Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Accord sur l’échange de prisonniers entre le Hezbollah et Israël

Posted by jeunempl sur juillet 2, 2008

(La Presse canadienne)

Hassan Nassrallah - HezbollahLe chef du Hezbollah libanais a annoncé mercredi que son mouvement acceptait à la mi-juillet de restituer deux soldats israéliens enlevés en 2006 en échange de cinq militants détenus en Israël. L’échange avait été approuvé dimanche par le gouvernement israélien.

Le Premier ministre israélien Ehoud Olmert a affirmé dimanche que les deux soldats dont la capture avait déclenché la guerre avec le Hezbollah à l’été 2006 étaient morts. Mais le mouvement chiite libanais n’a jamais confirmé leur mort et la Croix-Rouge n’a jamais pu les approcher.

Mercredi, le cheikh Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah, a qualifié les informations sur la mort présumé des soldats, Ehoud Goldwasser et Eldad Regev, de « spéculation basée sur rien de tangible ».

Tous les prisonniers libanais devant être libérés par Israël sont vivants, y compris Samir Kantar, qui purge plusieurs peines de prison à perpétuité pour avoir tué en Israël trois personnes -un homme, sa fille de quatre ans et un policier-en 1979. Les chefs du Mossad et du Shin Bet, les services de renseignement israéliens, se sont opposés à l’échange approuvé au contraire par le chef d’état-major de l’armée.

Aux termes de l’échange négocié avec la médiation de l’Allemagne, Hassan Nasrallah a également affirmé qu’il fournirait des informations sur le sort de l’aviateur Ron Arad, porté disparu depuis le crash de son avion au Liban en 1986. Un médiateur allemand nommé par les Nations unies doit arriver d’ici deux jours au Liban pour recevoir un rapport détaillé sur le sort d’Arad, a indiqué Nasrallah.

Cet accord avec le Hezbollah a suscité un vif débat en Israël. L’opinion est partagée entre la doctrine de Tsahal consistant à tout mettre en oeuvre pour récupérer un soldat tombé sur le champ de bataille ou aux mains de l’ennemi, et l’énorme concession que représente la libération d’un terroriste condamné tel que Samir Kantar.

S’exprimant par visioconférence depuis Beyrouth, Hassan Nasrallah a déclaré que les négociations avaient « longues, dures et compliquées », et a qualifié l’accord de « nouvelle victoire » pour le Liban, où le Premier ministre Fouad Siniora a évoqué un « succès national ».

Israël recevra également les dépouilles de soldats tués au Liban, et restituera en échange plusieurs dizaines de corps, ainsi que plusieurs prisonniers palestiniens.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :