Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘université’

Le défi de la formation aux métiers du secteur pétrolier

Posted by jeunempl le mars 1, 2014

Le Commerce du Levant – Mona E. Sukkarieh

Cours - Pétrole et gazLes compagnies qui obtiendront des licences d’exploration et de production au Liban seront tenues d’embaucher des citoyens libanais à hauteur de 80 % de leurs effectifs. Il s’agit là d’un objectif ambitieux, inscrit dans le règlement régissant les activités pétrolières offshore. Cela pose un défi non seulement aux compagnies pétrolières mais aussi aux autorités libanaises et aux universités et aux instituts de formation professionnelle et technique dont les cursus et programmes actuels ne répondent pas aux besoins anticipés du marché du travail.

Étant donné la proximité du Liban des pays du Golfe riches en hydrocarbures, plusieurs universités libanaises proposaient depuis des années déjà aux étudiants des diplômes pétrole et gaz leur permettant de faire carrière dans ces pays. Mais ces programmes sont loin d’être suffisants. On s’attend désormais à ce que ces universités et centres de recherche anticipent la possible découverte de ressources offshore et le développement d’un secteur pétrolier au Liban pour offrir aux jeunes Libanais un choix plus large et un enseignement plus complet ainsi que des installations et des équipements plus modernes. Après une période d’hésitation, l’année 2013 a vu un certain nombre d’universités introduire de nouveaux programmes d’études et de formation pour accompagner l’émergence éventuelle d’une industrie pétrolière dans le pays.

Les étudiants qui ont l’intention de suivre l’un ou l’autre de ces programmes seront sur le marché dans quatre à cinq ans. Mais ces futurs diplômés n’auront aucune expérience professionnelle. Pendant les premières années, les Libanais formés à l’étranger seront donc avantagés. Il faudra donc les encourager à retourner travailler dans leur pays en leur proposant des conditions séduisantes.

Parallèlement aux programmes académiques, une attention particulière devrait être accordée à la main-d’œuvre locale peu qualifiée, un sujet jusque-là négligé. Des programmes de formation sont à l’étude. Une Lire la suite »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Loi électorale : Waël Kheir est le père du projet orthodoxe

Posted by jeunempl le janvier 26, 2013

L’Hebdo Magazine – Julien Abi-Ramia

Wael Kheir - militant des droits de l'HommeLa proposition de loi, présentée par la Rencontre orthodoxe, n’a pas été enfantée par l’ancien député Elie Ferzli, encore moins par les cadres du 8 mars ou par Rustom Ghazalé. En réalité, elle a été remise au goût du jour par un professeur d’université, militant des droits de l’homme, Waël Kheir.

Waël Kheir n’a rien d’un politicien rompu à la castagne. Il n’a aucun fief à défendre, aucune campagne à mener, aucun électeur à séduire. Cet homme trapu et jovial, à la moustache bien fournie, a un parcours reconnu par l’ensemble du tissu associatif du pays. Oui, ce professeur à l’Université américaine de Beyrouth (AUB) est un militant, mais un militant des droits de l’homme. Une façon de brandir le flambeau de son oncle Charles Malek, un des rédacteurs de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Il dirige la très active Fondation des droits de l’homme et du droit humanitaire (FDHDH). Le champ d’action de la fondation se veut très large. Elle est active sur le front des détenus libanais en Syrie, sur celui de la liberté des journalistes et sur celui de l’état déplorable des prisons libanaises, autant de sujets qui défient les droits de l’homme. C’est cet homme qui a pensé et rédigé la proposition de loi promue par la Rencontre orthodoxe.

Lorsqu’on évoque le débat autour de sa proposition, il sourit. D’abord pour souligner de manière sarcastique les épithètes qui lui ont été adossées par ses détracteurs. Qualifier son projet de «loi Rustom Ghazalé», lui qui a goûté aux geôles de la tutelle syrienne, est un peu fort de café. Ensuite pour regretter qu’elle ait été détournée de son objet.

Waël Kheir rappelle qu’il a présenté ce projet, il y a plus de sept ans, lorsqu’il œuvrait au sein du Rassemblement libanais orthodoxe (RLO). Il a même été remis par l’avocat Lutfallah Khlat sur Lire la suite »

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le général Aoun félicite les étudiants de l’USJ: Votre vitalité me rassure quant à l’avenir du Liban

Posted by jeunempl le novembre 22, 2012

D.CH & V.MW – ANI

Les étudiants qui ont remporté les élections estudiantines de l’université Saint-Joseph, ont rendu visite au chef du bloc du "Changement et de la Réforme", le député Michel Aoun.

M. Aoun a félicité ses hôtes, "dont la vitalité a permis de ressusciter l’esprit de lutte parmi les jeunes universitaires".
"La vitalité que j’observe ces jours-ci au sein des universités, me rassure sur l’avenir du Liban", a-t-il indiqué.
"Ceux qui adoptent un discours partisan au Liban, privent l’autre d’adopter des choix politiques différents. Ceux-là ne peuvent être de bons citoyens", a-t-il ajouté.

"Le Liban est actuellement encerclé par le feu… Le bassin méditerranéen témoigne de crises en Tunisie, en Lybie, en Egypte, à Gaza, en Israël et en Syrie. Tous ces pays ont perdu leur stabilité. Mais le discours sage que notre parti politique adopte au Liban, a préservé la stabilité de notre patrie, sinon elle aurait été une scène où le conflit l’emporte", a-t-il expliqué.

"Notre peuple respecte la liberté de croyance et le droit à la différence. Il respecte l’autre et l’accepte. Mais nous ne pouvons accepter ceux qui ne tolèrent pas la différence, d’où notre refus des mouvements extrémistes, lesquels Lire la suite »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Jeux Olympiques – Londres 2012: A la découverte de… Mona et Zain Shaito (escrime – catégorie fleuret)

Posted by jeunempl le juillet 24, 2012

MPL BelgiqueMohamad Ezzedine – RPL France

Mona Shaito

Nom: Mona Shaito

Discipline: Fleuret individuel

Age: 18 (12/05/1994)

Taille: 152 cm

Poids: 52 kg

Palmarès

- 2012 : Médaille d’or des qualifications asiatiques pour les JO au Japon (2012)
- 2011 :
Médailles d’or et d’argent aux championnats d’Asie juniors
Médaille d’or aux Jeux olympiques juniors aux Etats-Unis
Médaille de bronze en Coupe du Monde d’escrime en France
Quatre médailles d’or aux championnats des nations arabes aux EAU

Qui est Mona Shaito?

Malgré son très jeune âge, Mona Shaito ne sera surement pas à prendre à la légère lors de ces 30è Jeux olympiques de l’ère moderne. A à peine 18 ans, elle possède déjà un palmarès remarquable et non moins admirable qui ferait pâlir d’envie beaucoup de ses ainés. Médaillée de bronze de la Coupe du Monde d’escrime l’an dernier en France, la Libanaise s’offre le luxe de Lire la suite »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Alain Marsaud, candidat UMP des Français de l’étranger : « Nous défendons le système égalitaire »

Posted by jeunempl le mai 20, 2012

Propos recueillis par Cyril Fourneris – L’Hebdo Magazine

Alain Marsaud est le candidat de l’UMP pour la Xe circonscription des Français de l’étranger aux élections législatives du 3 et 17 juin. Il explique son programme.

Vous avez déjà été député à deux reprises en métropole. Menez-vous cette campagne de la même manière que les autres?

En Haute-Vienne, je pouvais faire campagne à vélo! Il y avait une forme d’unicité dans les revendications. Cette circonscription couvre 49 pays, où vivent des Français qui ont des préoccupations différentes. Il faudra effectuer un travail de terrain colossal pour être à leur service.

Comment pouvez-vous répondre aux attentes des Français du Liban?

La spécificité de l’UMP, c’est que nous avons des forces politiques présentes dans pratiquement tous les pays de la circonscription. Au Liban, nous avons mis en place la chaîne de solidarité de l’UMP au consulat de France, où ma suppléante Fabienne Blineau-Abiramia tient une permanence. Sans empiéter sur les compétences diplomatiques, nous Lire la suite »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un dispensaire juridique pour les défavorisés

Posted by jeunempl le avril 25, 2012

Le Commerce du Levant

L’Université Saint-Joseph (USJ) ouvre en octobre prochain un dispensaire juridique pour apporter conseils et soutien aux Libanais qui n’ont pas les moyens de réaliser certaines démarches juridiques par eux-mêmes.

L’ouverture de ce dispensaire juridique est une première au Liban. Initiée par les membres de l’Opération 7e Jour, une association qui réunit les facultés et institutions de l’USJ, l’Hôtel Dieu de France et le pôle technologique de Berytech depuis juillet 2006, cette nouvelle structure entend répondre à un double objectif. D’une part, aider les Libanais dans leurs démarches administratives et les conseiller juridiquement. D’autre part, former les étudiants de droit avant leur stage au barreau en les impliquant comme bénévoles dans le projet.

« Beaucoup de Libanais n’ont tout simplement pas les moyens de consulter un professionnel du barreau. D’autres craignent de n’être pas reçus par un avocat, leur dossier n’étant pas suffisamment porteur. Nous souhaitons les aider à dépasser ces barrières afin d’entreprendre leurs démarches plus sereinement », explique Leïla Rizk, de la faculté de droit et de sciences politiques.

Cette aide juridictionnelle ne concernera que les cas « simples », comme des litiges liés au loyer, une séparation de biens entre époux, voire Lire la suite »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le CPL rafle la mise à l’USJ

Posted by jeunempl le novembre 4, 2011

BM – L’Orient le Jour

La longue journée électorale d’hier s’est terminée à l’USJ sur une victoire écrasante du Courant patriotique libre  (CPL), un exploit qui restitue au parti orange une gloire récemment perdue au sein de l’université.

C’est fait. La machine électorale du CPL et des ses alliés de ses aliés a réussi à imposer une lourde défaite aux forces du 14 Mars, hier, à l’USJ. Les élections se sont déroulées sans problème sous l’observation de l’Association libanaise pour des élections démocratiques, mis à part quelques incidents mineurs survenus au campus de la rue Huvelin où l’atmosphère était des plus tendues.

Au total, 10 facultés pour le CPL contre 3 pour le 14 Mars, et 2 pour les indépendants. Les résultats se présentent comme suit : victoire du CPL contre le 14 Mars à l’ESIB (8 pour 7), à la faculté des sciences (9 pour 6), à l’Institut national de la communication et de l’information (7 pour 1), à la faculté de médecine (12 pour 6), en pharmacie (8 pour 7), en médecine dentaire (7 pour 5 et 1 candidat indépendant), en nutrition (10-0), en laboratoire (6 pour 2), et en gestion (8 pour 7).

Le 14 Mars a en revanche remporté une victoire au centre de Zahlé (8-0), à Saïda, en sciences infirmières (5 pour 3), à l’École de Lire la suite »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Basketball – Ghassan Sarkis : On ne mérite pas toutes les critiques qui se sont abattues sur nous

Posted by jeunempl le octobre 5, 2011

(L’Orient le Jour)

L’Orient-le-Jour : Cette sixième place aux championnats d’Asie est-elle satisfaisante ou vous vous attendiez à mieux ?

Ghassan Sarkis : Sincèrement on ne pouvait espérer mieux avec cette sélection B qui avait fait le voyage en Chine pour y affronter les meilleures équipes asiatiques, qui en plus alignaient leurs meilleures formations. Les absences conjuguées de Fady el-Khatib, Joe Vogel, Sabah Khoury, Ali Mahmoud, Élie Rustom, Roy Samaha et Ali Haïdar pour des raisons différentes nous ont porté préjudice et nous ont obligés à revoir nos ambitions à la baisse. Mais je ne cherche pas d’excuses, c’est une équipe jeune qui a fait le voyage et elle s’est avérée prometteuse, exception faite de quelques joueurs que je ne vais pas citer, mais qui n’ont pas été à la hauteur… Ceux-là en tout cas ont dit définitivement adieu à la sélection. Mais, malgré tout, ça s’est joué à peu de choses ; en fait, si on avait remporté la rencontre face à Taipeh, match qu’on avait perdu de justesse et qui était largement à notre portée, on aurait évité la Chine en quart de finale et affronté les Philippines et, en cas de victoire, la Jordanie en demie… Je pense que dans ce scénario, on se serait retrouvé en finale et là, personne n’aurait parlé de crise et tout le monde nous aurait encensés…

Justement, pourquoi toutes ces absences des joueurs-clés ? Et si c’est pour rajeunir l’effectif, une période de transition n’aurait pas été préférable ?

Ce n’est pas de gaieté de cœur que je m’étais passé des cadres de l’équipe. Des circonstances exceptionnelles ont dicté mes choix car la plupart des absents étaient blessés, à l’instar de Ali Mahmoud qui souffre du dos, d’Élie Samaha qui ne s’est toujours pas remis d’une blessure contractée en fin de saison dernière, et de Roy Samaha qui est touché à l’œil depuis le voyage au Qatar. Quant à Fady el-Khatib, il a déjà affirmé et réaffirmé, avec force et depuis longtemps, qu’il ne veut plus entendre parler de la section… Après Lire la suite »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Syrie : Quand Amina n’était qu’un Homme…

Posted by jeunempl le juin 13, 2011

Frenchy – Libnanews 

Le mystère sur l’identité d’Amina, blogueuse soit-disante enlevée le 6 juin dernier, est levé. Il ne s’agirait, ni plus ni moins, d’un certain Tom MacMaster, résident d’Edimbourg, comme un site d’information israélien l’a relevé via l’adresse Ip qui intervenait régulièrement sur des articles concernant des personnalités israéliennes sur Wikipedia.

As days go by, more and more details emerge on the backstage workings of the Gay Girl in Damascus blog, the author of which was ostensibly "disappeared" in Damascus last week. The website Lezgetreal, which played a key role in the establishment and early fame of the blog, published the two IP adresses from which "Amina" logged on to the site (h/t commenter Louise). The same adress was found by Googlesome readers to have been used in the editing of several Wikipedia articles, including one on an incident at Edinburgh University involving israeli diplomat Ishmael Khali, another on Martin of Tours, which could mean the author is a politically active Medieval History student at Edinburgh.

Il existait déjà des inconsistances notoires dans le récit de l’enlèvement, comme le fait que le véhicule des ravisseurs supposés arbore un autocollant de Bassel el Assad, enfant terrible et notoirement sanguinaire de feu Hafez el Assad – il devait même lui succéder à la tête du régime syrien – mais décédé en 1994, officiellement dans un accident de voiture et qui pourrait être en réalité un attentat.

"One of the men then put his hand over Amina’s mouth and they hustled her into a red Dacia Logan with a window sticker of Basel Assad. The witness did not get the tag number. She promptly went and found Amina’s father."

Ce récit m’avait fait douter dès l’origine, estimant que ces derniers auraient plutôt mis l’autocollant d’un membre « vivant » de la famille Assad, en l’occurrence Bachar el Assad ou son frère, Maher el Assad. Des commentateurs israéliens avaient d’ailleurs relevé cette incohérence, estimant le récit faux, y voyant plutôt l’œuvre d’opposants libanais au régime syrien, se remémorant sous des airs romantiques des récits de la guerre civile libanaise. L’auteur de ce blog aurait peut-être dépassé par l’ampleur de la supercherie, inventant « pour tuer le personnage », une histoire d’enlèvement, voir cherchant un moyen maladroit de s’en sortir, tout en ne n’exposant pas, blâmant ainsi le régime sanguinaire syrien.

Le premier doute sur l’identité réelle d’Amina est tout simplement en raison de la photographie supposée de la jeune femme – il s’agirait en réalité d’une londonienne d’origine croate, Jelena Lecic qui avait dénoncé l’utilisation de son portrait -, lançant une grande enquête sur la supercherie.

Toujours est-il que cette histoire puisqu’il ne s’agit désormais que d’une histoire avait amené une partie de la blogosphère libanaise et internationale notamment sur Facebook, à s’emparer de la cause d’Amina, comme le Blog Ami Beirut Spring, oubliant tout le recul que l’on se doit d’avoir concernant les informations circulant actuellement sur la situation réelle en Syrie.

Il faut dire que le récit d’Amina avait tout pour plaire: syrienne et sunnite qui fait face à la répression et lesbienne, ce qui permettait de convaincre l’opinion publique occidentale de la justesse d’une cause « moderne » et laïque. La construction d’une cause où le méchant était tout désigné.

Ce faux devrait cependant nous rappeler qu’il ne faut pas se saisir de tout et de n’importe quelle information sans recul qui sous-entend « Vérité ». D’autres récits sur la répression en Syrie, dont celle de Hamza, ce jeune syrien émasculé, pourraient être également des actes de supercherie selon d’autres sources, décrédibilisant les histoires réelles de la répression. Faut-il encore rappeler que la page Facebook Syrian National Revolution est tenue par des Frères Musulmans, opposants notoires et historiques de Bachar el Assad qui n’est certes pas un ange, mais on peut peut-être y voir une instrumentalisation – paraitre des anges face à un régime sanguinaire – au détriment de la vérité?

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

C’était au temps où le Liban rêvait de conquête des étoiles

Posted by jeunempl le mai 4, 2011

Isabelle Regnier - Le Monde

Qui se souvient des fusées spatiales libanaises ? Il y a deux ans, comme la plupart de leurs congénères, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, le couple de plasticiens-cinéastes qui s’est fait connaître pour avoir filmé Catherine Deneuve sur la frontière israélienne dans Je veux voir (2008), n’avaient jamais entendu parler de ces engins. Aujourd’hui, ils terminent un documentaire sur le programme spatial qui les fit naître au début des années 1960. Son titre : Une fusée dans l’espace, l’étrange aventure de la conquête spatiale libanaise.

L’histoire est étrange en effet, et passionnante. Elle renvoie à une époque lointaine, pleine d’espoir, celle du panarabisme triomphant, quand la croyance dans la science, dans le progrès, dans la solidarité tiers-mondiste, animait le monde en général, et le monde arabe en particulier. "C’était un moment où l’on pouvait croire dans le changement social, soutient Khalil Joreige. Nous, nous avons hérité d’une autre société."

Sous la houlette du scientifique Manoug Manougian, un Arménien né en Israël, une équipe de chercheurs de l’université Haigazian de Beyrouth a fait évoluer ses recherches sur la trajectoire vers un programme spatial. "C’étaient des rêveurs", estime Joana Hadjithomas. Après des débuts très artisanaux, les rapides succès de l’entreprise attirent l’attention de l’armée, puis de la nation entière, qui suit, galvanisée, les progrès de cette première fusée du monde arabe.

Peints en rouge, décorés d’un cèdre, les engins, dont les plus puissants atteignent Chypre, sont lancés le jour de la Fête de l’indépendance. Ils montent à la "une" des journaux, créent l’événement à la télévision. Le programme fait la fierté du pays jusqu’en 1967, quand les scientifiques de l’université Haigazian sont sur le point de créer un satellite.

Ce programme est arrêté net après la défaite arabe contre Israël, à la suite de "pressions internationales". Le panarabisme a entamé son déclin. La radicalisation contre l’Occident et le communautarisme ont pris le relais. Le monde arabe a changé de visage. Et si le programme avait continué ? La question sera posée dans le film à travers une petite uchronie en dessin animé.

A en croire Hadjithomas et Joreige, cette histoire de fusée a été largement oubliée. C’est un timbre qui a attiré leur attention, dans un livre de la Fondation arabe pour l’image, cette institution de Beyrouth qui archive depuis des années la mémoire visuelle du monde arabe. La fusée au Cèdre Lire la suite »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 40 autres abonnés

%d bloggers like this: