Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Gebran Bassil : Solidère constitue un deuxième Etat au sein de l’Etat, il est nécessaire d’arrêter la vente des terrains aux étrangers

Posted by jeunempl sur décembre 23, 2008

Tayyar.org

Gebran Bassil - Tayyar CPLAu cours d’une rencontre organisée à l’occasion des fêtes, à Rachkidi, Batroun, le Ministre des Télécommunications, Gebran Bassil a assuré l’importance de la vie commune entre les différentes communautés à Batroun.

« Les différentes communautés vivent à Batroun, ensemble sans aucun problème. Nous insistons sur la vie commune entre les libanais. Aucun conflit confessionnel n’a été signalé entre les citoyens au Batroun. La région présente un bon exemple de dialogue entre les civilisations et les religions », a-t-il ajouté.

Bassil a évoqué que les citoyens de cette région sont toujours unis en dépit de l’entente entre le CPL et le Hezbollah. « Chaque année, les citoyens de cette région célèbrent les fêtes chrétiennes et musulmanes. L’homme bon fait le bien en dépit de sa religion. De nos jours, le conflit entre le mal et le bien s’acharne de plus en plus. Nous sommes partisans du bien », a-t-il affirmé.

D’autre part, Bassil a tenu une rencontre avec les citoyens de Bokssmaya à Batroun, où il a assuré la nécessité d’appliquer toutes les lois. « La renaissance de l’Etat se fera avec l’application de toutes les lois. Il n’est plus permis que les responsables négligent les lois puis se justifient. Il faut que les politiciens changent leurs mentalités politiques pour pouvoir construire l’Etat de la justice. Les investisseurs doivent respecter les droits de l’Etat, non pas changer les lois pour faire plaisir aux investisseurs. Le respect des lois n’est pas au service de la Syrie, ni de l’Iran, ni des USA et ni de l’Arabie Saoudite ; c’est notre choix pour reconstruire le Liban », a-t-il exprimé.

«  Puisque le Taëf a consacré aux ministres leurs droits pourquoi garder les conseils remplaçants qui dépassent parfois les prérogatives des ministères ? », s’est-il demandé.

Bassil a souligné que Solidère agit comme un deuxième Etat, elle impose ses conditions sur l’Etat. « On a modifié 35 fois la loi, uniquement pour agrandir les travaux de Solidère tout en négligeant les lois libanaises », a-t-il déclaré.

Le ministre a soulevé le sujet de la vente des terrains aux étrangers, et a noté la nécessité d’arrêter ces opérations de vente. « Le débat concernant la vente des terrains pour les étrangers persiste. Il faut garder et protéger tous les 10452 km. D’ailleurs, les investissements dans ce domaine engloberont la moitié des terrains bons pour les investissements », a-t-il signalé.

Il a aussi annoncé le lancement de certains projets de développement à Batroun, tels que le financement de la route entre Bejdarfell et Daal.
Bassil a enfin appelé les Libanais  à choisir lors des prochaines élections entre ceux qui adoptent la corruption qui a causé une horrible dette pour le Trésor et ceux qui veulent  appliquer les lois et construire l’Etat de la justice.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :