Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Gebran Bassil : Le président de la république a besoin de notre bloc réformateur

Posted by dodzi sur octobre 28, 2008

Tayyar.org

Au cours d’une rencontre avec les citoyens de Zane, à Batroun le ministre des communications, Gebran Bassil a affirmé que la neutralité n’aboutit pas à la réforme ni à résister contre les corruptions.

« L’impartialité ne peut pas instaurer l’indépendance et la souveraineté. La position neutre prise par certains libanais dans le temps a encouragé l’occupation. Les propos d’avoir un bloc parlementaire neutre visent en premier lieu à affaiblir l’action réformatrice que nous menons et à empêcher la récupération des droits. Ces propos ciblent à ramollir les institutions gouvernementales, notamment la présidence de la république qui a besoin du soutien de notre bloc national, souverain et réformateur. Nous soutenons le président de la république, et nous voulons restaurer les droits de ce poste. Notre prochain bloc parlementaire soutiendra le président et nous aidera à réactiver le rôle des institutions », a annoncé Bassil.

Le ministre a noté que le CPL a participé dans le gouvernement d’union nationale pour entamer avec les autres libanais une entente sur les réformes non pas pour sponsoriser les corruptions.

« Nous cherchons à établir avec les autres une entente sur les alternatives politiques générales, mais pas d’entente sur les corruptions. La neutralité fortifie les corruptions au sein de l’Etat. Il faut s’opposer à tout genre de corruption afin d’établir une nation seine », a ajouté Bassil.

Soulevant le sujet des prérogatives du vice-Premier Ministre, il a assuré que ce siège n’est point un siège d’honneur.

« Il y a une nécessité de résoudre ce problème. Personne n’a demandé d’amender la constitution ou de diminuer les privilèges du Premier Ministre. Nous ne cherchons pas à attaquer la communauté sunnite, mais il faut donner à celui qui occupe le poste du vice-Premier Ministre ses droits », a réitéré le ministre.

Bassil s’est interrogé sur la raison qui incite certains à ne pas respecter le droit de la communauté orthodoxe dans un régime communautaire. « Si le gouvernement est vraiment un gouvernement d’union nationale tous les sujets doivent être discutés durant les réunions du cabinet ». a-t-il dit. Dans le même contexte, Bassil a évoqué que la question des prérogatives du vice-Premier Ministre ne demande pas un amendement de la constitution mais un décret qui précise le rôle de celui qui occupe ce poste.

« Il faut que ce sujet soit soumis au vote à l’intérieur du conseil, de cette façon, l’opinion publique pourra savoir l’avis des différents partis vis à vis de ce sujet. Pourquoi ne pas soumettre cette question au vote ? En effet, ils ont la majorité au sein du cabinet et nous sommes dans un régime démocrate. Nous allons accepter le résultat du vote », a-t-il déclaré.

D’autre part, Bassil a promis au citoyen de Zane, de poursuivre le travail pour développer la région de Batroun sur les différents niveaux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :