Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Aoun : « Le Peuple Résistant » est un terme honorable

Posted by jeunempl sur novembre 12, 2008

Tayyar.org

aoun_2Dans une conférence de presse tenue à la suite de la rencontre hebdomadaire du bloc « Changement et Réforme », le général Michel Aoun s’est adressé aux journalistes.

Aoun a d’abord soulevé le sujet du travail au sein du cabinet ; il a noté la nécessité de réglementer et d’organiser le travail au sein du conseil gouvernemental. « Il faut réglementer le travail au sein du cabinet. Il est nécessaire de donner aux ministres un temps suffisant pour discuter les différents sujets avant de les approuver. D’ailleurs, plusieurs questions doivent être réglées, non seulement le sujet des prérogatives du vice-Premier Ministre. Il faut préciser le travail et les autorités du directeur général du conseil gouvernemental. Le Premier Ministre agit sans contraintes, il intervient d’une façon illégale dans le travail du ministère des AE, et celui des affaires sociales,… », a ajouté le général.

Aoun a regretté la décision prise par le Parquet au Mont-Liban de libérer celui qui a poignardé son collègue à l’université libanaise, et il a demandé la démission du dirigeant des FSI au Mont-Liban. Ce dernier a exercé une pression sur l’étudiant blessé pour ne pas porter plainte contre son agresseur, sous titre de réconciliation.

« Ce comportement est inacceptable, nous sommes en faveur de la réconciliation, mais il faut attendre le résultat des investigations. En effet, il faut que le dirigeant des FSI démissionne de son poste. Nous savons tous comment ce responsable agit. Il faut que les autorités juridiques agissent ; n’oublions pas que celui qui a tiré le feu à Jbeil est toujours libre. En effet, on se demande qui contrôle le travail des FSI et qui supervise celui du responsable du Mont-Liban », a évoqué le général.

Aoun a abordé le sujet du dernier incident qui s’est déroulé au Grand Sérail et a condamné le comportement des gendarmes du Sérail. « Comment les forces de sécurité du Sérail attaquent-ils d’autres membres des FSI ? En fait, si Fouad Siniora était vraiment le chef du conseil, il aurait demandé la démission de ces gendarmes », a-t-il signalé.

D’autre part, le général a insisté sur la nécessité de désigner un premier juge pour le Bekaa et de fermer toutes les caisses qui dépensent l’argent public d’une façon illégale. « Il faut mettre fin au travail du haut comité de secours, de la caisse des déplacés, de la caisse du Sud et du CDR, afin d’arrêter le gaspillage. Le parlement doit se révolter contre le gaspillage au sein de l’Etat. Nous cherchons à arrêter les vols et les corruptions. Le bloc « Changement et Réforme » a participé au cabinet pour introduire les réformes non pas pour établir les compromis. Nous divulguerons la vérité aux libanais, nous annoncerons celui qui est entrain d’empêcher les réformes », a exprimé Aoun.

Abordant les confessions diffusées sur la télévision syrienne, le général a déclaré que Simon Herch a mis le point sur ce sujet même avant l’attentat de Naher El Bared. Il a également poussé les autorités juridiques à poursuivre les investigations et à lever l’immunité sur la banque de la Méditerranée pour contrôler son travail et voir si elle a financé ou non la cellule terroriste « Fateh El Islam ».

Soulevant le sujet des résultats des élections estudiantines à la NDU, le général a noté qu’il y a eu un complot entre l’administration de l’université et les FL afin de changer les résultats.

Enfin, Aoun a abordé le sujet de la Stratégie de Défense et a accusé le député Boutros Harb et ses amis de diffuser la Stratégie pour le publique. « Le Peuple Résistant est un peuple honorable. En fait, ceux qui ont critiqué notre stratégie sont invités à présenter une meilleure. Ces personnes ne comprennent pas le sens de la « Résistance ». Ils ne cherchent pas à défendre et à protéger le Liban, ils visent uniquement à désarmer le Hezbullah à n’importe quel prix », a conclu Aoun.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :