Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Wajdi Mouawad sera l’artiste associé du Festival d’Avignon en 2009

Posted by jeunempl sur mars 21, 2008

(La Presse Canadienne)

Wajdi MouawadWajdi Mouawad, qui présentera sa nouvelle pièce « Seuls » cet été au Festival d’Avignon, en sera l’artiste associé en 2009. Venant d’un des plus grands rendez-vous théâtraux du monde, il s’agit indéniablement d’une immense marque de reconnaissance.

La nouvelle a été annoncée cette semaine à Paris à l’occasion du dévoilement de la programmation de l’édition 2008 par les codirecteurs de la manifestation, Hortense Archambault et Vincent Baudriller.

La formule de « l’artiste invité » a été instituée à Avignon en 2004. Mouawad succèdera dans cette fonction à des créateurs aussi importants que l’Allemand Thomas Ostermeier, le Flamand Jan Fabre, le chorégraphe français d’origine hongroise Josef Nadj, le Français Frédéric Fisbach et l’Italien Romeo Castellucci.

Auteur, metteur en scène, comédien et directeur artistique du Théâtre français du Centre national des Arts, Wajdi Mouawad ne décidera pas de la programmation de la 63e édition du festival d’Avignon, mais il en sera l’inspirateur.

Sa tâche consistera essentiellement à parler avec les deux directeurs non seulement de ses propres créations, mais aussi de sa démarche, de ses questionnements, ses influences, ses lectures, ses enthousiasmes, voire de ses détestations. Il devra par ailleurs présenter « au moins une création originale », à laquelle il réfléchit déjà.

« L’artiste invité est un lieu d’infusion, a expliqué Wajdi Mouawad à La Presse Canadienne. Hortense et Vincent sont venus à Montréal il y a deux semaines. Nous allons sans doute aller au Liban ensemble. Nous parlons beaucoup, je leur écris, nous nous interrogeons. C’est quoi raconter une histoire? C’est quoi la place des émotions? C’est quoi la beauté? »

« Extrêmement libre de parler », d’autant qu’il ne choisit pas lui-même les spectacles ni les créateurs qui seront invités dans l’ancienne Cité des papes, l’artiste associé est donc là pour donner une couleur singulière au festival, pour le marquer de son empreinte. Dans le cas de Mouawad, cela veut dire réfléchir encore et toujours aux questions qui, de « Littoral » à « Forêts », habitent toute son oeuvre: la place de l’Homme dans le monde, la place du texte dans le théâtre, l’identité, l’exil, la guerre.

« Je ne sais pas comment ça va les inspirer ni les influencer, reconnaît-il. Et c’est extrêmement excitant. »

Les organisateurs du festival ont par ailleurs confirmé que « Seuls », le nouveau spectacle solo de Wajdi Mouawad, sera à l’affiche de 62e édition en juillet prochain. Créée récemment à Chambéry, la pièce a été encensée par Le Monde, qui a vu dans l’écriture de Mouawad le « goût indéniable de l’absolu ».

En 1998, Wajdi Mouawad avait monté « Littoral » à Avignon. En 2009, il y reviendra donc pour une troisième fois, cette fois par la grande porte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :