Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Le monde célèbre la victoire de Barak Obama sollicité d’accomplir le changement… alors que le Liban fête la réunion des pôles du dialogue national!

Posted by jeunempl sur novembre 5, 2008

Barack Obama, Président des Etats-Unis

Barack Obama, Président des Etats-Unis

El Nashra

Barak Obama est élu président des Etats-Unis d’Amérique !
Enfin après de longues campagnes électorales accentuées de débats, les élections présidentielles américaines conduisent le démocrate Noir Barak Obama à la « Maison Blanche ». Bien que les prévisions et les sondages étaient en faveur d’Obama, toutefois,son élection constitue un « évènement remarquable » dans l’histoire des Etats-Unis, surtout qu’il est le premier président, d’origine africaine, qui parvient à la tête de ce pays.
Le « titre » de la phase à venir serait le « changement ». D’ailleurs, Obama, dans son premier discours,pronocé à la suite de sa victoire, estime que la phase de changement a atteint les Etats-Unis. Il estime que sa victoire est le premier symptôme de ce changement. Toutefois, il affirme que beaucoup de défis nécessitent de la patience avant d’être résolus.
Le président élu a remercié tous ceux qui ont soutenu sa campagne électorale, tout en évoquant le rôle efficace de son adjoint Joe Baden.
Sur un autre niveau, Obama est conscient des divers défis, notamment la grave crise financière. De plus, il note que les parents des soldats, qui font leur service en Iraq, attendent le retour de leurs fils.
De même, le quarante quatrième président américain annonce qu’il soutiendra tous ceux qui visent à installer la paix et la démocratie.
Quant à John McCain, candidat républicain aux élections présidentielles américaines, il a annoncé officiellement son échec, tout en félicitant son rival Barak Obama, d’être élu président des Etats-Unis.
Dans un discours prononcé d’Arizona, à la suite de la victoire d’Obama, McCain renouvelle ses condoléances à Obama pour le décès de sa grand-mère. Il exprime sa confiance dans les capacités et les compétences de son rival démocrate. Toutefois, il assure que les différends et les divergences de points de vue entre eux ne seront point modifiés.
D’autre part, McCain réclame à Obama de bien guider le pays, afin qu’il dépasse tous les défis. De plus, il exhorte le peuple américain à soutenir son nouveau président, afin de trouver les moyens pour maintenir l’unité du pays.
Le monde entier attendait les résultats de l’évènement américain. Le président élu est sollicité de fournir « tous les efforts » pour accomplir « le changement souhaité », et pour activer « le processus de paix ».
Au niveau des réactions à la suite de la « victoire » d’Obama, Nicolas Sarkozy, président français, estime que cette victoire couronne une « campagne exceptionnelle » qui confirme l’approbation du monde vis-à-vis de la « démocratie américaine ». Quant à François Fillon, premier ministre français, il considère que l’élection de Barak Obama constitue une « occasion historique », tout en se félicitant de la victoire d’un « homme adepte du dialogue ».
De son côté, José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, espère que les Etats-Unis, se joignent à l’Europe, « pour conduire le monde vers une nouvelles décennie ».
D’autre part, le président chinois Ho Jintao affirme qu’il désire consolider les relations entre la Chine et les Etats-Unis.
Dans le même ordre, Mahmoud Abbas, président de l’autorité palestinienne, incite Obama à accentuer les efforts, pour résoudre le conflit entre Israël et la Palestine. Quant au mouvement « Hamas », il appelle Obama à tirer les leçons des « erreurs » de son prédécesseur Georges Bush.
Par contre, Igal Palmor, porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, salue la victoire « éclatante et historique » de Barak Obama. De plus, il émet son espoir d’un « resserrement » des relations bilatérales entre les Etats-Unis et Israël, et des progrès dans le processus de paix, sous son mandat.
De son côté, le gouvernement iraquien exprime son « désir sincère » de coopérer avec le nouveau président.
D’autre part, Hamid Karazay, président afghane, espère que les élections américaines mèneront à l’établissement de la paix en Afghanistan et dans le reste du monde.
Stephen Joseph Harper le premier ministre canadien,tente de rencontrer le nouveau président, afin de raffermir les liens qui rapprochent les Etats-Unis du Canada.
De même, helen Elizabeth Clark, première ministre de la Nouvelle-Zélande, assure que son pays vise à coopérer avec la nouvelle administration américaine.
De son côté, Asif Ali Zardari,le président pakistanais, exprime, dans un communiqué publié par l’ambassade de son pays à Washington,le souhait de voir les relations entres les deux pays s’améliorer.
Avec cet « évènement mondial » la situation libanaise ne semble pas de moindre importance. En effet, la deuxième session du dialogue national a lieu aujourd’hui, au palais présidentiel de Baabda. Le président Michel Sleiman supervise ce dialogue auquel participe les 14 « pôles de la politique libanaise ». L’opposition insiste à « élargir » ce dialogue,cette revendication est totalement « rejetée » par les membres de la coalition du « 14 mars ».
A ce niveau, Nabih Berry, président de la Chambre des députés, affirme que les pôles du dialogue national se réuniront aujourd’hui. Dans un entretien accordé au quotidien « An-Nahar », il note que la stratégie de défense sera discutée, afin d’élaborer les idées qui permettent de protéger le Liban et de consolider sa stabilité.
A l’ombre des débats suscités par la probabilité d’élargir le dialogue, les dernières attitudes font allusion à un ajournement de ce dialogue, jusqu’après les élections législatives.
En même temps, les « conflits entre étudiants » ont surgi, « fortement », ce matin. En effet, 24 heures après le conflit causé par la priorité de distribution des cours à la faculté des Sciences à Fanar, une autre rixe est déclenchée, à 8 heures de ce matin.
Dans les détails, l’étudiant Elie Hadchiti (partisan des Forces Libanaises) a poignardé son collègue Miléd Dib (partisan du courant patriotique libre),dans son ventre et au niveau de ses hanches.
Les forces de sécurité poursuivent Hadchiti qui s’est enfui, alors que le médecin légiste examine Dib.
Finalement, la faculté des Sciences a suspendu ses cours, pour aujourd’hui.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :