Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Le “Citoyen Azmi” sans citoyenneté ?

Posted by dodzi sur septembre 14, 2008

(info-palestine)

Par Michel Warschawski

La semaine dernière, la Cour suprême israélienne a jugé qu’ « il est trop tôt » (sic) pour se prononcer sur le retrait de la citoyenneté israélienne à l’ancien membre de la Knesset (député) Azmi Bishara, et pour arrêter de lui payer sa pension en tant qu’ancien membre du parlement. Les juges, non honorables, ont demandé au plaignant, Danny Danon, chef du Likoud mondial, de saisir d’abord une autre instance juridique et de revenir devant la Cour suprême seulement si sa demande était rejetée.

Azmi Bishara est un citoyen palestinien d’Israël, fondateur, et président depuis de nombreuses années, du parti Balad – Alliance démocratique nationale -, ancien membre de la Knesset, militant politique et intellectuel brillant. En 2006, il s’est rendu au Liban pour y rencontrer le Sheik Hassan Nasrallah, comme l’a fait à maintes reprises auparavant, avec d’autres dirigeants politiques arabes, et au vu et au su des autorités israéliennes et donc, de facto, avec leur feu vert. Une campagne hystérique de la droite (et un certain temps avec des éléments de la gauche qui ont joué un sale rôle eux aussi) contre la « trahison de Bishara » a fait que le bureau du procureur israélien a revu sa politique à l’égard de ces réunions, et a décidé de l’accuser de façon rétroactive d’ « aide à l’ennemi en temps de guerre ». [1]

Commençons par la question de la pension : celle-ci est propriété privée de la personne concernée, à laquelle elle est versée en argent liquide, chaque mois, au cours de ses années de fonction. Reprendre la pension est un vol manifeste. On peut supposer qu’un tribunal dans un système capitaliste, même si ce système se définit lui-même comme « un Etat démocratique-juif » ne permettra pas une telle agression contre la valeur sacrée de la propriété privée. Mais qui sait ?

La seconde menace est beaucoup plus sérieuse. Le retrait de la citoyenneté est l’une des caractéristiques d’une société totalitaire. L’Union soviétique l’a utilisé autrefois, de même que l’Etat français sous Pétain et l’Allemagne nazie, spécialement à propos des juifs. Dans une démocratie, cependant, la citoyenneté est inaliénable. Israël, pourtant, est un cas inhabituel de démocratie, un Etat démocratique-juif ; un député, Jamal Zahalka, a souvent expliqué avec son sens de l’humeur : «  C’est une démocratie pour ses citoyens juifs et un Etat juif pour ses citoyens arabes ».

Nul plus qu’Azmi Bishara n’a contribué au débat public sur les questions de la citoyenneté et de la démocratie, et le mot d’ordre politique « Israël doit être un Etat de tous ses citoyens », repris par plusieurs listes progressistes dans leur plate-forme politique pour les élections nationales, s’identifie au nom d’Azmi Bishara. Ce n’est certainement pas par hasard que la metteur en scène israélo-française, Simone Bitton, a donné comme titre à son film sur ce peu conventionnel député, Citoyen Bishara, en faveur du leader du Balad qui a été le pionnier d’une réflexion critique sur la nature du régime israélien et sur les conditions nécessaires pour le transformer en une démocratie digne de ce nom.

Le citoyen Azmi est maintenant menacé de perdre sa citoyenneté israélienne, prouvant, avec son propre statut juridique personnel, la justesse de ce qu’il a défendu pendant plus de deux décennies : aussi longtemps qu’Israël continuera à se considérer comme un Etat juif, il ne pourra être « un Etat de tous ses citoyens », ce qui est l’élément au cœur de la définition d’un Etat démocratique.

Azmi Bishara, ancien membre de la Knesset israélienne et du parti Balad, risque de perdre sa citoyenneté israélienne et le versement de sa pension d’ancien membre du parlement.

[1] Lire notamment d’Azmi Bishara : Pourquoi Israël s’acharne sur moi et Leurs accusations de trahison et de Michel Warschawski :Droits des Palestiniens d’Israël

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :