Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

La Syrie accuse le Courant du Futur d’être lié au Fatah al Islam

Posted by jeunempl sur novembre 7, 2008

Libnanews

Shaker el Abssi - Fatah al islamLa télévision syrienne a diffusé hier soir les interrogatoires des membres supposés du groupuscule terroriste du Fatah al Islam impliqués dans l’attaque à la bombe qui a tué 17 personnes en septembre à Damas.

Parmi les personnes interrogées, la fille du fondateur de l’organisation terroriste Wafaa el Abssi qui a accusé le courant du futur dirigé par le député Saad Hariri d’avoir financé l’organisation pilotée par Chaker Abssi. Selon cette dernière, son père ne faisant pas confiance envers le mouvement du futur, aura installé l’organisation terroriste dans le camp de Nahr Bared, avec l’aide d’un homme d’affaires saoudien.

Suite à la perquisition ratée d’un membre supposé du groupuscule du Fatahal Islam accusé d’être impliqué dans une tentative de cambriolage d’une filiale locale de la Bank Med, appartenant à la famille de l’ancien premier ministre Rafic Hariri, cette organisation avait égorgé dans son sommeil 27 militaires libanais en charge de la surveillance du camp de Nahr Bared au Nord Liban avant de s’y retrancher en mai 2007. L’armée libanaise avait alors répliqué en encerclant le camp et en entamant des opérations militaires aboutissant à l’évacuation des 30 000 réfugiés palestiniens et à la mort d’un nombre supposé de 222 militants islamiques. De son côté, 173 soldats sont décédés au cours de ces opérations.

À l’issue des opérations, les services de renseignement de l’armée libanaise avaient indiqué avoir saisi des preuves des liens entre le Fatah al Islam, dont certains membres posséderaient les nationalités palestiniennes, irakiennes, saoudienne, somaliennes et jordanienne, et l’organisation terroriste internationale Al Qaida. Selon toujours le service renseignement de l’armée libanaise, la présence de ce groupuscule dans le camp palestinien de Nahr Bared constituait une base arrière aux opérations anti américaines en Irak. Cependant, le ministère de l’intérieur dirigé à l’époque par Hassan Sabeh, proche du courant du futur, avait accusé les services de renseignements syriens d’agir sous couvert de cette organisation au Liban. Le Fatah al Islam pourrait être impliqué, selon la justice libanaise, dans différents attentats dont celui du ministre de l’industrie Pierre Gemayel, et le double attentat qui a eu lieu en février 2007, visant deux autobus circulant à Ein Alak dans le Haut Metn, région chrétienne du Liban.

Le dirigeant du Fatah al Islam Chaker Abssi, lui-même un ressortissant jordanien d’origine palestinienne, avait alors disparu. Selon sa fille, il pourrait être soit au Liban soit en Irak, ajoutant toutefois qu’il pourrait avoir été arrêté avec ses compagnons.

Le responsable de la sécurité du Fatah al Islam en Syrie Abdoul Baki al Hussein, également interrogé sur la télévision syrienne, a déclaré que les opérations terroristes conduites en Syrie visaient à nuire au Régime de Bachar el Assad.

Publicités

Une Réponse to “La Syrie accuse le Courant du Futur d’être lié au Fatah al Islam”

  1. […] Révélations syriennes sur les liens entre le Fatah el Islam et le Courant du Futur (Hariri) […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :