Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Démocratie et État de droit : Ziyad Baroud engage le débat avec les étudiants

Posted by dodzi sur octobre 31, 2008

(L’Orient le Jour)

Un homme politique proche des jeunes et gardien de la démocratie : c’est une image de marque que Ziyad Baroud, ministre de l’Intérieur, défend régulièrement en se rendant dans les milieux étudiants, pour débattre de sujets qui lui tiennent à cœur. Ancien professeur de droit et membre de plusieurs organisations pour la défense de la société civile, il se sent à l’aise dans les salles de conférence, sait attirer l’attention de ses jeunes auditeurs, répond habilement à leurs questions. Et ça marche : les étudiants sont venus l’écouter nombreux, hier matin, lors d’un débat organisé par l’Université antonine sur « le rôle de la démocratie dans la reconstruction d’un État de droit ».

Avant de leur donner la parole, le ministre a mis en avant sa propre vision de la démocratie, qu’il définit comme un état d’esprit économique et social allant bien au-delà des décisions politiques. « Elle ne doit pas s’arrêter à la place de l’Étoile », a-t-il déclaré, insistant sur l’effort qui reste à faire par les Libanais pour construire eux-mêmes une société plus juste : « Il n’y a pas de modèle extérieur qu’on puisse appliquer. La démocratie, c’est l’enfant du pays. »

Mais il ne s’agit pas d’un but à atteindre : le ministre parle d’un « moyen » d’améliorer la vie des gens, d’éviter les crises et surtout de mettre en valeur la grande diversité de la nation. Citant l’écrivain Michel Chiha, il définit le Liban comme « le pays des minorités qui coopèrent »… ou qui devraient coopérer. « Nous ne sommes pas le seul pays où cohabitent plusieurs communautés ! Regardez la Belgique, par exemple : pourquoi arrivent-ils à se mettre d’accord sans finir par s’entre-tuer comme chez nous ? »

Cette évocation de l’actualité brûlante sur la scène politique libanaise a permis au ministre de rappeler, une fois de plus, la nécessité pour les différents partis de s’entendre sur des lois électorales équitables, avant les prochaines législatives. Il s’est toutefois félicité des rencontres et des discussions qui ont récemment remplacé les attentats. Sans aboutir immédiatement à une véritable réconciliation nationale, elles ouvrent la voie à des accords et des projets communs : « C’est ça, le vrai Liban », a-t-il conclu.

C’est alors que devait commencer le débat : la parole allait être donnée aux étudiants présents dans la salle pour qu’ils puissent poser leurs questions et exprimer leurs inquiétudes. Mais la conférence s’interrompt quelques instants, pour permettre aux télévisions et aux journalistes de ranger leur matériel. Les micros quittent la table du ministre, les caméras disparaissent : l’allocution officielle terminée, les médias ne semblent pas s’intéresser à l’avis des jeunes.

Ceux-ci ne se laissent pas démonter. Après les interventions de quelques professeurs, ils prennent la parole et interrogent Ziyad Baroud sur des sujets qui dépassent le simple thème de la démocratie : le nouveau code civil, la corruption, la sécurité. Rana, étudiante en journalisme, s’inquiète de la politisation des médias. Jad, élève en troisième année de gestion et pompier à mi-temps, dénonce le mauvais état des routes, responsable d’accidents meurtriers, puis félicite le ministre de ses efforts pour rendre la ceinture de sécurité obligatoire. D’autres étudiants l’interrogent sur le scandale des plaques d’immatriculation ou sur le sort des chrétiens du Moyen-Orient.

Ils sont là, ces jeunes dont le ministre veut entendre la voix. Ils n’ont que peu de temps pour s’exprimer, mais on les sent présents, soucieux de l’avenir du pays et désireux d’y participer activement. Ziyad Baroud a été l’un d’entre eux : il détient aujourd’hui les moyens d’agir et a le mérite de vouloir passer le relais à la génération suivante. « C’est ça le vrai Liban », aurait-t-il pu à nouveau conclure.

George Achi

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :