Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Olmert / Assad : c’est possible ?

Posted by dodzi sur décembre 24, 2008

Guysen News – Ray Archeld

« La paix entre Israël et la Syrie, c’est parfaitement possible ! », ont déclaré à quelques jours prés, et presque dans les mêmes termes, le Premier ministre Ehoud Olmert et le président syrien Bashar el Assad. Alors avancée spectaculaire vers la paix, manœuvre diplomatique supplémentaire dans un contexte politique très particulier, ou combine politique ? Tentative de décryptage.

« Il est naturel d’aboutir à des négociations directes avec Israël car on ne peut parvenir à la paix par des contacts indirects » déclarait Bachar al-Assad lors d’une conférence de presse donnée le 23 décembre. Et le président syrien d’ajouter que les deux protagonistes « pavent actuellement les fondations du processus de paix. Si elles s’avèrent solides, les négociations directes pourront être fructueuses ».

La veille, il estimait que : « les négociations directes avec Israël sont possibles et débuteront peut-être bientôt ».

De son côté, le Premier ministre israélien, estimait le 18 décembre, qu’un « accord de paix avec la Syrie est à portée de main », ajoutant qu’un tel accord « profiterait considérablement à l’Etat hébreu » à savoir, qu’il mettrait un terme aux relations entre Téhéran et Damas, réduirait les risques de conflit, et couperait l’approvisionnement en armes du Hezbollah.

Autant de déclarations pacifiques de nature à redonner de l’espoir en cette veille de fin d’année 2009.

Car c’est un fait, la médiation turque dans les négociations indirectes que mènent Jérusalem et Damas semble avoir bien avancé.

Ce d’autant, que le Premier ministre israélien sortant n’a pas caché qu’il était prêt, à certaines conditions et en échange d’une paix véritable, à quitter le plateau du Golan réclamé par la Syrie et présenté par Damas comme une exigence sine qua non à toute normalisation entre les deux pays.

Au cours de sa courte visite lundi 22 décembre à Ankara, Ehoud Olmert avait proclamé « Au Proche Orient ce qu’on ne fait pas aujourd’hui on ne le fera pas demain », en d’autres termes un tiens vaut mieux que deux tu l’auras…

Mais alors pourquoi appliquer cet adage si tard, précisément à l’issue de son mandat de Premier ministre ?
Plusieurs explications possibles.

Ehoud Olmert n’a plus rien à perdre et s’il parvient à initier une véritable percée, comme par exemple des pourparlers directs avec les syriens, il quitterait ses fonctions en beauté et les casseroles seraient beaucoup moins encombrantes…

Sur le plan politique une telle avancée a la veille des élections en Israël pourrait booster Kadima au point de lui donner peut-être la victoire, mais il s’agit d’un couteau à 2 tranchants car faute d’une telle avancée, le débat sur l’avenir du Golan que Tsipi Livni tente d’éluder, risquerait au contraire de lui faire perdre des points, et certains pensent que Olmert n’en serait pas mécontent…

Quant à Bashar el Assad, qui a relevé le gant lancé par Olmert en acceptant l’idée de négociations directes, que cherche t-il soudain ? Cela semble clair : A l’approche des élections israéliennes, Bashar Assad qui est loin d’être un homme de paix, tente d’obtenir le maximum d’Olmert pour contraindre en quelque sorte son successeur potentiel, Livni ou Benyamin Netanyahou, à considérer les ententes avec Olmert comme point de départ des négociations à venir…

Enfin, à moins d’un mois de l’entrée en fonction de la nouvelle administration américaine sous la direction de Barak Obama, le leader syrien veut faire bonne figure, apparaitre comme un homme d’ouverture pour permettre sa réinsertion dans le concert des nations éclairées, dont il est privé pour l’instant en raison notamment de l’affaire Hariri.

Un savant calcul d’intérêts personnels, politiques et diplomatiques bien loin d’une recherche désintéressée vers la paix entre deux peuples…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :