Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Paris a précédé Washington et récompense Damas par la normalisation des relations entre les deux pays

Posted by jeunempl sur juin 5, 2008

Plusieurs obstacles entravent la formation du gouvernement et la question de la sécurité vient s’ajouter aux complications

(Tayyar.org)

Nicolas Sarkozy - Président françaisLe Liban est-il retombé dans le cercle de l’internationalisation américano européenne de sa crise, ce qui pousserait les adeptes de l’arabisation à rappeler les arabes et les qataris à intervenir dans la formation du gouvernement et le rétablissement de la sécurité à Beyrouth ?

Cette question s’est imposée suite à la précipitation du président Sarkozy dans la normalisation des relations entre la Syrie et la France. La Syrie a facilité la résolution de la crise libanaise, principale condition posée par Sarkozy pour la normalisation des relations, en récompense le président français s’est pressé d’envoyer des délégations françaises en Syrie. Un émissaire français de haut niveau devrait se rendre très prochainement en Syrie et il porterait une invitation au Président Asad pour visiter Paris.

Le président Sarkozy voudrait également battre le fer libanais pendant qu’il est chaud. Il s’est en effet pressé de se rendre à Baabda, dans le cadre d’une course européenne en direction du Liban, à la tête d’une importante délégation française qui comprend le premier ministre français, la ministre de l’intérieur, le ministre de la défense et les chefs de partis ainsi que des hommes d’affaires et une un large bouquet de journalistes. Cette visite dépasse son cadre protocolaire et outre son principal objectif qui est de féliciter le président libanais pour son élection elle serait également une façon exagérée de montrer les liens traditionnels qui lient la France au Liban.

Cette précipitation française de se rendre à Beyrouth avant même la constitution du nouveau gouvernement prévue par l’accord de Doha, ne semble pas plaire aux américains ce qui compliquerait le processus de formation du nouveau cabinet. Ceci a été soulevé par certaines informations dans les médias qui parlent de la volonté de Washington à vouloir faire attribuer à Elias El Murr le ministère de la défense comme condition principale pour aider l’armée libanaise. C’est ce qui aurait motivé la déclaration de Michel Sleiman que « seul l’intérêt national fait pression sur Baabda ».

Washington a appelé Tel Aviv à ralentir les négociations de paix avec Damas et a rouvert le dossier du nucléaire par le biais de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique appelant Damas à la coopération. Ces deux démarches seraient un message clair à Paris de devoir retarder sa récompense à Damas, cette première a d’ailleurs reconnu sa précipitation. Dans le même contexte la visite du président syrien à Baabda pour démarrer les relations diplomatiques entre les deux pays, ne semble plus d’actualité.

Parallèlement à ce croisement franco américain, la question de la sécurité intérieure refait surface suite à l’incident de l’ambassade du Koweit où des hommes armés ont tiré sur Imad Zaghloul qui appartient au courant Al Mustaqbal. Cet incident a été exagéré dans certains médias au point d’être considéré comme un problème qui concerne la sécurité de Beyrouth qui fait partie de l’accord de Doha. Le courant Al Mustaqbal devra donc suspendre sa participation à la formation du nouveau cabinet, on parle également de demander l’aide du Qatar et des pays arabes ce qui fait penser à l’appel de certains à l’arabisation de la sécurité au Liban. Ceci a suivi les deux incidents de Abda à Akkar et du quartier Taamir dans le camps de Ain el Helwe ainsi que plusieurs allusions du parti du 14 mars au manque de sécurité à Beyrouth et à une éventuelle reprise des attentats, ceci ne facilite pas le processus de formation du nouveau gouvernement et le cabinet de Siniora reste donc un cabinet d’expédition des affaires courantes jusqu’à nouvel ordre.

Le premier ministre poursuit ses efforts pour former son gouvernement. il n’a néanmoins pas encore réussi à surmonter tous les obstacles et notamment au sein de son parti, même si certains ministères ont été réglés, l’opposition quant à elle ne semble pas représenter un quelconque obstacle au processus et aucun nom n’a encore été communiqué. Ce qui pousse Siniora à déclarer que le processus avance mais nécessite du temps. Le président du conseil Nabih Berri, a quant à lui promis que l’incident sécuritaire près de la cité sportive sera traité de manière à ce qu’il ne se transforme pas en obstacle à la formation d’un gouvernement d’unité nationale.

Le président de la république : Seul l’intérêt du pays fait pression sur Baabda. Nous combattrons la corruption et dévoilerons les impliqués.

Siniora : Nous avançons et la position du parti Al Mustaqbal sera traitée.

Gemayel : Aoun et ses alliés demandent les mêmes ministères. Le cabinet sera formé avant l’arrivée de Sarkozy.

L’émissire du premier ministre britannique : La grande Bretagne se réjouit de l’accord de Doha et soutien le nouveau gouvernement.

Omar Karami : Appelle à annoncer le nouveau cabinet dans les plus brefs délais.

Ibrahim Kannan : Il n’y aura pas de ministères nominatifs. Les chrétiens sont sur le chemin du recouvrement de leurs droits.

Une Réponse vers “Paris a précédé Washington et récompense Damas par la normalisation des relations entre les deux pays”

  1. Samy Chbeir said

    hahahahahahahaha comme récompense, Sarkousy offre un visite à Assad pour visiter Paris hahaha lol haide mni7a l nekte hehe! j’ai failli recraché le gateau que je mangeais lol hehe!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :