Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘lobby’

Embargo sur les armes de l’Armée

Posted by jeunempl le août 11, 2010

Blog de Frenchy

Les autorités israéliennes révèlent désormais, via leurs réseaux américains, les véritables raisons de la fusillade de cette semaine entre  Armée Libanaise et Armée Israélienne. Il s’agit tout bonnement d’interrompre la livraison d’armes à l’institution militaire libanaise, comme d’ailleurs cela était déjà le cas lorsqu’on réclamait des avions tout simplement capables de faire respecter l’espace aérien libanais, en proie aux violations quotidiennes des avions de chasses israéliens. Les responsables américains pro-israéliens, notamment au sein du Congrès, sont rapidement passés à l’action, a-t-on appris ce mardi.

Pourtant, alors que l’Armée Libanaise a reçu 100 millions de dollars d’aide militaire, souvent en nature et à l’état de ferraille, Israël, elle, a reçu 81 milliards de dollars d’aide depuis les années 1970 soit l’équivalent de toute l’aide des États-Unis aux Pays en voie de développement. Autre exemple criant, nos vieux Huet qui ont fait la guerre du Vietnam que les américains nous ont généreusement envoyé pour 40 000 usd l’unité parce qu’ils considèrent qu’ils s’agit de tas de ferraille face aux Apaches israéliens. Ils veulent nous refiler des chars M 60, dont les derniers ont été retirés dans les années 80 et finalement les Hummers actuellement aux mains des militaires libanais ont été retirées aux USA parce que manquant de Lire la suite »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans les méandres d’un parti secret : Les 1001 vies du Tachnag

Posted by jeunempl le juillet 26, 2010

Tigrane Yégavian – L’Hebdo Magazine

Un sigle, trois initiales en arménien, une abréviation en arabe, la FRA: Fédération révolutionnaire arménienne Tachnagtsoutioun (en français «fédération») – ou parti Tachnag, tel qu’on le connaît au Liban. Celui-ci est probablement le plus ancien parti politique existant au pays du Cèdre. Magazine revient sur l’histoire de ce parti aux multiples visages.

Depuis des lustres, le Tachnag fait la pluie et le beau temps dans son fief de Bourj Hammoud ainsi que dans la localité de Anjar, dans la Békaa. Soupçonné par ses adversaires de demeurer dans l’opacité, il n’en reste pas moins un parti incontournable au sein de l’arène politique libanaise et il en est bien conscient. Après avoir encaissé une lourde défaite aux législatives de 2009, il réapparaît en forme aux municipales de 2010.

La FRA, qui fit ses premières armes contre les Ottomans et les Tsaristes, n’en demeure pas moins un acteur engagé dans le combat pour la défense de la cause arménienne. De nos jours, elle encadre un pan entier de la communauté arménienne du Liban à la manière d’un parti tribunitien, comme ce fut le cas du Parti communiste français des années 1950. Comme le souligne le chercheur et journaliste français Gaïdz Minassian, auteur d’une thèse controversée sur ce parti, «nombreuses sont les familles arméniennes de Bourj Hammoud et ailleurs où l’on naît Tachnag, on se marie Tachnag… et l’on meurt Tachnag».

Opérant depuis l’Arménie, le Tachnag est un parti international, politiquement orienté et impliqué dans les pays où la diaspora arménienne est présente depuis le génocide de 1915. Isolé des autres partis arméniens, le Tachnag fait cavalier seul dans son combat contre le régime soviétique qui gouvernait l’Arménie. Les communistes arméniens et les militants du parti concurrent Hentchak, à l’époque influents, le taxaient volontiers de parti chauvin et «nationaliste petit bourgeois».

Le duel Tachnag/Hentchak connut son paroxysme en 1958, lorsque le Liban s’entre-déchirait dans un arrière-fond de guerre froide. Dans ce contexte, c’est tout naturellement qu’une alliance se forgea entre le Tachnag et les Lire la suite »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’idéologie du défaitisme

Posted by jeunempl le juin 9, 2010

L’Hebdo Magazine – Paul Khalifeh

De toutes les analyses avancées pour comprendre les circonstances et les retombées du crime perpétré par Israël contre la Flottille de la Liberté, la plus bizarre est celle qui estime que la «Turquie est plus embarrassée que jamais, car elle est tombée dans un piège sournoisement tendu par l’Etat hébreu». Ce type d’analyses, que l’on a pu lire dans certains journaux locaux et arabes, a un objectif bien précis: battre en brèche le crédit que s’est constitué Ankara, en l’espace de quelques années seulement, en adoptant des positions sur le conflit israéloarabe bien plus avancées que celles des Arabes. Comme ces derniers n’ont pas le courage de se mettre au diapason de la Turquie, ils tentent de tirer celle-ci vers le bas.

Ceux qui véhiculent ce genre d’analyses sont conditionnés par le mythe de l’invincibilité et de la supériorité d’Israël, à un point tel que leur grille de lecture ne comprend pas le cas de figure que l’Etat hébreu puisse commettre une erreur ou une faute ou, encore, puisse essuyer un échec ou un revers. C’est du défaitisme érigé en idéologie d’Etat, défendue par une cohorte d’intellectuels qui prétendent, par exemple, que le retrait israélien du Liban-Sud, en 2000, a été arrangé en accord avec la Syrie et le Hezbollah, et qu’en 2006, l’Etat hébreu aurait gagné la guerre s’il l’avait vraiment voulu.

Que la Turquie soit tombée dans un piège n’est certes pas impossible, mais hautement improbable. L’incident de la Flottille de la Liberté n’est que le dernier épisode d’un processus enclenché, il y a trois ans, par Ankara qui a décidé de se repositionner sur l’échiquier régional et international. Et ce n’est pas Lire la suite »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Devant l’Aipac, Mme Clinton réaffirme l’engagement des Etats-Unis envers Israël

Posted by dodzi le mars 24, 2010

Le Monde

Il n’y a pas beaucoup de rassemblements où l’apparition de George Bush sur les écrans déclenche des applaudissements enthousiastes. Celui de l’Aipac est de ceux-là. Plus de 7 500 personnes ont assisté, cette année, à la conférence de l’American Israel Public Affairs Committee, le lobby pro-israélien à Washington, un record de participation.

Du temps de George Bush et du vice-président Dick Cheney, les relations étaient sans nuage. Après l’élection de Barack Obama en 2008, l’Aipac s’est prudemment doté d’un président originaire de Chicago, Lee Rosenberg, ex-financier de la campagne d’Obama. Dès son premier discours, dimanche 21 mars, il a pris ses distances. "Des alliés se doivent de gérer leurs divergences en privé", a-t-il affirmé. "L’Histoire montre que quand l’Amérique fait publiquement pression sur Israël, elle fournit un prétexte à ceux qui veulent faire dérailler le processus de paix", a-t-il ajouté.

L’Iran devait être le thème central mais les esprits ont surtout été occupés par la "crise qui n’en est pas une" entre l’administration Obama et le gouvernement de Benyamin Nétanyahou à propos des nouvelles constructions à Jérusalem-Est annoncées pendant la récente visite en Israël du vice-président Joe Biden. Pour beaucoup, la "crise" est une exagération médiatique, ou malintentionnée. "S’il y a une crise, elle est en Iran", a dit Harold Blix, un retraité de Floride, venu avec son épouse et leur petit-fils de 16 ans "qui s’est déjà inscrit pour l’an prochain".

Mais d’autres reconnaissent les difficultés, comme Don Durbin, un homme d’affaires républicain de Philadelphie: "Les relations sont mauvaises. Il y a un manque de confiance. Les Etats-Unis ont l’impression que, pour avoir la coopération des Arabes contre l’Iran, ils doivent résoudre le conflit israélo-palestinien. C’est une erreur." Lire la suite »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pourquoi la lune de miel avec Tel-Aviv est terminée

Posted by jeunempl le janvier 29, 2010

Turquie News – Ibrahim Karagül

La presse turque a violemment réagi à l’accueil humiliant réservé à l’ambassadeur de Turquie par Israël. L’influence régionale grandissante d’Ankara ne serait pas étrangère à l’aigreur des Israéliens.

La Turquie traverse aujourd’hui une crise avec un gouvernement israélien composé en grande partie de criminels de guerre. Affirmer que le manque de respect des officiels israéliens – y compris le Premier ministre, Benyamin Netanyahou – à l’égard de la Turquie s’expliquerait essentiellement par les tiraillements au sein de la coalition gouvernementale en Israël, afin d’adoucir la réaction d’Ankara, ne correspond pas à la réalité de la situation.

La réalité est en effet tout autre. Ce qui se passe, c’est qu’Israël est en train de perdre toutes les cartes qu’il avait dans son jeu. Le processus diplomatique entamé par la Turquie vis-à-vis de ses voisins inquiète fortement Israël. La création d’un espace exerçant un pouvoir d’attraction pour des pays tels que l’Iran, l’Irak, la Syrie et le Liban, la mise en place de partenariats régionaux qui transcendent les cadres nationaux habituels [notamment l’abolition des visas entre la Turquie, la Syrie et le Liban], le développement de la sphère d’influence turque, tout cela contribue à réduire le champ d’action des Israéliens.

Le lancement par la Turquie d’un processus de nature à empêcher l’apparition de crises régionales et qui annihilerait ainsi tout recours militaire contre l’Iran affaiblit considérablement l’État hébreu. La perspective d’une union politique, économique et militaire qui à l’initiative d’Ankara pourrait à l’avenir rassembler les pays de la région empêche visiblement les dirigeants israéliens de dormir.

Désormais, les intérêts de la Turquie et d’Israël ne sont plus les mêmes. Tel-Aviv, qui avec l’appui du lobby juif américain était habitué à s’ingérer dans les affaires intérieures turques au point de pouvoir y réaliser un coup d’Etat, se trouve de plus en plus isolé dans un rapport inversement proportionnel à la montée en puissance de l’influence turque dans la région. En voulant isoler l’Iran, l’Etat hébreu est en train de s’enfermer. Et plus il s’isole, plus il s’aigrit. Les Israéliens désignent les Turcs comme premiers responsables de cette situation. Voilà pourquoi Israël s’efforce depuis plusieurs années d’empêcher Ankara de développer ses initiatives régionales, utilisant à cet effet tous les moyens possibles, y compris le terrorisme.

DIFFICILE D’IMAGINER UN RÉCHAUFFEMENT DIPLOMATIQUE

C’est ainsi que le lobby juif des Etats-Unis, les milieux néoconservateurs ainsi que quelques célèbres plumes toujours prêtes à louer leurs services au plus offrant n’ont pas hésité à souhaiter un coup d’État en Turquie [contre le gouvernement AKP]. Tel-Aviv utilise également le lobby juif [pro-israélien] en Turquie. Ce fut le cas notamment lors de manœuvres militaires conjointes entre la Turquie et la Syrie, en avril 2009, lorsque certains journaux turcs ont condamné en des termes Lire la suite »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Moubarak rencontre le lobby pro-israélien à Washington

Posted by dodzi le août 17, 2009

almasry-alyoum/GlobanNet

Hosni MoubarakHosni Moubarak, président égyptien tient ce lundi sur les lieux de sa résidence à Washington, une série de rencontres avec des personnalités américaines influentes, aux Etats-Unis. Il rencontrera, à cet effet, Hillary Clinton, chef du département d’Etat pour évoquer l’évolution de la situation régionale et internationale, notamment pour ce qui est de la cause palestinienne, les affaires du Moyen Orient, du Golfe, du Soudan, du Liban et la situation dans la Corne de l’Afrique.

Slim Aouad, porte-parole de la présidence de la République, a déclaré que "le Président Hosni Moubarak rencontrera également l’émissaire américain au Moyen Orient, George Mitchell, une dizaine de personnalités influentes, dont des anciens ambassadeurs américains en Egypte, des anciens conseillers de la sécurité intérieure américaine en Egypte. Il s’entretiendra, par ailleurs, avec les représentants de l’ensemble des organisations juives américaines, dont l’AIPAC "American Israel Public Affairs Committee", lobby pro-israélien.

Le président égyptien rencontrera demain mardi le conseiller de la sécurité intérieure américaine, James Johns, et se dirigera par la suite, à la Maison Blanche, en vue d’une rencontre au sommet avec le Président américain Barack Obama. Lire la suite »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL: Diaspora

Posted by dodzi le mai 31, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 16 Diaspora

Diagnostic

1. L’Etat a toujours négligé la Diaspora et a négligé de communiquer avec elle bien que les Expatriés forment une partie essentielle de la population libanaise et symbolisent la présence libanaise dans le monde.

2. Les Expatriés sont empêchés de récupérer la nationalité libanaise et leurs droits fondamentaux sont bafoués.

3. Les délégations diplomatiques libanaises ne remplissent pas leurs devoirs diplomatiques et administratifs, ce qui a amené les expatriés libanais à se détacher de leur pays d’origine.

4. Le ministère des Expatriés a été supprimé alors qu’il avait été créé pour s’occuper précisément des Expatriés.

5. Le pourcentage de Libanais qui quittent leur pays chaque année est à présent égal au taux de croissance naturel de la population résidente, ce qui représente pour l’Etat libanais un défi de taille s’il veut pouvoir s’en occuper dans leur pays d’accueil.

6. Les communautés d’expatriés libanais dans le monde sont déchirées et leurs institutions ont été atteintes. Lire la suite »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le livre le plus dangereux sur le Liban paraît en France

Posted by jeunempl le mai 1, 2009

Mohamed Salmawy – Al Ahram Hebdo

richard-labeviereLa sortie de certains livres dévoilant des informations cachées sur des événements révolus peut renverser de fond en comble les conjonctures courantes. C’est ce qui s’est passé avec le livre qui sortira prochainement en France et qui affirme, à l’aide de preuves indéniables, que le meurtre du député libanais Tony Frangié, le fils de l’ex-président libanais Sleiman Frangié, en 1978, a été planifié par le Mossad.

L’outil du Mossad dans ce massacre fut le chef des phalanges, Samir Geagea, devenu aujourd’hui l’une des figures de proue dans la coalition du 14 mars au Liban, côte à côte avec Walid Joumblatt, Amin Gémayel et Saad Al-Hariri.

J’ai eu l’occasion de passer en revue, les épreuves de ce livre dangereux publié cette année sur le Liban, pour reprendre les termes de son éditeur. J’ai tout de suite alors réalisé l’ampleur des pressions qui pèsent sur son auteur Richard Labévière, pour éviter que ce livre ne voit le jour et pour éclipser en l’occurrence les noms de ses personnages-clés.

L’importance de ce livre émane du fait que son auteur est un écrivain et journaliste ayant des rapports étroits avec les sources du ministère français de la Défense. Par ailleurs, il fut le rédacteur en chef de Défense, la revue de l’Institut des hautes études de défense nationale. Sans oublier également que Lire la suite »

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

“Le lobby d’Israël” mis en cause alors que celui qui avait été choisi par Obama à la tête des renseignements démissionne

Posted by dodzi le mars 13, 2009

The Independent/Questions Critiques

Par Rupert Cornwell à Washington

Un diplomate chevronné dénonce les distorsions délibérées qui « atteignent le comble du déshonneur »

Le secrétaire général de la Maison Blanche, Rahm Emanuel, avec le Président Obama dans le Bureau Ovale

Il est à craindre que l’influence excessive du lobby juif sur la politique étrangère [américaine] se soit de nouveau déchaînée hier, après le désistement à un poste clé des renseignements nationaux d’un ancien diplomate qui critique fermement Israël. Celui-ci a déclaré que sa nomination par le Président Barack Obama avait été torpillée par une campagne mensongère menée contre lui.

Charles Freeman, un diplomate chevronné qui a une très grande expérience des affaires au Proche-Orient, avait été choisi pour diriger le Conseil National des Renseignements [National Intelligence Council], l’organisme qui fournit à la Maison Blanche des rapports influents et hautement sensibles, synthétisant les points de vue des 16 agences de renseignements du pays.

Mais mercredi, il a retiré son nom de la liste des candidats, déclarant avoir été victime de ce qu’il nomme le « lobby d’Israël ». La campagne menée contre lui, accuse-t-il, qui inclut « une distorsion délibérée du passé, la fabrication de mensonges et une indifférence totale pour la vérité, a « atteint les limites du déshonneur et de l’indécence ».

Dans la campagne de lobbying contre sa nomination, il y a notamment un appel téléphonique de Charles Schumer, un sénateur démocrate, à Rahm Emanuel, le secrétaire général de la Maison Blanche, rappelant à ce dernier que M. Freeman a montré « une haine irrationnelle pour Israël » dans des commentaires passés. M. Emanuel est un fervent défenseur des intérêts d’Israël. Lire la suite »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Beyrouth, paradis des fumeurs

Posted by jeunempl le novembre 24, 2008

Courrier international

anti-tabacAu Liban, le tabagisme est un fait de société, et beaucoup pensent qu’une loi antitabac serait inapplicable dans le pays. L’addiction des Libanais au tabac masquerait de lourds syndromes dépressifs liés à la guerre.

Que ce soit en voiture, au restaurant ou au bureau, Beyrouth fume. Une brume bleuâtre se répand partout, et personne ne s’en offusque. Pour les fumeurs venus d’Europe, soumis à des lois antitabac sans cesse plus répressives, la capitale libanaise est un véritable paradis. Ici, ils peuvent s’en griller une où et quand ils veulent. Ici, fumer est un élément naturel de la vie en société, et les non-fumeurs n’ont pas de lobby.

"Si je ne pouvais pas fumer ici ? Eh bien, je ne viendrais pas", déclare Mohammed Cherkaoui, installé dans le café T-Marbouta avec ses amis Nada Elrabih et Rabih Chouaïri, dans le quartier des étudiants de Hamra. A 24 ans, il considère que la cigarette est indissociable d’un bon repas. Avec lui, c’est un paquet et demi par Lire la suite »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 41 autres abonnés

%d bloggers like this: