Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

De nouveaux combats dans les zones druzes

Posted by jeunempl sur mai 11, 2008

(RFI – Paul Khalifeh)

Prince Talal ArslanAlors que le calme était revenu à Beyrouth, de nouveaux combats ont éclaté dimanche dans le nord du pays et au sud-est de Beyrouth, dans des villages druzes de la montagne du Chouf. Une trentaine de localités ont connu dimanche des combats violents à l’artillerie lourde. Des partisans du chef druze Talal Arslan se sont opposés à ceux de Walid Joumblatt, l’un des chefs de la majorité. Dans un discours retransmis à la télévision, Walid Joumblatt a appelé à la fin immédiate des violences. Il compte aussi s’en remettre au chef de l’armée, Michel Sleimane, pour que les militaires reprennent le contrôle de la zone car le développement des combats est inquiétant. Des hommes de Walid Joumblatt rendent progressivement les armes à leurs assaillants qui progressent sur le terrain.

La crise qui sévit au Liban depuis mercredi connaît un développement spectaculaire et dramatique. Pour la première fois, des combats à l’artillerie lourde – au mortier, aux roquettes – ont eu lieu ce dimanche dans le fief du chef druze de la majorité, Walid Joumblatt.

On assiste à une progression rapide des forces de l’opposition, composées essentiellement des partisans du rival druze de Walid Joumblatt : l’émir Talal Arslan, du Parti syrien national social, qui est un parti libanais bien que son nom ne l’indique pas, et des partisans d’un chef druze de l’opposition, Wiam Wahhab. Ils sont actuellement en progression dans les différentes régions de la « montagne druze » et sont arrivés par la localité de Baakline à moins de cinq kilomètres du palais de Moukhtara, le palais historique de Walid Joumblatt.

Walid Joumblatt est intervenu à la télévision pour annoncer ce qui semble être une reddition. Il annonce que la montagne druze est désormais sous le contrôle de son rival, l’émir Talal Arslan, et sous le contrôle de l’armée libanaise. Mais malgré cette intervention télévisée, les combats se poursuivent avec violence dans les différents villages.
On assiste à des combats dans plus de 30 localités, où les forces de l’opposition sont en train de progresser, et où les partisans de Walid Joumblatt, membres du Parti socialiste progressiste, sont en train de reculer. Dans certaines régions, ils ont commencé à se rendre aux forces de l’opposition. Il s’agit donc d’un développement extrêmement grave dans la crise libanaise qui a éclaté il y a cinq jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :