Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

La question des prérogatives du vice premier ministre se mêle aux intérêts électoraux

Posted by dodzi sur octobre 24, 2008

Tayyar.org

Les inondations à Beyrouth ont failli touché Aridi… Mais la question dépasse les 5 maisons inondées.

Les réactions suite à la sortie du vice premier ministre Issam Abou Jamra de la dernière séance du conseil des ministres et sa décision de boycotter les séances du Grand Sérail mais de continuer à assister à celles du Palais présidentiel, montrent que la question des prérogatives du vice premier ministre vient s’ajouter à la liste des conflits devant être réglés et dont certains sont plus urgents que d’autres et doit être tranchés avant la prochaine séance de dialogue prévue le 5 novembre.

Et cette affaire semble prendre une dimension importante à travers les réactions de différentes autorités orthodoxes et autres qui soutiennent les demandes justifiées de Abou Jamra. L’ancien vice premier ministre Issam Fares a à sont tour soutenu cette démarche en déclarant que le fait « que le vice premier ministre jouisse de ses prérogatives » ne constitue pas une violation des droits des sunnites et que «la fonction de vice premier ministre est une coutume et que la coutume lorsqu’elle se perpétue sur plus de 70 ans devient constitutionnelle ». Fares a également parlé des « députés et hommes religieux orthodoxes qui n’ont pas su protéger les positions qui reviennent aux membres de leur confession pour éviter l’embarras en raison de leur appartenance politiques connues… », assurant que ceci n’équivaut nullement à ce que ce « groupe renonce à ses droits », il a également rajouté qu’« en Arabie Saoudite on m’a demandé comment construisez vous un Etat confessionnel sans attribuer un bureau au vice premier ministre ? ». Quant au ministre de l’information Tarek Mitri, il a répondu à la démarche de Abou Jamra par ces mots « nous ne sous estimons pas les positions et l’affaire des prérogatives sera traitée au sein des institutions », sans expliquer comment cette affaire pourrait être traitée au sein du conseil des ministres tant que le premier ministre Fouad Siniora refuse de l’inscrire à l’ordre du jour et continue à refuser de mettre en place le règlement intérieur du conseil des ministres !

Parallèlement, le président Salim Hoss a répondu en disant que « le vice premier ministre ne remplace pas le premier ministre en cas d’absence de ce dernier », tandis qu’il a été rapporté que le ministre de la justice aurait déclaré que la fonction de vice premier ministre n’existait pas. Certains politiciens et hommes religieux orthodoxes se sont suffis de déclarer que le temps n’était pas opportun pour discuter de cette affaire malgré que les députés de l’opposition estiment qu’il est urgent de la régler afin qu’elle ne représente pas un obstacle au bon déroulement de la séance de dialogue national.

La route vers les réconciliations ne semble pas aboutir, que ce soit sur le plan de la réconciliation entre le Hezbollah et le courant du futur, entre FL et Marada, ou entre FL et le président Omar Karali. Le parti national démocratique laïque, Waad se joint au cercle des réconciliations en déclarant préparer un « procès contre les Forces Libanaises » suite à l’accusation par certains responsables de ce parti du martyr Elie Hobeika, s’interrogeant sur le timing de ces accusations dans une période où tous s’activent en direction des réconciliations, la secrétaire générale du parti Rima Farah s’est ainsi demandée « pourquoi nous affronter alors que le pays est en phase de réconciliation » ?

Il est clair que des intérêts électoraux motivent l’élargissement du cercle des conflits engagé par les FL qui souhaitent montrer avoir la base populaire suffisante pour imposer leurs candidats dans certaines circonscriptions sensibles pour les chrétiens et dans le cadre de la compétition muette avec notamment le parti phalangiste.

Sur un autre plan, et concomitamment à ces évolutions politiques les pluies qui ont inondé les maisons de Msaytbe, Korniche El Mazraa et Cola ont révélé que l’allusion du ministre des travaux publics à sa possible démission montre surtout qu’il est excédé suite aux demandes incessantes du 14 mars à des fins électorales tandis que le haut conseil de secours distribue des aides à des partis spécifiques ce qui constitue une usurpation des prérogatives et capacités du ministère des travaux.

En bref, la réconciliation entre le Hezbollah et le Courant du Futur semble entravées par les doutes exprimés par Siniora sur la victoire du Hezbollah dans la guerre de juillet, la réconciliation entre Geagea et Frangieh a été corrompue par Strida qui l’accuse de ne pas être « maître de ses décisions ». Le président de la république, lui, essaye de nettoyer ce champ de mines avant la séance de dialogue.

Résumé d’opinions:

Le président de la république : la démocratie ce n’est pas uniquement le vote mais aussi une culture un rythme de vie et une acceptation de l’autre.

Issam Fares : le poste de vice premier ministre est devenu une coutume

Abou Jamra : J’étais ministre et vice premier ministre lorsque Siniora était encore un petit employé. En Arabie Saoudite on m’a demandé comment construisez vous un Etat confessionnel et vous n’attribuez pas de bureau au vice premier ministre. Siniora n’est le commandeur au Liban.

Ibrahim Kanaan : le développement est au dessus de la question des élections

Tarek Mitri : nous ne sous estimons pas les positions et l’affaire des prérogatives sera traitée dans les institutions

Le président selim Hoss : le vice premier ministre ne remplace pas le premier ministre en cas d’absence de ce dernier

Ligue libanaise des orthodoxes : J’ai demandé à Siniora pourquoi il ne souhaitait pas discuter la question des prérogatives du vice premier ministre prévues dans l’accord de Doha

Parti Waad : A déterré des dossiers qui ne sont pas dans « l’intérêt de Geagea ».

Ghazi Aridi : Ma démission est possible et je suis prêt à exécuter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :