous faisons partie du peuple. » Jusqu’où l’Etat hébreu est-il prêt à aller pour parvenir à l’objectif qu’il s’est fixé, en l’occurrence empêcher les militants palestiniens de tirer des roquettes sur le sud d’Israël? La survie du Hamas pourrait en dépendre. Des milliers de soldats israéliens se sont massés à la lisière de la Bande de Gaza, attendant le feu vert pour lancer une éventuelle offensive terrestre. Les autorités israéliennes, qui ont retiré leurs troupes de la Bande de Gaza en 2005 après 38 ans d’occupation, affirment aussi qu’elles ne veulent pas la réoccuper. Cela laisse entendre que le Hamas pourrait conserver le pouvoir dans ce territoire qu’il a pris par la force en juin 2007, après plusieurs mois de bras de fer avec le Fatah du président de l’Autorité palestinienne, le modéré Mahmoud Abbas, qui ne contrôle plus que la Cisjordanie. L’avenir du Hamas dépendra aussi des conditions d’un éventuel cessez-le-feu. Les dirigeants du Mouvement de la résistance islamique demandent l’ouverture des frontières de Gaza, en proposant en échange le retour au calme. Ce territoire a été en grande partie bouclé par Israël et par l’Egypte depuis l’arrivée au pouvoir du Hamas. Un plan, élaboré par l’Egypte et les Etats-Unis, conditionnerait toute ouverture des frontières à un retour sur le devant de la scène de Mahmoud Abbas dans ce territoire. Le Hamas, qui risque de perdre une grande partie de ses infrastructures dans l’attaque israélienne, pourrait être plus enclin à trouver un accord avec Mahmoud Abbas, estime Emad Falluji, un ancien activiste du Hamas. Pour l’instant, pourtant, le Mouvement de la résistance islamique ne semble guère affaibli. Depuis le début de l’offensive, les combattants du Hamas ont tiré près de 400 obus de mortier, des roquettes Qassam artisanales, ainsi que des roquettes Grad de fabrication iranienne, selon Tsahal. Deux villes du sud d’Israël qui n’avaient encore jamais été touchées, Ashdod et Beersheva, ont été atteintes. Quatre Israéliens ont été tués. Le Hamas détient encore des milliers de roquettes dans son arsenal, estime Avital Leibovich, une porte-parole de Tsahal. D’après elle, la plupart des armes ont été passées en contrebande à travers environ 300 tunnels creusés entre Gaza et l’Egypte, notamment quelque 300 tonnes d’explosifs importés au cours des trois dernières années. Israël a détruit à peu près un tiers des tunnels, ainsi que des explosifs et des missiles cachés dans des sous-sols et des mosquées, selon Avital Leibovich. Mais le Hamas, qui a eu des années pour se préparer à combattre Israël, particulièrement depuis le retrait des troupes israéliennes de ce territoire il y a plus de trois ans, a encore des ressources. Il prend notamment modèle sur les tactiques du Hezbollah au Liban, un autre allié de l’Iran, selon Avital Leibovich.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :