Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Ajustements et retournements

Posted by dodzi sur décembre 11, 2008

Magazine – Paul Khalifeh

Aoun - conférence à la faculté de Génie de Damas (Syrie)«La visite de Michel Aoun en Syrie a déchaîné toutes les passions, mais le débat qu’elle a suscité était en deçà de l’importance de l’événement. Ceux qui l’ont défendu ou critiqué étaient surtout motivés par le souci d’en tirer des dividendes électoraux.Le voyage du général mérite, pourtant, d’être inscrit et analysé dans une perspective stratégique et historique. C’est, en effet, la première fois depuis l’indépendance des deux pays qu’un leader chrétien, réellement représentatif, scelle une amitié avec la Syrie. Ce repositionnement aura un impact non seulement au Liban mais dans l’ensemble de la région. Les chrétiens ne seront plus perçus comme une simple extension de l’Occident, mais comme un acteur local à part entière, ayant sa propre dynamique. Il est encore trop tôt pour savoir si le pas franchi par Michel Aoun sera cautionné par une large majorité chrétienne lors des élections. Mais on peut, d’ores et déjà, constater que sa visite en Syrie n’a pas provoqué le choc négatif qu’auraient espéré ses détracteurs. Ceux-ci ont, d’ailleurs, développé une argumentation en contradiction avec leurs propres pratiques: ils ont voulu priver Michel Aoun du droit de faire ce genre de voyages – avant d’avoir obtenu le feu vert du Conseil des ministres –, alors qu’eux-mêmes ont sillonné le monde pendant trois ans en réclamant le renversement du régime de Bachar el-Assad, voire l’occupation de la Syrie. En 2005, ils avaient noué une alliance électorale avec le Hezbollah et s’étaient révoltés lorsque Michel Aoun a signé un document d’entente avec le parti. Comment expliquer à l’opinion publique qu’il faille interdire aux uns ce qui est autorisé aux autres?

L’approche des élections législatives, les Libanais auront, encore une fois, l’occasion de vérifier ce qu’ils ont déjà expérimenté d’innombrables fois: l’opportunisme, la versatilité et l’inconstance de certains hommes politiques. Pour garder leur strapontin au Parlement, ceux-ci sont disposés à s’allier au diable après s’être présentés, pendant des années, comme des soldats de Dieu. Des rumeurs qui courent depuis pas mal de temps sur des retournements de vestes en série se confirment tous les jours un peu plus. Pas une circonscription – ou presque – ne sera épargnée par le phénomène du fusil qui change d’épaule. A Zahlé, Baabda, Metn, Kesrouan, Tripoli, Akkar…, des histoires croustillantes circulent sur des rencontres «secrètes» – que tout le monde connaît – entre d’anciens alliés, devenus ennemis, avant de redécouvrir l’amitié «indéfectible» qui les lie. Il y a aussi, bien entendu, les nostalgiques de la route Beyrouth-Damas, qui cherchent à prendre rendez-vous avec ceux qui, pensent-ils, fabriquent en Syrie les alliances électorales du Liban. Actuels ou anciens députés, ils rasent les murs dans les hôtels damascènes, de peur d’être aperçus par des yeux indiscrets. Les lecteurs attendent des noms, que nous nous garderons bien de publier. Mais ils connaissent, souvent par intuition, ces carriéristes de la politique qui n’en sont pas à leur premier méfait. Il est sans doute temps d’épurer la classe politique de ces hommes sans foi ni loi, en les sanctionnant le jour de l’élection. C’est par ce point que doit commencer la construction du Liban de demain. Choisir, entre les candidats, ceux qui méritent d’avoir le titre d’authentiques représentants du peuple est une responsabilité lourde de conséquences.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :