Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Les blogs placent les journaux au cœur d’une transition au Liban

Posted by jeunempl sur octobre 25, 2008

Par Catharine Fulton

« Les blogueurs sont inévitables », selon Jamil Mroue, qui compare la popularité des blogueurs au Liban à une équation sensible : « la technologie mise à la portée de tous répond à la volonté des individus de consacrer une partie de leur temps à projeter leurs opinions ». Rédacteur en chef de The Daily Star, Mroue parle positivement de la communauté grandissante des blogueurs au Liban et envisage un avenir dans lequel les journaux et les blogs auront beaucoup de succès à travailler ensemble. Dans une série d’articles, APN s’entretient avec des rédacteurs en chef du monde arabe à propos de la popularité croissante des blogs dans leurs pays respectifs.


Le public bénéficiant de plus en plus d’un accès à la technologie et à des moyens d’exprimer leurs opinions, chacun est à même de fabriquer l’actualité. Dans certains cas, le journalisme citoyen est une nécessité. Par exemple, lorsque la guerre a éclaté au Liban à l’été 2006, entravant l’activité normale des médias, les citoyens ordinaires se sont tournés vers les blogs pour
partager leurs expériences avec le monde.

Aujourd’hui, l’accessibilité grandissante à la technologie au Liban explique en partie pourquoi Jamil Mroue, de The Daily Star, soutient que les blogs ont autant de succès. « L’essor rapide de la dépendance à Internet, l’efficacité croissante du Web et le développement exponentiel des PC permettent aux utilisateurs d’avoir à disposition un éventail plus large de nouvelles accessibles. »

Certains pourraient voir dans les nouvelles options offertes au public par les blogs, une menace à la presse écrite et à la lecture des journaux, mais Mroue y voit plutôt l’occasion de remodeler le secteur. « Les blogs sont un carrefour important entre une foule d’informations découlant du public. Les journaux sont donc placés au coeur d’une transition, les blogs rivalisant de manière marginale, mais avec un effet négatif potentiel sur le lectorat. Les journaux libanais doivent réajuster leur rôle vis-à-vis de la communauté. »

« Selon moi, les journaux profiteront au secteur et étendront leur service aux lecteurs lorsque les blogs feront partie intégrante de la salle de rédaction. »

Selon l’Internet World Stats, Internet est entré dans la vie de presque 24 % de la population libanaise, soit 900 000 personnes qui ont accès au Net, une augmentation remarquable de 216,7 % depuis 2000. De plus, des sites populaires tels que Facebook, YouTube et Blogger font tous partie des quinze portails les plus visités au Liban, avec un seul site d’actualité (elnashra.com) qui les accompagne en 14e position.

Les blogs sont donc des sites très populaires. Mais sont-ils fiables ? Mroue estime que « la fiabilité des blogs est directement liée à la compétence du blogueur ; les blogs personnels peuvent être de meilleure qualité ou d’une plus grande utilité que des articles de The Daily Star ou d’autres publications libanaises. »

L’absence de réglementation et de restrictions sur les journalistes citoyens accroît potentiellement la valeur du contenu des blogs, contrairement aux publications traditionnelles qui, elles, doivent y faire face. « Les blogueurs bénéficient d’une plus grande liberté d’expression, principalement due à la nature du blog en tant qu’entreprise individuelle », explique Mroue. « Le public, également, concède une réception beaucoup plus favorable à l’innovation et à l’erreur individuelle, alors que sa tolérance est plus mesurée lorsqu’il s’agit d’institutions. »

Mroue approfondit son évaluation des médias traditionnels par rapport aux médias alternatifs, en comparant avec éloquence la vitalité des blogs par rapport aux journaux. Il explique : « les blogs libèrent des variations vives de perspectives jusqu’ici enfouies dans le moule terne des sondages. Ces reporters autoproclamés animent et donnent forme à l’introspection de la communauté libanaise ». Cependant, aussi dynamique et rafraîchissant que le mouvement des blogs puisse paraître, Mroue nous rappelle que « nous ne sommes qu’aux débuts de ce phénomène et de l’assimilation de ses répercussions ».

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :