Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Retour au calme à Tripoli après le déploiement de l’armée

Posted by jeunempl sur juillet 27, 2008

(AFP)

Le calme était revenu dimanche à Tripoli, la grande ville du nord du Liban, après le déploiement en force de l’armée la veille à la suite d’affrontements entre communautés qui ont fait neuf morts, a déclaré un responsable de la sécurité.

Seul un combattant sunnite, Abou Fadi Arour, a été blessé par des militaires sur lesquels il avait ouvert le feu la veille, dans le quartier sunnite de Bab al-Tebbaneh, un fief de la majorité antisyrienne, a précisé à l’AFP ce responsable, ajoutant que l’homme avait été arrêté.

« Le calme a été rétabli à Tripoli » et aucun échange de tir « n’a été enregistré depuis 17H00 (14H00 GMT) samedi », a affirmé cette source sous couvert d’anonymat, en faisant référence aux affrontements intercommunautaires.

Neuf personnes ont été tuées et une cinquantaine blessées en deux jours dans les violents affrontements qui ont éclaté dans la nuit de jeudi à vendredi entre combattants des communautés sunnite et alaouite, une branche du chiisme.

Des renforts dépêchés par l’armée à Tripoli se sont déployés samedi avec ordre de répliquer aux tirs et à toute violation du cessez-le-feu.

Des dizaines de chars et véhicules blindés ont pris position dans les zones des affrontements, le quartier alaouite de Jabal Mohsen -dont les habitants soutiennent majoritairement l’opposition-, et Bab al-Tebbaneh.

Les décès de ces deux derniers jours portent à au moins 23 le nombre de personnes tuées depuis le début des violences entre les deux communautés en juin à Tripoli.

Depuis son entrée dans les zones d’affrontements, l’armée fait exploser les grenades lancées durant les combats et qui n’avaient pas détoné, a ajouté le responsable de la sécurité.

« Près de 2.200 familles ont fui leurs domiciles dans les quartiers à forte majorité sunnite de Bab al-Tebbaneh, Al-Mankoubine et Bakkar, situés sur les lignes de confrontation », a par ailleurs signalé à l’AFP une source du Courant du Futur, le mouvement du dirigeant sunnite Saad Hariri, principal bloc de la majorité.

La moitié de ces familles se sont réfugiées dans des écoles de Tripoli et le reste chez des proches, selon la source.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :