Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

La formation du gouvernement : un optimisme prudent et des noms qui circulent

Posted by jeunempl sur juillet 4, 2008

Naissance aujourd’hui de la Rencontre Nationale Chrétienne et Aoun dessine le cadre de l’étape suivante

(Tayyar.org)

Malgré le climat optimiste qui a régné sur la formation du cabinet durant les 48 heures passées, aucun signe ne montre néanmoins que la délivrance est proche. Et certains des principaux concernés sont conscients de la difficulté de la situation sur le plan intérieur, régional et international.

Mais ceci n’a pas empêché les différentes tentatives – en marge des négociations à huis clos – de tâter le terrain en faisant circuler des rumeurs pour susciter des réactions. Certains médias ont même parlé d’une formule ministérielle prête et d’une répartition des portefeuilles, ils sont même allés jusqu’à donner les noms des ministres, mais la vérité est que rien n’est encore confirmé.

Et dans pareilles situations il serait normal que les âmes charitables s’activent pour aider à aplanir les obstacles. C’est ce que l’émissaire qatarie Cheikh Jaber Ben Youssef  fait en contactant les principaux partis concernés par la formation du cabinet. Il a ainsi pris contact avec le chef du Bloc du Changement et de la Réforme le général Michel Aoun et a exprimé la disposition de l’Etat du Qatar à envoyer le premier ministre et ministre des Affaires Etrangères Cheikh Ahmad Ben Jasem au Liban, si besoin est, pour finaliser le processus de formation du cabinet comme prévu dans les accords de Doha.

Cette intervention qatarie serait motivée par la crainte de possibles ingérence et pressions étrangères, régionales et internationales – et notamment de la part de capitales qui voyaient d’un mauvais œil le rôle du Qatar dans cet accord – qui pourraient mettre en danger l’accord de Doha.

Dans ce contexte, le quotidien Al Safir a rapporté de sources diplomatiques arabes à Paris que des contacts auraient été faits entre Paris et Damas et d’autres entre le président Assad  et son homologue libanais durant lesquels les syriens se sont engagés à insister auprès de leurs alliés au Liban afin d’accélérer le processus de formation du cabinet pour qu’elle intervienne avant le 12 juillet date à laquelle le président Sleiman devrait se rendre à Paris pour participer à la conférence sur l’Union pour la Méditerranée.

Les mêmes sources ont relaté, selon Al Safir également, que Damas aurait expliqué aux français que le général Aoun « était un cas spécial complètement indépendant et que cet homme avait des demandes et que son historique prouvait bien que rien ni personne ne peut faire pression sur lui ou influencer ses demandes ». Les syriens ont omis de parler dans leur discours de la légitimité des demandes du général Aoun qui font tomber toute accusation contre lui de vouloir entraver la formation du cabinet et de mettre des bâtons dans les roues. Ce que le général Aoun demande est bien en deçà de ce à quoi il a droit compte tenu de sa dimension parlementaire et populaire et ceci rejette en bloc le discours sur un prétendu tiers chrétien. Les partis devraient être représentés selon ce qu’ils représentent sur le plan parlementaire et populaire et non pas confessionnel.

Les paroles de Aoun sur « la légère évolution …et les bonnes intentions » présagent une prochaine naissance du gouvernement.

Les réactions positives se sont également multipliées à la suite du discours du secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah mais aucune déclaration n’a été faite de la part du premier ministre désigné Fouad Siniora ni de la part du chef du Courant du Futur Saad Hariri à ce sujet. Ils se sont exprimés à travers « les sources du Grand Sérail » qui ont douté d’une possible rencontre entre Nasrallah et Hariri avant l’annonce du nouveau cabinet.

Parallèlement, l’hôtel Le Royal à Dbaiyeh assiste aujourd’hui à la naissance de la « rencontre Nationale chrétienne » qui regroupe plus de 250 personnalités chrétiennes. Le général Aoun prononcera un discours où il évoquera le cadre de la prochaine étape ainsi qu’une série de positions et messages importants pour l’intérieur et l’extérieur concernant des affaires et dangers qui guettent le Liban.

Marwan Hamade : Les éclaircies relèvent du renversement vis-à-vis des partis

Sources gouvernementales : Le discours de Nasrallah serait une ouverture vers le dialogue

Joumblat : L’assimilation du Hezbollah ou l’inverse mettrait fin à la pluralité au Liban

Sison : Nous aspirons à travailler avec Sleiman et le nouveau cabinet

Dory Chamoun : La libération des détenus n’est pas une victoire

Le Conseil Chiite : L’échange des prisonniers est une victoire et la Grande Bretagne devrait mettre un terme à son hostilité

Ambassadrice de Grande Bretagne au Liban : Encourage les accords à l’image de celui entre le Hezbollah et le courant Aouniste

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :