Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Accueil triomphal à Beyrouth des cinq ex-prisonniers libanais

Posted by jeunempl sur juillet 16, 2008

(AFP)

Les cinq prisonniers libanais libérés mercredi par Israël sont arrivés en début de soirée à l’aéroport de Beyrouth où ils ont été notamment accueillis par le président de la République Michel Sleimane.

Un peu plus tard, des dizaines de milliers de partisans du Hezbollah brandissant des drapeaux jaunes ont accueilli leurs « héros » dans la banlieue sud de Beyrouth, dans le cadre des festivités organisées par le mouvement chiite.

A l’aéroport de Beyrouth, où ils sont arrivés en hélicoptère en provenance du sud du Liban, les ex-détenus ont été accueillis par un tapis rouge.

« Votre retour est une nouvelle victoire », a déclaré le chef d’Etat, qui était accompagné du Premier ministre Fouad Siniora, le président du Parlement Nabih Berri ainsi que des membres du gouvernement libanais, des chefs de partis politiques et des députés.

« Résistants libérés, vivants ou martyrs, votre retour aujourd’hui illumine la résistance », a affirmé M. Sleimane. Il a remercié « tous ceux qui ont oeuvré pour ce retour ».

« Je dis à Samir Kantar et à ses compagnons qu’ils ont le droit d’être fiers de leur patrie, de leur armée et de leur résistance », a poursuivi le président.

Le président Sleimane a par ailleurs mis en garde contre Israël qui, selon lui, « tente de miner notre territoire autrement, en semant la zizanie pour récolter à travers nos divisions ce qu’il n’a pu réaliser par l’occupation, le feu, l’emprisonnement et la destruction ».

Les familles des prisonniers se sont ensuite précipitées vers leurs proches. Les membres de la famille de Samir Kantar, la plupart en pleurs, ont étreint l’ex-détenu, qui a passé près de 30 ans en prison.

Samir Kantar, membre du Front de libération de Palestine (FLP), et les quatre autres prisonniers, tous membres du Hezbollah, ont été libérés dans le cadre d’un accord entre le mouvement chiite et Israël sur un échange de prisonniers et de dépouilles.

Quelques heures avant leur arrivée au Liban, le Hezbollah avait remis les corps de deux soldats israéliens enlevés près de la frontière avec le Liban en 2006.

Dans la banlieue sud de Beyrouth, fief du Hezbollah, une cérémonie, au cours de laquelle le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah doit prononcer un discours retransmis sur écran géant, était organisée dans un stade de football.

Samir Kantar, Khodr Zaidane, Maher Kourani, Mohammad Sorour et Hussein Sleimane avaient été transportés dans l’après-midi, via le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), vers la ville côtière de Naqoura, dans le sud du Liban.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :