Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

McCain admet sa défaite et félicite Obama

Posted by jeunempl sur novembre 5, 2008

Le Nouvel Observateur

obama-mccain« Le peuple américain a parlé, et il a parlé clairement », a affirmé le candidat républicain. « C’est une élection historique » (…) « Je souhaite que Dieu aide celui qui fut mon adversaire », a-t-il dit.

Le candidat républicain John McCain a reconnu sa défaite et a félicité Barack Obama pour sa victoire à l’élection présidentielle mercredi 5 novembre.
« Nous nous sommes battus, nous nous sommes battus aussi dur que possible. Et bien que nous ayons échoué, cet échec c’est le mien, pas le vôtre », a déclaré le candidat malheureux devant ses partisans rassemblés à Phoenix, capitale de son fief de l’Arizona (sud-ouest).
« Le peuple américain a parlé, et il a parlé clairement », a affirmé John McCain.

« C’est une époque difficile pour notre pays »

« C’est une élection historique », a-t-il poursuivi. « Je reconnais la signification particulière qu’elle a pour les Noirs américains, la fierté qui doit être la leur ce soir ». « L’Amérique d’aujourd’hui est à des années-lumière de l’intolérance cruelle et abominable de cette époque là », a ajouté John McCain. « L’élection d’un Noir américain à la présidence des Etats-Unis en est la meilleure preuve ».
« C’est une époque difficile pour notre pays. Et je lui promets ce soir de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour l’aider à nous faire traverser les épreuves qui nous attendent », a-t-il dit à l’adresse de Barack Obama.
La soirée de John McCain et de sa colistière Sarah Palin s’était déroulée au Biltmore, un hôtel chic de Phoenix où les républicains avaient convié 6.000 personnes.

« L’Amérique n’abandonne jamais »

Les « McCain », « McCain », « McCain » répétés en boucle au début de la soirée ont cédé la place à un sentiment de résignation dans la foule, composée en grande majorité de Blancs endimanchés.
« Je ne ressens que de la gratitude », a-t-il affirmé. « J’étais candidat au poste le plus haut de ce pays que j’aime tant et je reste au service de ce pays » a-t-il affirmé. « Ce soir, je n’ai que de l’amour pour ce pays. » « Je souhaite que Dieu aide celui qui fut mon adversaire. »
« L’Amérique n’abandonne jamais, l’Amérique ne se rend jamais », a-t-il finalement dit.
Le candidat républicain n’a pas eu un mot pour George W. Bush.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :