Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Antenne étaploise de L’Enfant du Liban : dix années bien remplies

Posted by jeunempl sur décembre 13, 2008

La Voix du Nord

À l’intérieur de la salle Regain, les membres de L’Enfant du Liban pouvaient arborer une mine satisfaite face au bilan des dix années écoulées depuis la création à Étaples en 1998 d’une antenne de cette association.

Le président Bernard Gheselle a fait un bref historique de cet engagement de familles étaploises pour des enfants du Liban. «  En 1996, dans le cadre de la préparation de Noël, Olivier Vandame, parent d’élève de l’école Saint-Michel dont j’étais à l’époque le directeur, met l’équipe éducative en contact avec un groupe de 30 enfants, orphelins de guerre, hébergés dans un foyer près de Caen. » À la suite, ces enfants furent accueillis régulièrement chez des familles d’Étaples ou du Touquet lors des vacances scolaires, afin de retrouver une vie de famille et de répondre ainsi au voeu du père Mansour Labaky, ce prêtre charismatique libanais à l’origine de leur venue en France.

En 1998, compte tenu de conditions de vie plus calmes, les enfants retournent au Liban. En octobre de la même année, Marie-Ange et Jean-Pierre Fait, Marie-Bernard et Francis Wacogne, aux côtés de M. et Mme Gheselle décident de partir au Liban pour reprendre contact et renouer les liens.

C’est au retour, dans l’avion, que la décision est prise de fonder à Étaples, une antenne de L’Enfant du Liban afin de financer un retour d’enfants à Étaples l’été suivant.

Très rapidement, l’antenne a pris son envol et à la suite des voyages, des parrainages, des bourses et des aides à des familles en situation précaire ont pu être mis en place.

À ce jour, le bilan annuel est tout à l’honneur des Étaplois : dix-huit parrainages, cinq bourses, huit séjours de trois semaines de jeunes Libanais ont eu lieu cet été chez des familles. Dix-sept familles du quartier le plus pauvre de Beyrouth ont été soutenues par des aides ponctuelles : achats alimentaires et de meubles, soins médicaux, règlements de loyers.

Des subventions permettent à L’Enfant du Liban d’assurer dans la durée un soutien réel, régulier et efficace. Les municipalités d’Étaples et du Touquet, le conseil général, le Rotary club, le Secours catholique ainsi que l’Union générale sportive des écoles catholiques soutiennent et encouragent les interventions de l’antenne étaploise, permettant ainsi à ses membres de s’investir davantage sur le terrain.

Bernard Gheselle a tenu aussi à souligner «  l’indéfectible fidélité » à la cause de Lucile Bigot, conseillère générale, membre de l’association depuis ses origines et qui a fait six fois de suite le déplacement annuel au Liban.

Prochains rendez-vous de l’association.– La galette des rois le 13 janvier, un loto le 21 février et une opération « bol de riz » le 10 avril.

Le bureau. – Président, Bernard Gheselle vice-présidente, Marie-Ange Fait trésorier, Émile Hagneré, trésorier adjoint, Françoise Warmé secrétaire, Catherine Roquette secrétaire adjointe, Christelle Descharles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :