Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘sanctions’

Coup de tonnerre dans le foot libanais : Mahmoud Ali et Ramzi Dioub suspendus à vie

Posted by jeunempl le mars 1, 2013

(Tony Hayeck – L’Orient le Jour)

Football - Fédération libanaiseDes joueurs sanctionnés dans une affaire de matches truqués et de paris clandestins qui a secoué le monde du football international au cours des derniers mois.

Le Jordanien Fady Zoureykate, président de la commission d’enquête mandatée par la Fédération libanaise de football pour tirer cette affaire au clair, a organisé une conférence de presse hier dans les locaux de la FLF à Verdun, au cours de laquelle il énonça les conclusions auxquelles cette commission est parvenue, et ce à l’issue de plusieurs mois d’investigations, depuis le 26 décembre 2012 plus précisément (174 heures de travail effectif selon ses dires), et après audition de plus de 65 témoins, dont 18 dirigeants, 3 arbitres et 44 joueurs.

Zoureykate a divisé les peines et sanctions en trois catégories, selon le degré des responsabilités des joueurs et dirigeants mis en cause :

La première catégorie ne regroupe que deux joueurs, Mahmoud Ali, attaquant international évoluant au Ahed, et Ramzi Dioub, défenseur également international qui jouait dernièrement en Malaisie, ainsi qu’un dirigeant, Fady Fneich, ex-interprète du sélectionneur national, l’Allemand Theo Bucker : ils ont été lourdement sanctionnés en étant suspendus à vie de toute activité footballistique et contraints de payer une amende de 15 000 dollars américains… À noter que Dioub et Ali ont constamment et formellement nié depuis le début de cette enquête toute implication dans les faits qui leur sont reprochés…La deuxième catégorie regroupe également deux joueurs : le défenseur du Ahed Hadi Sahmarani et le milieu de terrain du Nejmeh Mohammad Jaafar : les deux ont écopé de Lire la suite »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Divergences au sein de la Ligue arabe sur des sanctions économiques à l’égard de la Syrie

Posted by jeunempl le novembre 27, 2011

RFI

Les ministres des Finances de la Ligue arabe, réunis ce samedi 26 novembre 2011 au Caire, ont élaboré une série de sanctions économiques contre la Syrie en raison de la répression violente excercée par le gouvernement syrien contre sa population. Mais ces sanctions qui devront encore être approuvées dimanche par les ministres des Affaires étrangères ne font pas l’unanimité.

Pour faire plier le régime syrien, la Ligue arabe pourrait décider de bloquer les transferts bancaires, de geler les avoirs syriens à l’étranger, de cesser toute coopération économique avec Damas. Mais, déjà, l’Irak juge impossible d’imposer de telles sanctions à la Syrie en raison de l’intensité des relations économiques entre les deux pays.

Le Liban, la Jordanie et l’Iran devraient également émettre des objections. En effet plus de la moitié des exportations syriennes vont vers les pays arabes dont l’Irak et le Liban. La Syrie importe des produits chinois mais aussi saoudiens et turcs.

La réticence de pays frontaliers de la Syrie, comme l’Irak ou le Liban à appliquer les sanctions, les rendraient largement Lire la suite »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La crise en Syrie a un impact sur les exportations libanaises

Posted by jeunempl le octobre 18, 2011

Le Commerce du Levant

La crise politique en Syrie a déjà un impact sur les exportations agricoles et industrielles libanaises, et indirectement sur le tourisme. Mais les perturbations économiques en Syrie pourraient aussi bénéficier à certains segments de l’économie libanaise.

« Les chambres frigorifiques de stockage des pommes de terre dans la Békaa sont pleines, les producteurs n’arrivent pas à écouler leurs marchandises », déplore Said Gédéon, directeur du département agricole de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Zahlé. L’exemple de la pomme de terre – l’un des produits agricoles les plus exportés par le Liban vers la Syrie et les pays arabes – illustre bien les difficultés des exportateurs agricoles libanais depuis la crise politique chez le voisin syrien. « La Syrie importait environ 30 000 tonnes de pommes de terre par an du Liban, cette année, on devrait arriver à 15 000 tonnes, car la demande intérieure syrienne a beaucoup baissé », affirme Ibrahim Tarchichi, président du syndicat des agriculteurs de la Békaa.

La deuxième saison de pommes de terre, qui commence en novembre, s’annonce problématique. Et d’autres productions, comme le raisin ou les pommes pourraient être touchées elles aussi.

La crise en Syrie a également des répercussions sur certains secteurs industriels, notamment le marché du ciment. Le Liban produit environ 6 millions de tonnes par an, dont environ 1,5 million sont exportées, essentiellement vers la Syrie, l’Irak et l’Egypte. La Cimenterie nationale exporte annuellement 700 000 tonnes de ciment sur les trois millions de tonnes qu’elle produit. La moitié des exportations se dirige traditionnellement vers la Syrie. « Depuis avril, nos exportations vers la Syrie, qui étaient de 100 000 tonnes par trimestre, sont tombées à 30 000 tonnes. La situation sécuritaire à Homs, passage obligé vers Damas et Alep, a compliqué le transport des marchandises. La demande syrienne s’est réduite, et la rareté des Lire la suite »

Posted in Economie, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Abstention du Liban lors du vote des sanctions contre l’Iran au Conseil de sécurité

Posted by jeunempl le juin 10, 2010

Xinhua

Le Liban a décidé de s’abstenir lors du vote mercredi au Conseil de sécurité de l’ONU sur un projet de résolution concernant l’imposition de nouvelles mesures de sanctions contre l’Iran en raison de son programme nucléaire, car les membres du gouvernement libanais n’ont pas pu se mettre d’accord à ce sujet, a expliqué mercredi le ministre libanais de l’Information Tarek Mitri.

Les membres du cabinet qui sont pour une abstention et ceux qui sont contre le projet de résolution sur les sanctions contre l’Iran sont à égalité, a indiqué M. Mitri.

La résolution impose un quatrième round de sanctions à l’encontre de l’Iran et a été adoptée mercredi par le Conseil de Sécurité, composé de 15 membres, par 12 voix contre Lire la suite »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nucléaire: le Conseil de sécurité de l’ONU s’apprête à sanctionner l’Iran

Posted by jeunempl le juin 9, 2010

AFP

Pour la quatrième fois en près de quatre ans, le Conseil de sécurité de l’ONU s’apprête à sanctionner l’Iran mercredi pour ses activités nucléaires suspectes mais, loin de céder, Téhéran a prévenu que dans ce cas il arrêterait de dialoguer avec les grandes puissances.

Un projet de résolution d’inspiration américaine, co-parrainé par le Royaume-Uni et la France avec le soutien de la Russie et de la Chine, doit être soumis à un vote lors d’une réunion à New York prévue à partir de 10H00 locales (14H00 GMT), selon l’ambassadeur du Mexique à l’ONU qui préside le Conseil.


L’adoption du texte ne fait aucun doute, les co-parrains étant certains de disposer des neuf voix nécessaires sur quinze. Brésil, Turquie et Liban ne devraient toutefois pas l’approuver, mais on ignore s’ils voteront contre ou s’ils s’abstiendront, selon des diplomates.
Il s’agira du quatrième train de sanctions depuis décembre 2006 contre l’Iran, soupçonné de chercher à se doter de l’arme atomique sous couvert d’un programme civil, ce que la République islamique dément.
Le texte onusien prévoit que Lire la suite »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La médiation d’Ankara sur le nucléaire iranien irrite les Etats-Unis et Israël

Posted by jeunempl le mai 27, 2010

AP

La Turquie irrite ses alliés américains et israéliens en contrariant les efforts diplomatiques pour renforcer les sanctions de l’ONU contre Téhéran. Sa médiation avec le Brésil sur le nucléaire iranien suggère également qu’Ankara pourrait chercher à accroître son influence internationale au détriment de son rôle de « pont » entre l’Orient et l’Occident.

En vertu d’un accord conclu le 17 mai avec la Turquie et le Brésil, l’Iran a accepté d’envoyer son uranium faiblement enrichi (3,5 en Turquie pour recevoir en échange du combustible enrichi à 20% destiné à son réacteur de recherche médicale de Téhéran. Mais cet accord ne rassure pas les Occidentaux, qui craignent de voir les Iraniens poursuivre leurs activités d’enrichissement d’uranium pour se doter de l’arme nucléaire, malgré les dénégations de Téhéran.

« La Turquie veut empêcher l’escalade des tensions avec l’Iran pour éviter d’en souffrir économiquement », explique Nihat Ali Ozcan, de l’Institut de recherche de politique économique à Ankara. « Elle cherche également à renforcer son image dans le monde musulman. »

L’administration Obama dit apprécier les efforts diplomatiques d’Ankara. Mais, alors que les Etats-Unis poussent à de nouvelles sanctions internationales contre l’Iran, l’accord avec Téhéran tombe mal pour les autorités américaines, également agacées par Lire la suite »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Baroud tient la loi électorale pour responsable de la corruption politique

Posted by dodzi le mars 25, 2009

Iloubnan.info

Ziad Baroud - Ministre de l'IntérieurBEYROUTH – Le ministre de l’Intérieur Ziad Baroud a déclaré lors d’une conférence de presse intitulée « Vers une stratégie nationale pour la lutte contre la corruption », mercredi, que « la culture de la corruption a augmenté en l’absence d’une autorité au Liban. »

Baroud a dit que la corruption ne concerne pas que l’administration publique, mais aussi le secteur privé. Il a ajouté que le comportement de l’administration au Liban avait connu une transition unique à l’époque du président Fouad Chehab, qui a diminué ensuite en raison de l’instabilité politique qui n’a pas permis de passage à des institutions étatiques.

Baroud a considéré que la corruption n’est pas secrète mais absolument visible puisque les corrupteurs vivent à l’abri de sanctions. Il a également dit que la perte annuelle du budget du gouvernement est d’un montant d’environ 500 millions à 1 milliard de dollars par an à cause de la corruption qui sévit à tous les niveaux.

Baroud a ajouté que l’une des sources de la corruption politique au Liban est la loi électorale et il espère que le comité de surveillance contribuera à limiter le chaos électoral pendant la campagne électorale.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ça suffit ! Le temps du boycott est venu

Posted by dodzi le janvier 11, 2009

Questions critiques

Boycott, Désinvestissement, Sanctions contre Israël

Par Naomi Klein
The Guardian, 11 janvier 2009

article original : « Enough. It’s time for a boycott »

La meilleure façon de faire cesser cette occupation sanglante est de cibler Israël
avec le même type de mouvement qui a mis fin à l’apartheid en Afrique du Sud


Il est temps. Cela a trop duré. La meilleure stratégie pour faire cesser cette occupation de plus en plus sanglante est qu’Israël devienne la cible de ce type de mouvement mondial qui a fait mis fin à l’apartheid en Afrique du Sud. En juillet 2005, une énorme coalition de groupes palestiniens a dressé les plans pour faire exactement cela. Ils ont appelé les « gens de conscience, partout dans le monde, à imposer des boycotts étendus et à mettre en place des initiatives de désinvestissement contre Israël, similaires à ceux appliqués contre l’Afrique du Sud à l’époque de l’apartheid ». La campagne [BDS] – Boycott, Désinvestissement et Sanctions – était née.

Chaque jour où Israël pilonne Gaza fait venir plus de convertis vers la cause du BDS – même parmi les Juifs israéliens. En plein milieu de cette attaque, environ 500 Israéliens, parmi eux des douzaines d’artistes et d’universitaires célèbres, ont envoyé une lettre aux ambassadeurs étrangers en Israël. Celle-ci demande « l’adoption de mesures restrictives et de sanctions immédiates » et tire un parallèle clair avec la lutte anti-apartheid. « Le boycott de l’Afrique du Sud a été efficace, mais on prend des gants avec Israël… Ce soutien international doit cesser. »

Pourtant, même face à ces appels clairs, non nombre d’entre nous ne peuvent toujours pas y répondre. Les raisons sont complexes, émotionnelles et compréhensibles. Mais elles ne sont tout simplement pas assez bonnes. Les sanctions économiques représentent l’arme la plus efficace de l’arsenal de la non-violence : y renoncer frise la complicité active. Voici les quatre principales objections à la stratégie BDS, suivies des contre-arguments. Lire la suite »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 41 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :