Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Elections 2009 – Programme du CPL: Eveil à l’Environnement dans les écoles

Posted by dodzi le mai 31, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 13 Eveil à l’Environnement dans les écoles

Diagnostic

1. L’éveil à l’Environnement fait partie des programmes éducatifs scolaires depuis 1977, conformément aux recommandations des Nations-Unies (conférence de Rio, 1992). Elle est intégrée aux programmes libanais de sciences, de géographie, d’éducation civique et de langues. Toutefois, l’enseignement est surtout théorique. Il se limite à la transmission de savoirs de base : des notions sommaires sur la pollution, sur la préservation des zones naturelles et sur la biodiversité sont inculquées à travers des recherches ou des exposés d’élèves. Des problèmes graves tels que ceux liés à la gestion de l’eau et de l’énergie ou à l’urbanisme sont rarement abordés.

2. Les outils pédagogiques utilisés sont souvent d’origine étrangère et ne sont pas adaptés au contexte libanais. Il faut noter cependant la parution récente de plusieurs inventaires de la faune et de la flore faits par des auteurs libanais, attrayants et accessibles aux écoliers.

3. Les changements de comportements attendus ne sont pas visibles à l’échelle nationale du fait de l’absence de mesures coercitives vis-à-vis des pollueurs et des contrevenants.

4. Les actions de préservation de l’Environnement sont ponctuelles, sans cohérence ni perspective durable.

5. Les professeurs concernés ne sont pas suffisamment formés pour pouvoir traiter les questions de l’Environnement. Ils manquent parfois de confiance et certains s’estiment incompétents dans ce domaine.

6. La plupart des écoles publiques ne disposent pas des moyens nécessaires pour lancer des actions en faveur de l’Environnement : visites de sites naturels, expositions, spectacles, etc. Ces actions nécessitent des budgets qui ne sont pas toujours à la portée de ces établissements.

7. Dans un même établissement, le nombre des enseignants motivés et disposés à former des équipes multidisciplinaires est insuffisant bien que l’intérêt général soit en nette progression.

8. Malgré l’effort pédagogique entrepris au niveau des programmes, ce sont surtout les activités informelles d’éveil à l’Environnement qui ont joué à ce jour le rôle le plus important dans la prise de conscience des problèmes de l’Environnement chez les écoliers :
• Des « clubs Environnement » ont été créés dans de nombreux établissements, avec l’appui du ministère de l’Environnement. Cependant tous les élèves des établissements ne sont pas impliqués dans leurs activités car l’inscription à ces clubs n’est pas obligatoire.
• Des ONG très actives pilotent de nombreuses actions en faveur de l’Environnement dans les écoles libanaises en partenariat avec le ministère de l’Environnement et les organisations internationales : campagnes de nettoyage ou de reboisement, brochures d’information diverses, spectacles, expositions, concours….
• Les expositions, concours et projets lancés par la revue « Bi’a wa tanmia » ont connu un succès grandissant auprès des établissements scolaires.

Les initiatives au sujet de l’Environnement qui mobilisent le plus les écoliers viennent donc du secteur informel et non pas des enseignants eux-mêmes. Ceci montre bien les lacunes des méthodes officielles d’éveil à l’Environnement.

Objectifs

1. Amener l’élève à connaître la nature et ses équilibres, à comprendre sa complexité et à prendre conscience de la fragilité du milieu de vie des hommes.

2. Inciter au respect de la Nature et à agir pour la préservation de l’Environnement dans un objectif de développement durable.

3. Eduquer toute la personne, s’adresser non seulement à l’intelligence mais aussi au coeur et à la volonté.

4. Orienter l’enseignement vers la résolution de problèmes concrets pour aboutir à la construction de comportements nouveaux vis-à-vis de l’Environnement. L’enseignement ne doit pas constituer une simple restitution de connaissances. Il doit être simplement une partie d’un processus d’apprentissage.

5. Développer chez l’élève une nouvelle éthique de la responsabilité : lui apprendre à identifier et à résoudre des problèmes, à gérer des conflits, à adopter des stratégies de précaution, à participer activement à la vie d’un groupe.

6. Situer l’élève dans une perspective mondiale globale, respectueuse de l’avenir des générations futures.

Actions

1. Intégrer à l’éveil à l’Environnement des projets d’investigation active sur le terrain, orientés vers la résolution de problèmes concrets. Pour cela, des partenariats doivent être établis entre les établissements scolaires et les municipalités, les experts scientifiques, les agences gouvernementales, les acteurs économiques et les ONG. Les problèmes de l’Environnement étant complexes, ces projets d’investigation doivent être abordés dans une démarche pluridisciplinaire et à partir de situations concrètes vécues par les élèves.

2. Renforcer les programmes de formation du personnel enseignant pour susciter une prise de conscience des problèmes liés à l’Environnement et lui permettre d’inclure dans ses activités pédagogiques une composante relative à l’Environnement.

3. Renforcer chez les éducateurs les compétences nécessaires pour l’élaboration de projets basés sur la résolution de problèmes concrets.

4. Pour les classes primaires, prévoir dans les écoles des espaces naturels pour la réalisation de mini-jardins ou d’élevages de petits animaux en mettant l’accent sur la découverte sensorielle du monde vivant.

5. Favoriser des activités de découverte de l’environnement proche : paysages, faune et flore, gestion des déchets, urbanisme, état des cours d’eau, etc., et des actions de protection de l’Environnement : campagnes de nettoyage, plantations, ramassage de déchets…

6. Elaborer des supports didactiques diversifiés et adaptés au contexte libanais : guides et mallettes pédagogiques, films documentaires, bibliographie, logiciels, etc.

7. Favoriser les contacts entre les enseignants et les experts spécialistes de l’Environnement pour renforcer leurs connaissances du contexte libanais.

8. Fournir aux écoles officielles les ressources nécessaires pour les aider à sensibiliser leurs élèves à l’Environnement, à organiser des visites de terrain et à exécuter des projets de préservation de l’Environnement :
• Fonds documentaires et matériel audio-visuel pour la sensibilisation.
• Ressources financières pour les visites de terrain.
• Equipement et matériel pour la mise en oeuvre des projets.

9. Faire accréditer par le ministère de l’Environnement et le ministère de l’Education Nationale des organismes de formation continue des enseignants chargés de l’éveil à l’Environnement.

10. Faire accréditer par le ministère de l’Environnement et le ministère de l’Education Nationale des organismes de suivi et de contrôle de l’éveil à l’Environnement dans les établissements scolaires.

11. En l’absence d’impôts sur les bénéfices des établissements scolaires privés qui donneraient la possibilité d’avantages fiscaux liés à l’envoi en formation des enseignants, exiger des établissements scolaires privés d’envoyer en formation continue des équipes pluridisciplinaires (biologie, chimie, physique, géographie, instruction civique) à intervalles réguliers ne dépassant pas 3 ans et donner aux établissements scolaires publics les moyens de le faire.

12. Demander aux ministères de l’Education et de l’Environnement l’établissement d’un plan global pour la réhabilitation et le renforcement de l’éducation à l’Environnement dans les écoles privées et publiques afin de mettre en oeuvre les actions évoquées ci-dessus. Ce plan devrait être discuté avec l’ensemble de ces établissements d’enseignement.

13. Créer dans le pays une ambiance favorable à la protection de l’Environnement. Pour cela, l’Etat doit s’engager par des déclarations fermes à protéger l’Environnement et à mettre en place pour cela un cadre réglementaire adéquat et des mesures destinées à contrôler la bonne application des lois. (voir le programme du CPL relatif à la gestion des ressources naturelles et à l’aménagement du territoire libanais).

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 41 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :