Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Liban-sud: la FINUL renforce son contrôle après la découverte de roquettes

Posted by jeunempl sur décembre 27, 2008

Avec l’AFP

israel-lebanon-flagsLa Force des Nations unies au Liban et l’armée libanaise ont renforcé leurs patrouilles à la frontière avec Israël après la découverte dans le sud du pays de huit roquettes prêtes à être tirées, a affirmé à l’AFP la porte-parole de la force onusienne.

L’armée et la Finul ont « renforcé leurs troupes et leurs patrouilles dans la zone » concernée, a indiqué Yasmina Bouziane.

Les roquettes ont été localisées à moins de cinq kilomètres de la frontière avec Israël, entre la ville côtière de Naqoura et la localité de Tair Harfa, plus à l’est.

« Le commandant de la Finul Claudio Graziano est en contact avec les hauts représentants des forces armées libanais et israéliennes » concernant ce sujet, a-t-elle précisé.

Les télévisions ont montré le général Graziano inspectant les roquettes avant que celles-ci ne soient enlevées par l’armée libanaise.

Un porte-parole de l’armée a indiqué à l’AFP vendredi que les roquettes, au nombre de huit et de type katioucha, « étaient prêtes à être lancées ».

Elles « étaient pointées en direction de la Palestine occupée et reliées à un minuteur », a précisé le responsable militaire, qui a assuré que « l’armée a ouvert une enquête ».

Les engins, de différents calibres, ont été désamorcés, a précisé l’armée dans un communiqué, soulignant qu’elle allait mener des recherches en coopération avec la Force des Nations unies au Liban (FINUL).

La zone dans laquelle ont été trouvées les roquettes est un fief du mouvement chiite Hezbollah qui fait preuve de retenue depuis la mise en application de la résolution 1701 de l’ONU. De sources médiatiques, les soupçons se portent donc sur une partie souhaitant la destabilisation des rapports entre le Hezbollah, la FINUL et Israel.

Créée en 1978 pour surveiller la situation dans le sud du Liban, la FINUL a été considérablement renforcée après l’offensive israélienne en 2006 contre le Liban. Cette guerre dévastatrice avait fait plus de 1200 victimes libanaises, en majorité des civils, et 160 victimes israéliennes, surtout des militaires. Au cours de cette guerre, le Hezbollah avait lancé quelque 4000 roquettes sur Israël en réponse à la destruction d’une partie significative des infrastructures libanaises par l’aviation de chasse israélienne.

Fin novembre, le ministre israélien de la défense, Ehud Barak, a affirmé que le Hezbollah avait « triplé sa puissance de feu » depuis la guerre de 2006, assurant que le groupe possédait 42.000 missiles. Cependant, la FINUL a maintes fois souligné  la coopération exemplaire du Hezbollah et reproche à Israël de ne pas respecter la résolution 1701 à travers des violations quotidiennes des espaces aérien, maritime et terrestre libanais.

Il y a une semaine, deux agriculteurs libanais avaient été enlevés par l’armée israélienne dans un village libanais du Sud-Liban. Ils avaient été relâchés 24 heures après leur enlèvement, révélant des traces de torture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :