Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Attentat contre un véhicule américain à Beyrouth

Posted by jeunempl sur janvier 15, 2008

(Le Figaro)

Attentat à Beyrouth le 15-01-2008 Au moins quatre morts. C’est le bilan provisoire de l’explosion d’une bombe, mardi après-midi près de Beyrouth, au passage d’une voiture de l’ambassade des Etats-Unis. L’attentat a eu lieu dans la banlieue nord de la capitale libanaise, dans le quartier à majorité chrétienne de Dora-La Quarantaine.

Selon le porte-parole du département d’Etat, Sean McCormack, qui s’exprimait depuis Washington, l’explosion a causé la mort de quatre Libanais, résidents de Beyrouth (les officiels libanais évoquent quatre victimes). Le chauffeur du véhicule, libanais également, a été «légèrement blessé». Le seul autre passager de la voiture, un employé non-américain de l’ambassade, est indemne. En revanche, un ressortissant américain qui passait par là a été blessé par l’explosion, selon Sean McCormack. Les services de sécurité libanais ont évoqué le chiffre de 26 blessés. Sans confirmer que ce soit le véhicule américain qui ait été la cible de l’attentat, le porte-parole du département d’État a qualifié l’explosion d’«acte terroriste».

Les images de la télévision libanaise ont montré plusieurs voitures endommagées, dont un 4X4 aux vitres teintées, similaire à ceux qu’utilisent les personnels diplomatiques américains. Un épais nuage de fumée était visible s’élevant au-dessus de la capitale, près de la côte méditerranéenne.

Des agents du Bureau de la sécurité diplomatique du Département d’Etat vont participer à l’enquête avec les Libanais, et l’ambassade a décidé de revoir ses règles de sécurité. L’attentat est intervenu peu avant une réception de départ pour l’ambassadeur Jeffrey Feltman, qui se déroulait à l’hôtel Phoenicia, sur le bord de mer.

Les Etats-Unis souvent visés à Beyrouth

Les Américains ont souvent été pris pour cible à Beyrouth dans l’histoire tourmentée du pays. En 1983, au moins 17 Américains, dont de hauts responsables de la CIA, perdaient la vie lors d’un attentat à l’ambassade. La même année, 241 Marines étaient tués dans un attentat au camion piégé contre leur base à l’aéroport de Beyrouth. En septembre 1989, Washington rapatriait tous ses diplomates, ne rouvrant son ambassade qu’en 1991.

L’attentat survient alors que le président américain George W. Bush est en tournée dans la région, la première de sa présidence. Le président américain se trouve actuellement en Arabie saoudite et se rendra mercredi en Egypte pour la dernière étape de son périple. La secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, a exprimé son «indignation» après l’attaque. Une attaque également condamnée par Londres et Paris.

Le dernier attentat à avoir frappé la capitale libanaise remonte au 12 décembre, dans le quartier de Baabda. Premier à frapper l’armée libanaise, il avait coûté la vie au général François Hajj et à deux autres personnes. Le général Hajj, chef des forces opérationnelles, était pressenti pour succéder au général Michel Sleimane à la tête de l’armée du Pays du Cèdre si celui-ci fini par être élu à la présidence libanaise. Le pays est en effet plongé dans une grave crise politique et est privé de président depuis le 24 novembre, après l’expiration du mandat du prosyrien Emile Lahoud.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :