Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Le Liban, en pleine crise politique, marque le 33e anniversaire de la guerre

Posted by jeunempl sur avril 13, 2008

(AFP)

Canons coulés dans du béton - LibanDes centaines de Libanais ont manifesté à Beyrouth dimanche pour dire leur refus d’un nouveau conflit, à l’occasion du 33e anniversaire de la guerre civile dans leur pays plongé dans une grave crise politique.

Des partisans de l’opposition, qui campent en signe de protestation depuis 16 mois devant le siège du gouvernement du Premier ministre Fouad Siniora, ont retiré les barricades pour permettre aux manifestants de circuler.

« Maintenant que nous avons pu passer à travers une barrière en place depuis plus d’un an et demi, j’espère que cela est un premier pas en vue de faire tomber les barrières entre tous les Libanais », a dit Hussein Hjeij, 54 ans.

Le blocage politique entre le gouvernement issu de la majorité parlementaire antisyrienne et l’opposition, a provoqué un vide à la tête de la présidence de la République depuis novembre 2007 et suscité des craintes d’un retour au conflit armé.

« Nous voulons annoncer que nous sommes contre la guerre civile et contre le sectarisme », a dit l’un des manifestants, Mohammed Khatib, 56, confiné dans sa chaise roulante après des blessures reçues durant la guerre civile qui a éclaté le 13 avril 1975 et pris fin en 1990.

Les manifestants ont marché le long de la ligne de démarcation qui avait divisé la capitale libanaise en secteur chrétien et secteur à majorité musulmane pendant cette guerre dévastatrice qui a fait plus de 100.000 morts.

« Je voudrais juste savoir s’il sont morts »! lance Fayrouz Chahine, dont les quatre fils et époux avaient été enlevés et sont portés disparus depuis le 18 septembre 1982.

« Nous en avons assez. Nous ne voulons pas de guerre », a-t-elle ajouté, retenant ses larmes.

Les manifestants ont ensuite planté un olivier, symbole de la paix, dans le Jardin du pardon, situé dans le centre-ville.

« Nous traversons une phase où notre société ressent être en danger », a dit l’un des organisateurs de la marche, Melhem Khalaf. « Il s’agit d’un tournant pour la société civile libanaise ».

Selon lui, tous les journaux libanais doivent paraître lundi avec un seul titre: refus de la guerre et appel à l’unité et la paix.

Des concerts et des forums de dialogue sont prévus pendant toute la semaine pour marquer cet anniversaire et appelé à l’unité des Libanais.

2 Réponses to “Le Liban, en pleine crise politique, marque le 33e anniversaire de la guerre”

  1. Nicolas said

    Même si la date est d’une triste mémoire pour l’ensemble du Liban , il est dommage que le 13 avril 2008 ne démontre pas de mobilisation particulière de la classe politique. Le Liban souffre de laisser échapper toutes ces occasions de pouvoir enfin se retrouver.

  2. jeunempl said

    Nicolas, merci pour ton commentaire.

    En effet, la classe politique a beaucoup de mal à se mobiliser pour un tel évènement. Et comment pourrait-elle le faire puisqu’elle compte dans ses rangs les plus grands criminels de cette guerre?

    Le jour où toutes ces personnes seront jugées et punies pour leurs actes odieux, alors toute la population pourra faire son deuil et commémorer ce jour sans aucune arrière-pensée.
    En attendant, rien ne nous indique que ces mêmes criminels ne vont pas nous replonger dans une guerre d’intérêts à la fois religieux et féodaux…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :