Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Rapport Bellemare : « Un séisme politique » à venir au Liban

Posted by jeunempl sur octobre 3, 2008

Libnanews

Selon un article publié par le quotidien local Al-Anwar, le président de la commission internationale d’enquête le juge Daniel Bellemare dévoilera le nom de 120 suspects impliqués dans l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri dans son rapport final qui sera publié le 2 décembre prochain, révélation qui déclenchera « un séisme politique » au Liban en raison de l’importance des rôles qu’ont joués ces suspects avant l’attentat qui a coûté la vie à l’ex-Premier ministre.

Ces suspects sont classés selon les catégories suivantes : planificateurs, exécuteurs et détenteur d’informations. Toujours selon Al-Anwar citant des sources locales, le rapport indique que l’assassinat contre Hariri a pris huit mois de planification, c’est-à-dire que les préparations étaient en cours avant même la tentative d’assassinat contre Marwan Hamadé.

Le rapport révèle également le fait que les exécutants de l’attentat auraient tentés à 3 reprises d’assassiner l’ancien Premier ministre Rafic Hariri.

Côté libanais, la majorité parlementaire avait accusé Damas d’être à l’origine de l’attentat qui a co ûté la vie à Rafic Hariri en raison du contexte politique et la prolongation du mandat du Président Emile Lahoud en 2004. Les pressions politiques locales et internationales avaient abouti au retrait des troupes syriennes le 29 avril 2005. Depuis, le cycle des attentats et des violences s’est poursuivi au Liban contre les personnalités politiques généralement proches de la majorité parlementaires. Cependant, les 2 derniers attentats ont visé un membre du Parti Démocratique Libanais de l’Emir Talal Arslan, membre de l’Opposition impliqué dans les processus de réconciliations avec Walid Joumblatt, et contre un bus de l’armée libanaise, faisant 7 morts selon le dernier bilan.

Par ailleurs, un journal syrien avait accusé la semaine dernière l’Arabie Saoudite d’être impliquée dans cet attentat ayant coûté la vie à l’ancien Premier ministre Rafic Hariri. Ces accusations ont été relayées au Liban par l’ancien ministre de l’environnement Wiam Wahab, proche de l’opposition. Les sources syriennes ont accusé un dignitaire saoudien d’avoir demandé à Rafic Hariri de faire assassiner le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, ce qu’il a refusé.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :