Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Articles Tagués ‘Réseau’

Mtc lance à son tour le service 3G au Liban

Publié par jeunempl le novembre 4, 2011

Le Commerce du Levant

Le réseau de téléphonie mobile MTC Touch, géré par le groupe koweïtien Zain, a annoncé une semaine après son concurrent Alfa le lancement du service 3G au Liban.

Ce service couvrira d’abord Beyrouth ainsi que les régions côtières. La couverture s’étendra à tout le territoire libanais dans les deux à trois prochains mois.

Les abonnés de MTC Touch auront la possibilité de choisir entre les forfaits suivants : 10 dollars permettant de télécharger jusqu’à 100 mégabytes (MB), 19 dollars pour 500 MB, 32 dollars pour 1 gigabytes (GB), 79 dollars pour 3 GB et 99 dollars pour 5 GB.

Les détenteurs de cartes prépayées pourront profiter de la 3G pour 0,5 dollar par MB, sans abonnement.

La 3G est une nouvelle infrastructure de téléphonie mobile de troisième génération qui permet des vitesses de transmission de la voix et des données nettement plus élevées que la norme précédente, la 2G.

Publié dans Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Alfa et MTC Touch lancent la phase-test de la 3G au Liban

Publié par jeunempl le septembre 24, 2011

Alfa

Le Commerce du Levant

Le réseau de téléphonie mobile Alfa, géré par Orascom Télécom, a lancé la phase-test de la 3G au Liban. Cette phase-test concerne 2000 utilisateurs du réseau choisis de façon aléatoire, dont 500 étudiants, et durera jusqu’au 20 octobre.
Les premières 25 cartes 3G, en fait 3,5G, ont été distribuées mardi lors de la conférence de presse du ministre des Télécommunications, Nicolas Sehnaoui, dans le cadre de la semaine des médias sociaux, durant laquelle il a annoncé le lancement de la phase-test de la 3G.

Le numéro 118 gratuit a été mis à la disposition des utilisateurs pour recueillir leurs commentaires concernant le fonctionnement de ce nouveau service.

La 3G est une nouvelle infrastructure de téléphonie mobile de troisième génération qui permet des vitesses de transmission de la voix et des données nettement plus élevées que la norme précédente, la 2G. Ce nouveau service sera commercialisé le 20 octobre dans le Grand-Beyrouth. La couverture de tout le Liban est prévue pour février 2012 maximum.

MTC Touch

Le Commerce du Levant

Le réseau de téléphonie mobile MTC Touch, géré par le groupe koweïtien Zain, a annoncé en même temps qu’Alfa le lancement de la phase-test de la 3G au Liban.

La phase-test concerne 2000 utilisateurs du réseau choisis de façon aléatoire mais dont les appareils sont compatibles avec la technologie 3G et résidant dans les régions couvertes par cette phase-test, Beyrouth, une partie de sa banlieue, Saïda et Tripoli.

La 3G est une nouvelle infrastructure de téléphonie mobile de troisième génération qui permet des vitesses de transmission de la voix et des données nettement plus élevées que la norme précédente, la 2G. Ce nouveau service sera commercialisé le 20 octobre dans le Grand-Beyrouth. La couverture de tout le Liban est prévue pour février 2012 maximum.

Publié dans Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les abonnés au réseau mobile en hausse de 18% fin août

Publié par jeunempl le septembre 20, 2011

Le Commerce du Levant

Le nombre d’abonnés au réseau de téléphonie mobile a atteint fin août 3.207.673 en hausse de 17,7% sur un an, selon les chiffres obtenus par Le Commerce du Levant auprès du ministère des Télécommunications.

Le nombre d’abonnés aux lignes prépayées a augmenté de près de 19,5% en un an à 2.703.198, tandis que le nombre d’abonnés aux lignes postpayées n’a connu qu’une progression de 9% à 504.475.

Publié dans Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Economie: Sehnaoui promet un prochain changement radical dans les connexions Internet

Publié par jeunempl le août 3, 2011

D.H. – ANI

Le ministre des Télécommunications Nicolas Sehnaoui a promis mercredi un changement radical dans les connexions Internet au Liban, réputées pour leur lenteur, dans les prochaines semaines, lors de son patronage de la conférence de presse organisée par Berytech Fund pour l’annonce de nouveaux investissements dans le domaine de la technologie moderne.

M. Sehnaoui, qui a assuré que son ministère soutient les initiatives technologiques, a également annoncé qu’il présentera bientôt au Conseil des ministres un projet de décret visant à baisser les tarifs de l’utilisation d’Internet pour les sociétés comme pour les consommateurs.

"La promulgation de ce décret changera totalement la situation en permettant une connexion Internet plus rapide à des coûts inférieurs", a expliqué le ministre, ajoutant que "ces démarches seront suivies, dans deux mois environ, du lancement de la troisième génération de téléphonie mobile (3G) au Liban et du parachèvement du réseau de la fibre optique dont les résultats positifs seront observés dans le premier trimestre de 2012".

M. Sehnaoui a enfin indiqué que l’application de ces démarches mettra le Liban dans le rang des pays les plus modernes dans le domaine de la technologie, avant de conclure que "les initiatives lancées par Berytech permettront au Liban de remporter la guerre économique face à Israël et à tous les pays rivaux dans ce domaine".

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ministère des Télécommunications: Passation de pouvoir Nahas – Sehnaoui

Publié par jeunempl le juin 22, 2011

ANI

Une cérémonie de passation de pouvoir a eu lieu mercredi au siège du ministère des Télécommunications, entre l’ancien ministre Charbel Nahas et le nouveau ministre Nicolas Sehnaoui, et ceci en présence de responsables au sein du ministère.

Dans son allocution prononcée à l’occasion, le ministre Nahhas a énuméré les réalisations du ministère, depuis le mandat de M. Gebran Bassil jusqu’au sien, parmi lesquelles : "le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile a été multiplié par 3, le nombre d’abonnés légaux à l’internet a été multiplié par 3 (de 60 000 abonnés à 200 000 abonnés), les capacités internationales accordées au Liban ont augmenté de 400 fois, le prix réel moyen de la minute de communication sur téléphone portable a diminué de 50% et les recettes de l’Etat ont augmenté de 30%".

M. Nahas a également mis son successeur au courant des mesures prises par le ministère des Télécommunications pour documenter toutes les violations israéliennes. "Ceci a permis d’obtenir une Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Télécommunications: L’origine du conflit

Publié par jeunempl le juin 7, 2011

Frenchy Le Blog – Libnanews

Comme nous pouvons le voir sur cette copie d’écran, le réseau LBN Ogero est « vivant », c’est à dire qu’il existe, il est visible pour la plupart des appareils, même s’y on ne peut s’y connecter.

Ce réseau à l’origine de l’altercation entre le ministre des télécoms Charbel Nahas, la société Ogero et les FSI venue en soutien de cette dernière. Cela amène donc à un petit billet sur le sujet.

Tout d’abord, le fait que ce réseau soit en ligne amène à des questions légitimes, à savoir pourquoi tout d’abord, tout test « technique » ne nécessitant pas qu’il soit visible. Donc on peut se demander qui sont ses utilisateurs actuels? Dans quel but?

La facilité par laquelle le directeur général d’Ogero – qui a, depuis un certain temps, désobéi à son ministre de tutelle Charbel Nahas -  a remis les cartes d’accès au centre névralgique de ce réseau augure du fait qu’il sait qu’il est dans un certain tord, dans une certaine illégalité par rapport à la situation.

Deuxièmement sur la légalité même de ce réseau, offert à l’origine pour créer une nouvelle société Liban Télécom, à l’image de France Télécom, en vue de sa privatisation. Ogero utilise donc un réseau qui n’est pas le sien, donc il s’agit d’un réseau privé. Ogero avait eu l’autorisation d’installer ce matériel qui a été fourni en 2010, mais pas de le mettre en ligne. Ogero n’a pas reçu les autorisations d’utilisation des fréquences par le Conseil des Ministres. Le fait que les FSI protègent donc ce réseau est en infraction avec les intérêts de l’état libanais, ce qui explique la mise en accusation de leur commandant Achraf Rifi qui a désobéi à son ministre de tutelle Ziad Baroud, entrainant la démission de ce dernier.Il est aussi assez « ridicule » de voir des personnes comme l’ancien ministre de l’éducation, Mnenieh, défendre un réseau de télécommunication illégal alors qu’ils étaient si prompts à dénoncer le Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La tragi-comédie des Télécoms : Quand l’Etat se transforme en milice

Publié par jeunempl le juin 4, 2011

Walid Raad – L’Hebdo Magazine

Le spectacle honteux de l’affrontement entre un ministre et un officier des Forces de sécurité intérieure, que les Libanais ont suivi en direct sur le petit écran, est inconcevable même dans les Républiques bananières. Cette affaire dépasse le cadre d’une dispute entre un ministre et un directeur général. Quels sont les véritables enjeux?

Le fossé entre le clan Hariri et celui de Michel Aoun n’a fait que se creuser depuis le retour d’exil du général, en mai 2005. Connaissant l’intérêt et l’importance qu’accorde Saad Hariri – comme son père avant lui – au secteur des télécommunications, le chef du Bloc du Changement et de la Réforme insiste, lors des tractations pour la formation des derniers gouvernements, pour placer l’un de ses proches à la tête du ministère concerné. Le but, dit-il, étant de rétablir les droits de l’Etat sur ce secteur rentable qui constitue, sans aucun doute, une poule aux œufs d’or. Mais la mauvaise surprise de Gebran Bassil et après lui de Charbel Nahas aura été de découvrir que le directeur général d’Ogero opère hors de leur contrôle (Voir page 21). Abdel-Menhem Youssef avait été désigné par Rafic Hariri au poste de directeur général du ministère des Télécommunications. Il avait réussi – avant d’être emprisonné pendant dix mois et remplacé à la direction générale du ministère – à renforcer son contrôle sur l’administration sans jamais cacher qu’il ne prenait ses instructions que des Hariri, et non de son ministre de tutelle.

C’est pourquoi ces deux dernières années ont été le théâtre d’une lutte sans merci entre des ministres très «autoritaires», déterminés à récupérer toutes leurs prérogatives, et le directeur général d’Ogero qui ne veut rien céder des siennes. La suite est connue et la confrontation qui s’est déroulée sur les escaliers de l’immeuble des Télécoms, à Adlié, constitue le dernier épisode en date de ce bras de fer.

Dans cette tragi-comédie, les deux protagonistes sont sûrement fautifs, à des degrés différents. Mais il reste une question sans réponse: que cache au juste ce fameux «deuxième étage» pour que Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Après le holdup de SOLIDERE sur le patrimoine de Beyrouth-Centre, Hariri tente de mettre la main sur le nouveau réseau mobile Liban Telecom via OGERO

Publié par jeunempl le juin 3, 2011

RPLFrance.org

Pour le commun des Libanais, l’affaire des "Télécoms" est le nième épisode d’une querelle politique à la Libanaise.

Mais ce conflit et le déchaînement sécuritaire d’Ashraf Rifi, gardien de l’empire Hariri, dépassent largement le sérail politique et relèvent de l’affaire d’Etat.

En effet, depuis leur arrivée en politique, grâce au pouvoir de l’argent, la dynastie Hariri a considéré le Liban comme sa propriété privée. Ainsi, le gouvernement de l’Etat Libanais est devenu le Conseil d’Administration de la "Hariri Corporation" profitant et abusant même des accords de Taëf, qui a diminué les prérogatives du Président de la République au profit du Conseil des ministres, pour ne pas dire du premier ministre.

Ainsi, Hariri a pu mettre la main sur la capitale Beyrouth, et en particulier son centre, en spoliant des milliers de libanais de leurs biens patrimoniaux pour les brader à la société SOLIDERE créée pour l’occasion.

Que le commun des Libanais ne puisse pas bénéficier du minimum vital et que l’Etat ne puisse lui fournir l’électricité et l’eau en continu, cela n’affecte pas Hariri & Co. Pendant que le Liban voit sa dette augmenter d’une façon vertigineuse, Hariri voit sa fortune augmenter pour être classé parmi les plus grandes fortunes mondiales.

Oui, mais pour que cela puisse continuer, il ne faut pas venir regarder de près dans les affaires de l’Etat Hariri. Il faut verrouiller les postes clés dont les plus importants : le poste de premier ministre et et celui des finances.

Mais voilà qu’il y a eu un petit changement : Hariri est destitué… Il n’y croit pas. Comment est-ce possible ? Comment ont-ils osé ? Hariri n’avait pas fini de tout contrôler. Certes, il avait sa garde prétorienne bien contrôlée par Ashraf Rifi pour protéger son empire. Mais jusqu’à quand ?

Et il y avait ce nouveau réseau mobile Liban Telecom que Hariri voulait contrôler. On n’était qu’au stade préliminaire de prise de contrôle par l’organisme OGERO. Mais le CPL (cet empêcheur de tout contrôler) mettait les bâtons dans les roues et Charbel Nahas considérait que les lignes rouges étaient dépassées.

Voilà les faits : la Chine a offert à l’Etat libanais le matériel nécessaire pour le déploiement du 3ème réseau de téléphonie mobile "Liban Telecom". Le ministre des télécoms a demandé à la société OGERO de l’installer et de le tester pendant quelques semaines. Or, OGERO a commencé à opérer sur ce réseau au delà de quelques tests en couvrant une bonne partie du territoire libanais et en ayant un nombre d’utilisateurs inconnus du Ministre des Télécoms. Lorsque le Ministre a voulu stopper tout cela en Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sept compagnies techniquement qualifiées pour gérer le réseau de distribution électrique

Publié par jeunempl le juin 2, 2011

ANI

Le ministre sortant de l’Energie, Gebran Bassil, a annoncé jeudi l’achèvement de la première phase de sélection des compagnies privées intéressées par la gestion du réseau de distribution électrique, un projet annoncé fin décembre 2010.
Sept entreprises locales et internationales ont été techniquement qualifiées en attendant les offres financières : ACE, ACC, Batco, Butec, Coporal, Debbas et Mercury.

L’ouverture des plis est désormais prévue pour juillet, alors qu’elle avait été initialement annoncée pour mars 2011.
Les entreprises gagnantes commenceront effectivement à travailler à partir d’octobre 2011.

Le ministre a par ailleurs annoncé le lancement fin juin d’une adjudication publique pour le projet de centre de contrôle en temps réel des compteurs électriques.
Ce projet facilitera le contrôle des factures et de la distribution, et permettra d’assurer une certaine flexibilité du réseau et de limiter les pertes, souligne le communiqué.

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bras de fer

Publié par jeunempl le mai 29, 2011

Frenchy – Libnanews

Comme on le sait tous, le bras de fer entre le Ministre Nahhas et la compagnie Ogero, s’est poursuivie cette semaine avec l’implication surprise du ministre de l’Intérieur, des FSI, de l’armée libanaise et même de la présidence de la république.

Un petit récapitulatif s’impose: le sujet de la dispute étant du matériel d’origine chinoise, offert au Liban durant les années Saniora, avec pour objectif initial de permettre le déploiement d’un 3ème réseau GSM directement géré par le ministère des télécommunications.

Le problème initial est que les équipements installés étaient opérationnels et servaient à un réseau « Ogero 415″ (MIC 3), sans que l’on sache quels sont « ses clients » et dans quels buts ou objectifs. Sans autorisation officielle du Conseil des Ministres quant aux fréquences utilisées à ce que je sache, bref, un réseau opérait en toute illégalité.

Le commandant des FSI est contacté par Ogero pour « garder le matériel et empêcher qu’il ne tombe dans des mains privées », il agira sans vote du Conseil des Ministres. Ce geste fort honorable oublie que même si cet équipement tombait dans les mains des 2 autres sociétés de télécommunication, elles ne s’occupent que de gérer des réseaux dont l’état est propriétaire. Chaque mois, l’état verse environ 8 millions de dollars à titre de maintenance de ces réseaux MIC1 (Cellis avant et Alfa aujourd’hui) et MIC2 (LibanCell puis MTC Touch).

Pire encore, ce geste des FSI s’est fait à contre courant des ordres donnés par Lire la suite »

Publié dans Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 40 followers

%d bloggers like this: