Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Le Liban se changera en verger

Posted by jeunempl sur décembre 11, 2008

(Roger AKL)

Dans Isaïe (29, 17-24), prophète juif, reconnu par les trois religions d’Abraham, il est écrit : « le Liban se changera en verger, et le verger sera pareil à une grande forêt…  Désormais Jacob n’aura plus de honte et son visage ne pâlira… »

Jacob ici représente Israël, tandis que le Liban, changé en verger, représente toutes ses 18 communautés, les chrétiennes, les musulmanes, les minorités (dont la juive), la druze et l’alaouite, toutes ses communautés. Si Israël croit en ses prophètes, il ne pourra avoir la paix qu’en laissant le Liban se transformer en verger, avec tout ce qu’il contient de croyants en des religions et des confessions différentes, même celles qui lui seraient ennemies. Ce qui veut dire que le Liban devra être en paix, à la fois intérieure et extérieure.

La paix et les armes

Le Liban transformé en un verger pareil à une grande forêt ? Durant toutes leurs attaques sur le Liban, les troupes israéliennes coupaient les arbres fruitiers sur leur chemin, là où elles passaient, surtout au Liban Sud, habité par des chrétiens et des chiites. Durant leur attaque de 2006, cela ne leur a pas suffi, leur aviation a jeté des centaines de milliers de bombes à sous munitions, dont il reste au moins un million de bombelettes, qui tuent les paysans, leurs femmes et leurs enfants, quand ils vont dans leurs champs ravagés, pour les replanter ou, simplement, y jouer ou y cueillir les fleurs sauvages. Les troupes de l’UNIFIL réclament les cartes israéliennes sur les bombes, que les Israéliens y ont jetées, ainsi que sur les mines qu’ils ont plantées dans tout le Sud, depuis des décennies, et cela sans résultat, tandis que les avions israéliens poursuivent entre-temps leurs violations journalières de l’espace aérien libanais.  C’est que le Liban, dont les fruits sont les meilleurs de la région, est le grand rival d’Israël, sur les marchés fruitiers du monde.

Les bombes à sous munitions

Durant la Convention internationale, sur les armes à sous munitions, le 3 décembre 2008, le représentant du Saint Siège a lancé un appel à tous les pays, notamment producteurs, exportateurs et utilisateurs potentiels d’armes à sous munitions pour qu’ils se joignent aux signataires actuels, afin de faire comprendre, à toutes les victimes et à tous les pays gravement affectés par ces armes, que leur message a été entendu, tout en précisant « l’importance et la pertinence de la définition du terme « victime », qui englobe la famille et la communauté. Il est à souligner qu’Israël et son fournisseur, en armes meurtrières, n’ont jamais signé cette convention.

Non seulement n’ont-ils pas signé cette convention, mais Israël poursuit ses menaces d’une attaque encore plus destructrice et plus meurtrière contre le Liban, tandis qu’en Cisjordanie, ses colons chassés, par les forces de sécurité israéliennes, d’un immeuble palestinien, qu’ils avaient occupé illégalement, se sont vengés en utilisant leurs armes contre la population indigène.

Justice et paix s’embrassent

Israël parle toujours de paix, tandis que ses troupes occupent les territoires palestiniens et que ses citoyens, militaires ou non, en oppriment  et en massacrent les populations, alors que son gouvernement a construit un mur de honte en plein territoire palestinien, séparant les paysans de leurs terres, les croyants chrétiens et musulmans de leurs lieux de prière et d’adoration, coupant les terres des couvents en deux parties, une palestinienne et une destinée à devenir israélienne (Jimmy Carter), sans parler de Gaza, dont le million d’habitants sont privés d’électricité, de nourriture et d’eau, par un siège sans merci.

Or, Une sécurité crédible n’est possible et efficace que si elle est basée sur la coopération et sur l’établissement de la confiance entre les protagonistes, alors que les actes de méfiance et d’agression ne font que générer des ripostes encore plus létales, plus meurtrières, plus terroristes et plus dangereuses pour la paix mondiale.

Il y a quelques jours, un des terroristes pakistanais responsable de l’attentat de Bombay a raconté le « discours de bienvenue » du chef de Lashkar-e-Taïba, groupe intégriste sunnite, accusé de ce crime immonde contre l’humanité, « un discours émotif demandant vengeance pour la Palestine, l’Irak… »

Quel rapport entre la Palestine et l’Irak, d’un côté, et le Pakistan de l’autre, direz-vous. Il y en a dans la religion. Mais le plus important c’est que l’agression déclenche l’agression. Une des sagesses humaines est de dire : « qui veut la paix, prépare la guerre ».

Mais cette sagesse a montré ses limites. A force de s’armer, on devient tributaire et dépendant de ses armes, surtout des corporations qui les produisent, et on a tendance à les utiliser. Pour mieux se protéger ou obtenir les biens et les terres que l’on désire chez autrui, on occupe ses territoires ou on utilise des moyens de pression économiques et financiers. Ce qui déclenche la méfiance de l’autre et sa réaction armée. Comme ce sont toujours les riches et les puissants qui sont les producteurs des armes les plus létales, ce sont eux qui utilisent leur force pour dominer et voler les plus petits, les plus faibles et les plus pauvres, qui réagissent avec les moyens dont ils disposent. C’est un cercle vicieux qui ne peut être arrêté que par celui qui l’a déclenché, le plus fort.

Amour et vérité se rencontrent

Avant d’accuser l’autre de tous les vices, on devrait donc chercher à se mettre à sa place et se demander ce que nous ferions si les autres se comportaient avec nous, comme nous l’avons fait avec eux. Nous serions bien étonnés de réaliser que nous réagirions bien pire qu’eux. Il est extrêmement éducatif de se regarder dans un miroir en pleine lumière :
« Tu vois la paille qui est dans l’œil de ton frère, mais pas la poutre qui est dans le tien ».

Commençons donc par juger la situation à la lumière de la vérité. Qui a créé les taliban, Hamas et Al Qaïda ? Dans quel but ? Pourquoi  nous en veulent-ils ? Pourquoi n’arrivons-nous pas à résoudre le conflit palestinien ? Quelle fut la cause du terrorisme international et des intégrismes armés sunnites ? Qu’est-ce qui a poussé l’Iran à se lancer dans le nucléaire ? Les occupations de l’Irak et de l’Afghanistan l’ont-ils fortifié, tout en le poussant à s’armer, pour se défendre contre une attaque dont il était menacé ? Ces occupations, ces menaces et ces guerres nous ont-elles rapprochés ou éloignés de la paix dans le monde ?

Beaucoup de questions se posent et demandent des réponses qui engagent l’avenir de l’humanité. Ce qui est sûr, c’est que nous n’en aurons aucune idée, si nous ne mettons pas à la place de l’autre, pour savoir ce qu’il ressent quand nous nous armons, nous menaçons ou nous menons des attaques « préventives » sous de faux prétextes. L’attaque russe contre la Géorgie  n’était-elle pas prévisible quand on voyait l’OTAN avaler les anciens territoires de l’Union soviétique, décider d’installer des missiles en Pologne et enfin, comme cerise sur le gâteau, encourager le président Géorgien à attaquer sauvagement l’Ossétie ?

Le Liban se changera en verger

Heureusement, tout n’est pas aussi noir. Aux Etats-Unis, Barack Obama a été élu et s’est formé une équipe de personnalités fortes, décidées à lancer un dialogue tout azimut avec les ennemis et les amis, dont l’administration des néo conservateurs a excité la méfiance, une méfiance universelle. En Israël, le Premier Ministre Olmert a enfin reconnu la nécessité de discuter du plan de paix arabe et a engagé des discussions de paix avec la Syrie. L’Europe, sous la direction de Président Sarkozy, a rapproché les points de vue entre Arabes et entre Arabes et Occident. Même, les Etats-Unis, semblent vouloir nommer un nouvel ambassadeur en Syrie et engager le dialogue avec l’Iran.

Quant au Liban, après qu’il ait été la cause des divisions entre Arabes, entre musulmans et entre puissances régionales et mondiales, nous observons que son Président visite un grand nombre de capitales arabes, Moyen-orientales et mondiales. Ses rencontres avec les chefs d’Etat de ces pays sont destinées à rapprocher les points de vue, tandis que le général Michel Aoun, ennemi traditionnel de la Syrie, termine sa visite dans ce pays, une visite, non seulement au gouvernement, mais aussi au peuple syrien, avec en plus un pèlerinage aux sources de la communauté maronite et de la tombe de saint Maron aux environs d’Alep.

Il y fut reçu, comme un hôte extraordinaire, par le Président syrien, et avec un enthousiasme populaire total, comme un héros arabe, héros chrétien arabe, par le peuple syrien, toutes communautés confondues. Son message aux chrétiens et aux autres communautés arabes fut très simple : Les chrétiens du Liban et du monde arabe ont leurs racines dans cette région. Ils sont des citoyens à part entière de ces pays, qui sont leurs patries, qu’ils aiment et pour lesquelles ils sacrifieraient leurs vies si nécessaire.  Le Liban et la Syrie sont deux pays frères et les anciennes luttes sont terminées. Les chrétiens du Liban et du monde arabe doivent s’ouvrir à leurs frères des autres communautés, surtout musulmanes et les défendre, contre tout agresseur, même chrétien, comme si elles étaient les leur. Enfin, les chrétiens ne doivent plus émigrer vers d’autres cieux, car ils ne seront pas plus cléments, pour eux, que ceux arabes, car c’est dans ces pays frères qu’ils ont leurs patries et leurs concitoyens, leurs frères, leurs foyers, qu’ils sont enfin chez eux… « L’avenir est pour la diversité et les droits de l’homme », a-t-il ajouté.

Ce fut ce message qui l’a rendu si populaire en Syrie, tellement qu’une nonne maronite syrienne s’écria : « Ah, vous auriez dû être Patriarche ».

Les fauteurs de guerre ont dû lui lancer l’insulte qui me fut faite : « C’est un idiot utile ». Il est préférable d’être traité d’« idiot », si cela permet d’être utile et d’être un promoteur de paix, que d’être traité de sage, suivant une sagesse nuisible à un de nos frères humains, surtout les petits et les pauvres.

Où s’arrête le Moyen-Orient ?

Hélas, si du côté de la Méditerranée nous observons des velléités de dialogue et des efforts de paix, par contre ce qui s’est passé à Bombay montre que l’œil de cyclone se déplace vers l’Est. Le faible gouvernement indien pourrait se sentir obligé de réagir contre un gouvernement pakistanais, encore plus faible, qui n’a pas pu dompter des mouvements intégristes que son prédécesseur a lui-même entraînés et formés, en d’autres temps, avec encouragements et financements américano saoudiens.

Les temps, les intérêts et les besoins ont changé. Mais le djinn est sorti de la bouteille, s’est renforcé, a même fait métastase et ne veut pas se laisser renvoyer dans sa bouteille. De plus, il est rusé. Le  Pakistan, sous la pression des Américains et des Hindous, voudrait bien se débarrasser de ses intégristes. Le pourra-t-il ? S’il ne le pouvait pas, les conséquences seraient désastreuses, non seulement pour l’Afghanistan, le Pakistan et l’Inde, mais pour tous les acteurs mondiaux, c’est-à-dire pour le monde entier.

N’oublions pas que les deux géants asiatiques possèdent des armes nucléaires. Voilà où mènent les calculs et  les stratégies humaines que nous appelons « sagesse et science », car basées sur des supposées réalités terrestres. « Sagesse aux yeux des hommes est folie aux yeux de Dieu » (Paul de Tarse).

Ne serait-il pas temps pour nos dirigeants, de devenir ces « idiots utiles », ces promoteurs de paix, dont la folie serait sagesse aux yeux de Dieu ?

A ce moment-là, non seulement le Liban, mais le monde entier deviendra un verger, le verger originel, dans lequel les peuples, « de leurs épées forgeront des socs de charrues, et de leurs lances, des faucilles ». Ne serait-ce pas alors « le monde nouveau » qui nous a été promis ? Encore faudrait-il que nous écoutions nos consciences.

Roger AKL

Une Réponse vers “Le Liban se changera en verger”

  1. BLATCHE said

    Responsable commercial d’une société française qui fabrique des secateurs electriques pour la viticulture et l’arboriculture ,nous sommes à la recherche de données plus précises sur les differentes espèces d’arbre fruitier présentes au Liban ainsi que leur surfaces et leur positionnement géographique.
    Restant à votre disposition pour tout renseignement complementaire,cordialement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :