Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Moussa optimiste à l’issue de la réunion avec Aoun, Gemayel et Hariri

Posted by jeunempl sur janvier 17, 2008

(Libnanews)

Amr MoussaA l’issue de la rencontre quadripartite qui s’est tenu cet après-midi au Parlement et qui a duré plus de trois heures et demi entre le chef suprême du parti des Kataëb l’ancien président de la République M. Amine Gemayel, le chef du bloc de la Réforme et du Changement le général Michel Aoun, le chef du Courant du Futur cheikh Saad Hariri ainsi que le secrétaire général de la Ligue Arabe, ce dernier s’est adressé à la presse en indiquant qu’il se permet d’espérer un prochain règlement de la crise au Liban.

M. Amr Moussa a affirmé que les participants à la réunion se sont mis d’accord sur plusieurs points, mais qu’il reste quelques sujets sur lesquels chacun des participants se doit de mener des négociations avec son bloc et le camp qu’il représente.

Signalant qu’une prochaine réunion similaire à celle d’aujourd’hui se tiendra à son retour au Liban après avoir visité la capitale syrienne où il mènera des pourparlers avec les figures syriennes dans le but du règlement de la crise au pays des cèdres, le secrétaire général de la Ligue Arabe n’a pas voulu donner plus de détails sur le déroulement de la rencontre de ce jeudi, réitérant le désir de la Ligue de voir une issue à la crise politique qui paralyse le Liban depuis plus d’un an, empêchant la tenue du scrutin présidentiel.

Cependant, certaines déclarations faites à la presse, notamment l’agence de presse Reuters, par des officiels qui ont préféré garder l’anonymat, la rencontre quadripartite de cet après-midi a traité de sujets superficiels sans entrer dans le cœur du problème de la crise libanaise.

Faute d’accord entre les deux camps rivaux de la majorité et de l’opposition sur l’amendement constitutionnel et notamment sur la formation du prochain gouvernement à l’issue de l’élection du chef de l’armée le général Michel Sleimane à la présidence, le Liban est plongé depuis le 24 novembre dans un vide constitutionnel, ce qui crée une instabilité politique, économique et sécuritaire, avec les attentats qui se succèdent, le dernier en date visant un véhicule appartenant au personnel de l’ambassade américaine, et qui a coûté la vie à trois civils libanais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :