Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Réponse à l’Orient Le jour du 31/10/2008

Posted by jeunempl sur novembre 5, 2008

Raphael Khoury

lorient-le-jourJe prie la rédaction de l’Orient de publier ce texte en son intégralité. Toute censure enlèverait à cette rédaction son sens. Cet écrit sera aussi publié sur les sites Internet francophones et anglo-saxons de la communauté Libanaise dans le monde.

Faisant référence aux réactions des lecteurs de l’Orient suite à la déclaration du Général Aoun relative à sa future visite en Syrie.
Je voulais juste rappeler les propos du Général Aoun relatifs à sa position vis à vis de la Syrie. Il a toujours dit : Dès que les Syriens s’en iront du Liban et dès qu’ils auront signé la reconnaissance du Liban par le biais de l’établissement d’une ambassade syrienne à Beyrouth, je n’aurais plus rien contre eux. Ceci a été dit à Paris lors de son exil ainsi qu’à Rabieh plusieurs fois. Maintenant que les soldats syriens ont quitté le Liban et que le protocole d’échange d’ambassadeurs est signé, je ne vois pas pourquoi le Général Aoun n’irait pas en Syrie comme l’ont fait les Français avec les Allemands suite à la signature des armistices ou traités de fin de guerre.
Mais là où beaucoup ne voient que ce qu’ils ont envie de voir et la réalité des choses , il y a un fossé énorme. Beaucoup de membres du 14 février sont entrain de faire des mains et des pieds pour avoir les grâces de Damas. Ils essayent par tous les moyens de redorer leur blason d’ancien agents des services ignobles de Ghazi Kenaan. Aucun Libanais n’oubliera que leurs milices étaient aux côtés des troupes de l’envahisseur syrien lui prêtant main forte afin de damer les soldats de l’armée Libanaise.
Bien entendu personne n’oublie, ni le CPL ni les autres partis, le sang des martyrs qui a coulé pour la liberté…mais de là à dire que le Général Aoun a oublié ceci est un mensonge et une volonté minable et manifeste de vouloir dissimuler la vérité. Des messes sont dites partout dans le monde tous les 13 octobre de chaque année. Le CPL en est le garant depuis 1990.

Aller voir son ancien ennemi qui est aussi son pays voisin aujourd’hui et dans les circonstances actuelles des choses est une démarche saine. Vouloir nuire à son voisin et tenter de renverser son régime à partir du Liban est malsain. Il reste chez lui comme nous chez nous et avec les respect des normes de bon voisinage. Mais comme beaucoup de membres du 14 février n’ont pas compris que s’ils s’ingèrent dans les affaires internes syriennes alors la Syrie fera la même chose au dépends de la souveraineté libanaise.

J’en conclus encore et malheureusement comme il a déjà été dit : « dès qu’on parle de Aoun alors là tout est mauvais » !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :